Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 juin 2017

avertissement

le doigt s'est tendu vers elle, pointant son coeur réduit en cendres :

- toi, tu seras seule. encore. tu croyais quoi ? que tu allais t'en sortir comme ça, avec une pirouette ?

elle met un genou à terre, incapable de tenir debout.

- tu croyais quoi, dis-le ? qu'il suffisait d'un baiser langoureux, une nuit à deux, un catalogue de belles promesses et tout allait changer ? non, mais c'est à hurler de rire ! tu es pathétique ma pauvre. pa-thé-ti-que !

les mots sont autant de coups qu'elle reçoit en plein ventre.

- tu seras seule, encore. tu retourneras aux doutes, aux errances, aux larmes, aux regards en biais, aux regards ennemis. tu te demanderas pourquoi, ce que tu as bien pu faire pour subir ça, tu penseras que tu en as fait trop, ou pas assez. tu ne sauras plus. plus jamais. tu erreras.

elle se plie en deux. douleur intense.

- tu n'oublieras pas. tu ne pourras pas. et tu resteras seule. encore. parce que c'est ainsi que tu dois être.

Écrire un commentaire