Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 juillet 2017

Maryam Mirzahkani

les mathématiques, c'est un truc entre mon fils et moi.

on aime.

vraiment.

alors j'ai une pensée pour Maryam Mirzahkani, mathématicienne de nationalité iranienne, qui était la première femme a avoir reçu la médaille Fields, grande distinction dans le domaine des mathématiques, considérée comme le Nobel de la discipline.  

elle est décédée à 40 ans des suites d'un cancer, ce samedi 15 juillet aux États-Unis et ça me trouble tant j'avais tendance à penser que c'était une discipline pour vieux croûtons et que donc, aimer les mathématiques, conserver.

il faut croire que non, mais je voulais rendre hommage à Maryam Mirzahkani.

"La scientifique, née à Téhéran, a participé aux Olympiades internationales de mathématiques et remporté la médaille d'or à l'âge de 17 ans. Idem l'année suivante, à Toronto, avec un "sans-faute". Ces performances lui ont ouvert les portes de l'université Sharif de technologie à Téhéran, puis celles d'Harvard pour sa thèse. Cette dernière, elle l'a effectuée sous la direction d'un autre médaillé Fields (1998), Curtis McMullen. Une fois sa thèse passée, elle est parie à Princeton, avant de devenir professeure à Stanford en 2008.

 C'est en 2014 qu'elle décroche la médaille Fields, équivalent du prix Nobel en mathématiques. Si cette distinction, créé en 1936 et qui comprend une récompense de 10.000 euros, a été remise à 52 hommes, elle est la première femme a l'avoir reçue. Cette même année, elle a également été gratifiée du prix de la recherche de l'Institut Clay."
 

Écrire un commentaire