Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 juillet 2014

préléminaires

« La philosophie est toute entière préliminaire. À moins que ce ne soient les préliminaires qui soient déjà philosophie. »

Vladimir Jankélévitch

23 juin 2014

répit

prendre le temps, flâner, ne rien faire, juste laisser le temps filer, se poser, poser, pauser, oser, ne plus s'exposer, s'isoler, souffler, s'offrir le luxe d'un répit

un jour, bientôt, peut-être

30 mai 2014

hop hop hop !

à force de passer du temps à réfléchir, mettre en place, planifier, envisager, réfléchir... il va bien falloir que je me décide à passer à l'action... et vite !

 

29 mai 2014

voile

ne dévoilons pas tout trop vite, laissons faire le temps, ménageons les moments, oublions les étapes et laissons trainer, tricotons les pots qui nous tiennent chauds, cultivons les sourire qui fleurissent, marchons côte à côte...

ne dévoilons pas tout trop vite...

 

Transparence sexy

18 mai 2014

repli

se repliier, se déplier, se plier aux désirs, désirer les plis, emplir, amplifier, s'enfler de ces mêmes désirs, planifier, plein, plan, pied.

12 mai 2014

nue

le délice sur la peau

le plaisir à l'état brut

la douceur d'une envie

1196658-inline.jpg

05 mai 2014

hirondelle

954jnsnw.jpg

il a dit : on t'a coupé tes ailes

ailes coupées pieds empêchés envol brisé course arrêtée

non, je ne suis pas de celle

qu'on peut empêcher de voler de courir d'avancer d'espérer

car je le sais je suis immortelle

et tant pis pour ceux qui semblent encore l'ignorer....

 

 

 

04 mai 2014

in the night

Photo : S'éclipse sur la pointe des pieds.
Photo Eric James Leffler.

j'ai marché dans la nuit

pieds nus sur le sol humide

cherchant ma route

guidée par cette lumière lointaine

j'ai marché dans la nuit 

coeur nu dans ma chair tendre

semant le doute

et le soleil a chauffé ma peau

et le soleil a ébloui mes yeux

et le soleil, là, si près....

17 mars 2014

sur les rails

Unknown.jpeg

s'il faut attendre, je préfère

s'il faut avoir peur, c'est gagné

s'il faut avancer, je reculerai

et s'il faut reculer, laisse-moi t'embrasser

24 février 2014

emmurement

ne plus savoir faire un pas en avant, ne plus oser, ne plus savoir

avoir peur, trembler, mal au ventre, être infoutue, infoutue, malfoutue...

prier pour que ça arrive, espérer, vouloir, prier

et rester planquée derrière ses murailles,derrière ses protections, ses murs de pierres

bastion imprenable...

 

1780237_838930566123503_1452648268_o.jpg

photo Louise Markise

04 février 2014

good trip

prêt pour le voyage ?

1555369_10151977163748865_1155157836_n.jpg

28 janvier 2014

la si... dos..

309840_101318646715619_760863416_n.jpg

lire sur les lignes de mon corps les mots que je te destine

suivre le tracé de mes déclarations charnelles

voir les signes, poser le doigt dessus et se laisser guider

oseras-tu jouer à ce jeu dangereux ?

27 janvier 2014

détachement

accepter qu'elle n'était pas là qu'elle les a laissé faire qu'elle n'a jamais rien vu rien entendu que rien ne l'importait de moi que son devoir accompli.

accepter qu'il a fallu apprendre seule à ne plus avoir peur sans jamais y arriver et avoir peur encore toujours tout le temps.

accepter que rien ne se répare jamais mais tout s'éloigne et qu'autre chose prend sa place.

 

(c) Louise Markise 

22 janvier 2014

demain

préviens

reviens

viens

je t'attends, je m'étends, je me tends.

je me tends, je tiens, viens, viens, viens, je me vends. que du vent... le tien, le mien. reviens.

Mode photo d'art de jeune femme sensuelle à la fenêtre Banque d'images - 22309612

20 janvier 2014

les mots pour lui

La Parole


J’ai la beauté facile et c’est heureux.
Je glisse sur les toits des vents
Je glisse sur le toit des mers
Je suis devenue sentimentale
Je ne connais plus le conducteur
Je ne bouge plus soie sur les glaces
Je suis malade fleurs et cailloux
J’aime le plus chinois aux nues
J’aime la plus nue aux écarts d’oiseau
Je suis vieille mais ici je suis belle
Et l’ombre qui descend des fenêtres profondes
Epargne chaque soir le coeur noir de mes yeux.

Paul Eluard, Capitale de la douleur, 1923

1538643_10201418025428303_400603033_n.jpg

 

 

(c) Sarah Moon

04 janvier 2014

geisha

patience et détermination, force et fragilité...

silence et nuance, honneur et abandon...

30 décembre 2013

maison close

tous les volets sont clos

au revoir monsieur et à bientôt

plus rien n'est éclairé

adieu madame je reviendrai

plus de vie dans la maison

mon cher nous attendrons

je surveillerai chaque jour

ma chère, je ferai bien vite un détour...

29 décembre 2013

le dos de la cuillère

1549494_639214679458026_640828629_n.jpg

ne pas tourner le dos à cet avenir prometteur qui pointe son nez, faire le dos rond, souple, et respirer, inspirer, respirer, ne se mettre personne à dos, ne plus être dos au mur mais avancer confiante et sereine, ne pas donner froid dans le dos, sourire, aimer, partager...

21 décembre 2013

là... ou ici...

39417618.jpg


Quand nos secrets
N´auront plus cours
Et quand les jours
Auront passé
Seras-tu là ?

Pour, pour nos soupirs
Sur le passé
Que l´on voulait
Que l´on rêvait
Seras-tu là ?

Pourras-tu suivre là où je vais ?
Sauras-tu vivre le plus mauvais ?
La solitude, le temps qui passe
Et l´habitude
Regarde-les
Nos ennemis
Dis-moi que oui
Dis-moi que oui

04 décembre 2013

hiver

le froid, l'hiver, le soleil dans le ciel glacé réchauffe mes envies, je veux te retrouver

dans ton ciel froid, laisse l'ivresse réchauffer ta vie, viens me retrouver...

994394_170883523109780_878213920_n.jpg