Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 octobre 2018

l'âge canon

ma copine Mylène Desclaux a écrit un ouvrage, pertinent et léger : "Les jeunes femmes de 50 ans" dans lequel on peut lire à un moment :

Résultat de recherche d'images pour "les jeunes femmes de 50 ans"

"Je déteste le mot "cougar" qui par sa sonorité, et tout ce qui se termine par "ar" (connard, salopard, crevard...) n'évoque que des injures masculines."

le mot "crevard" m'a fait particulièrement sourire (mais pas que ça, dans son roman) tant je le trouve fort et imaginé.

sans regarder dans le dictionnaire, j'y mets l'idée d'un homme seul, qui refuse de rester seul et est prêt à tout pour retrouver une compagne. un "mort de faim" pourrait aussi bien convenir.

si vous passez par là, et en jouant le jeu de vous abstenir d'aller jeter un oeil dans le dictionnaire, vous le traduiriez comment, vous, ce mot ?

Commentaires

Coucou !

Perso je ne l'associerais pas nécessairement à un besoin de compagnie à tout prix, mais à toute envie à tout prix. Par ex, des gens prêt à tout pour de l'argent (sans en avoir un besoin absolu) sont également des crevards à mon sens.
Mais comme tu dis, crevard doit être un dérivé de "crève la dalle", donc "mort de faim".

Écrit par : Gynux | 17 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

eh coucou mon pirate... tu as raison, ce n'est pas associé juste aux relations homme/femme mais comme le sujet du livre de Mylène parle de ces relations, je me suis contentée de cette définition-là..

Écrit par : calouan | 17 octobre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire