15 décembre 2012

comme des frères

je vais être honnête, je suis allée voir ce film en premier lieu pour Nicolas Duvauchelle. Ok, il n'est pas grand, il n'a pas de bouche pulpeuse, ni des pectoraux d'acier, ni de grandes mains mais c'est Nicolas Duvauchelle...

En regardant le film, allez savoir pourquoi après avoir pensé à mon amour mort, j'ai pensé à Jocelyn Quivrin.

Peut-être parce que Nicolas Duvauchelle lui ressemble un peu ? peut-être parce qu'il y a des informations que j'ai inconsciemment liées à d'autres ?... mais quand à la fin du film on a vu écrit "à Jocelyn" je n'ai pas du tout été étonnée... pas du tout.

film émouvant et drôle, profond et léger que j'ai adoré.

entre rire et larmes en continu...

et moi je dis : ne nous posons pas trop de questions, ne nous embrouillons pas l'esprit de réflexions à rallonge, vivons, vivons tous les bonheurs qu'il y a à vivre tout de suite, sans hésiter... parce que demain.. qui sait...

02:46 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire