Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 avril 2018

la vieille dame

La vieille dame avance péniblement, les mains encombrées de lourdes valises qu'elle train tant bien que mal. elle porte des charentaises neuves aux pieds et donne l'impression d'avoir enfilé un maximum de vêtements sur elle pour ne pas avoir à les glisser dans ses valises. elle galère pour faire rouler ses bagages.

Je m'arrête et lui propose mon aide.

- Dégage ! me répond-elle.

Surprise par sa réplique, j'en suis presque amusée et ne bouge pas, en questionnant :

- Quoi ?

Du doigt, elle me montre le local à poubelle avec un large sourire. La paix semble revenue entre nous.

J'insiste :

- Vous voulez aller là ?

- Non, toi, tu vas là, parce que tu es une poubelle, un parasite de la société...

Elle a un drôle d'accent. Elle n'est pas d'origine française. Je reste encore pantoise, ne sachant comment réagir, je la regarde en souriant. Elle est touchante, elle est parfaite dans son rôle de femme en colère qui déteste le monde entier et cela me fait sourire.

- Tu vas te chercher une activité et bouger de là.

Soudain, je me secoue, j'ai cours, je dois y aller et visiblement, elle n'a pas envie de mon aide. Mais quand même :

- Ca te fait du bien de cracher des injures, n'est-ce pas ? 

Je suis sincère, je pense qu'elle en veut à tout le monde, qu'elle n'a que cette façon de se "venger"d'une société qui l'a malmenée. Je ne ressens qu'un élan doux envers elle.

Son sourire s'efface, elle me jette une de ses valises sur moi, j'esquive, je lui souhaite une belle journée et m'en vais. J'aurais du avoir la délicatesse de sentir qu'elle ne voulait pas d'aide, qu'elle ne demandait rien, qu'elle avait juste envie qu'on lui foute la paix.

En partant, deux hommes, sourire hilare sur le visage, me croisent.

- Vous l'avez fait exprès, avouez ?

- Euh... de quoi ?

- De pousser la valise de cette vieille. 

- De quoi ?

- Oui, vous l'avez poussée,vous avez fait exprès.

- Non, messieurs, je voulais l'aider. Elle n'a pas voulu, elle m'a poussée.

- Alors, vous, vous êtes trop gentille.

Maintenant, je suis fâchée. Fâchée de constater que les gens se méprennent toujours négativement sur les intentions des autres et s'amusent de voir la maltraitance.

La logique sur cette Terre c'est de pousser les vieilles, pas de les aider. Quelle connerie..

Commentaires

Histoire vraie ??

Écrit par : Laura Millaud | 04 avril 2018

oui, histoire vraie ! et qui me fait encore sourire.

Écrit par : calouan | 04 avril 2018

Incroyable !

Écrit par : Laura Millaud | 04 avril 2018

et surtout ne change rien, continue à être gentille...je t'embrasse fort

Écrit par : calouan18 | 06 avril 2018

Écrire un commentaire