Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 décembre 2018

l'année se termine

bien souvent, je pense à vous parler de ci ou de ça, mais je manque de temps et les jours s'arrachent à l'éphéméride de la vie.

l'année se termine, et si je fais le bilan, pas mal de choses ont changé.

d'abord j'ai récupéré ma jambe et repris le sport à fond, moi qui trainais la patte il y a un an. et surtout je refais de la boxe qui me donne un tonus incroyable. j'ai pu partager avec mon fils un stage plongée dont on rêvait, sans oublier Marseille-Cassis que j'ai pu courir à nouveau, qui m'a emplie d'un bonheur intense, intense... une énergie qui ne s'éteint toujours pas.

professionnellement, j'écris toujours des ouvrages pour la jeunesse, et aussi un livre érotique cette année, j'ai fait beaucoup de salons, beaucoup et les Nocturnes littéraires de l'été m'ont offert encore une fois des rencontres magiques et des prises de conscience non négligeables. je suis allée travailler avec pas mal d'écoliers dans des ateliers créatifs et c'est toujours un réel plaisir.

par contre, j'ai accepté une proposition de poste en enseignement qui m'a emmenée dans une aventure nouvelle, dingue, fatigante mais merveilleuse, avec des collègues délicieuses, des gamins attachants, des découvertes, des tendresses, des bonheurs... une envie réalisée.

j'ai rêvé de donner des cours de tricot, j'en donne enfin.

sentimentalement, certaines choses n'ont plus la même couleur, plus la même lourdeur, la même noirceur.

je dirai juste que je respire, pleinement, que je vis, je bouge, je ris, surtout ça, je ris à nouveau tellement, j'ai passé un pacte avec le bonheur qui m'enveloppe chaque jour.

mes enfants sont tous adultes désormais, toujours aussi extraordinaires, mes trésors, mes viscères. ensemble, nous avons nagé avec des tortues, mangé des mangues tombées des arbres, bu le lait de coco de la noix tombée de l'arbre aussi, nous avons randonné, découvert des lieux fabuleux, nous nous sommes aimés, câlinés, amusés, chahutés toute cette année, toute cette année...

bref, le soleil inonde ma vie, et je n'en reviens toujours pas d'avoir cette chance de pouvoir m'en rendre compte chaque jour qui passe.

 et vous ? vous me racontez ?

09:30 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Ca fait plaisir de lire ça ! Si tu t'autorises de nouveau au bonheur, c'est une grande nouvelle !
Que veux dire par "Nocturnes littéraires de l'été m'ont offert encore une fois des rencontres magiques et des prises de conscience non négligeables" ? Quelles prises de conscience (Si ce n'est pas trop perso bien-sur)
Moi, rien d’intéressant. Une 2eme année blanche cote ecriture ...un jour je renoncerai certainement, ce serait sans doute plus "raisonnable".
Je trouve que ma fille grandit trop vite ! :)

Écrit par : Laura Millaud | 24 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

non, ne renonce pas... et chouette pour Alice, même si tu ne rajeunis pas, ça veut dire qu'elle va bien...
les prises de conscience sont dues à cette fatigue engendrée par ces Nocturnes, fatigue accompagnée de tant de partages, de joie... alors prendre conscience de ce qui est réellement important, de ce qui nous disperse, nous blesse, nous dessert pour ne garder que ce qui vaut la peine, il faut être en plein de dedans pour en le décider...

Écrit par : calouan | 24 décembre 2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire