Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juin 2017

l'air d'un con

j'ai beaucoup écouté Volo, et puis je n'ai plus écouté.

je redécouvre ce plaisir sensuel-sensible-subtil de leurs écrits et de leurs voix mêlées.

parce qu'il est des soirées où on finit un peu pété, un peu en vrac et qu'après avoir beaucoup discuté on se parle encore, à soi-même..

08:58 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire