Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 octobre 2014

Mommy

ce film est... une merveille. et Xavier Dolan va toujours tellement loin dans l'intérieur des gens décalés, je me sens à chacun de ses films vraiment émue et concernée, non pas que je ressemble à ces gens-là mais je les découvre, les lis, les touche du doigt, ou de l'oeil...

Mommy est donc le dernier film de ce jeune québécois surpenant et on en a tant parlé, notamment à Cannes.

je vous glisse en dessous un extrait que j'ai a-do-ré, chantant en même tant que les trois héros, rythmant la chanson avec mes mains sur mes cuisses... et je m'en moque bien d'être ridicule, j'adore cette chanson, j'adore j'adore j'adore...

19:49 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1)

24 septembre 2014

les lendemains qui chantent..

il y a eu les Jean, les moi et les autres...

il y a eu mai 1981 et puis 1988... il y a eu toutes ces années, ces épopées, ces démarches, nos convictions, nos sincérités..

alors ce film est juste un cadeau... photos d'archives, souvenirs à retardement, des dates, des évènements...

je le redis ce film est un cadeau...

je vous assure que toutes les générations après moi, dans ma fratrie, verront ce film...

parce que si je dois trouver ce qui me définit... on y est... en plein dans le mille..

 

22:59 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3)

28 août 2014

Lauren Bacall

elle était née dans le Bronx, à New York et elle est morte à Manhattan (le 12 août).

justement le seul quartier que je n'ai pas visité c'est le Bronx...

née dans une famille d'origine juive et modeste, elle s'appelait Betty Joan Perske.

personnellement, je trouve qu'elle a eu bien fait d'opter pour Lauren, bien plus classe que Betty...

son talent de comédienne et sa beauté ont coupé le souffle à plus d'un, mais c'est Humphrey Boggart qui l'a épousée.

il est des personnes, ainsi, qui restent éternelles...

04:23 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3)

06 août 2014

Eldorado

le film est touchant, la musique aussi subtile qu'un vol d'oiseaux au-dessus de nos têtes.

Renaud Mayeur

21:56 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

04 août 2014

New York melody

ce film c'est juste : du bonheur, du bonheur et encore un peu de bonheur...

le genre de film qui donne la pêche pour de longues journées, qui remonte les bretelles et sourit à la vie...

22:01 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

09 juillet 2014

sous les jupes des filles

je vois pas mal de films, je ne vous parle pas de tous, mais celui-ci pour le coup, j'en suis sortie pétillante comme une bulle de champagne, justement.

non pas que je ressemble à une seule de ces 11 femmes, mais ça fait du bien de voir qu'on a tous des petits riens qui se ressemblent tant.

sauf Isabelle Adjani qui est aussi moche et défigurée dans ce film, qu'hystérique et dénuée totalement de talent...

parfois l'anonymat, ça permet de rester clean, quelque part...

allez, je vous glisse la bande annonce, moi rien que de la voir, je repétille !!

 

00:41 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3)

20 juin 2014

Shirley

je viens de passer deux jours à assister à des projections de films en prévisionnage, genre "avant que le film ne soit dans les salles" et parmi eux un étrange et bouleversant film à partir de neuf peintures d'Edward Hopper.

quelques années de l'Histoire américaine racontée en filigranes, et l'histoire d'un couple Shirley et Steve. il s'appelle "Shirley".

alors, au cas où, s'il passe dans une salle de votre coin, allez-y...

 

 

20:11 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

17 juin 2014

deux jours, une nuit

on en a beaucoup parlé, Cannes oblige et puis les frères Darden, Marion Cotillard, la période de crise que nous traversons... et bon, j'avais fini par avoir moins envie...

parce que... comme ça... quand tout le monde aime, ça m'ennuie presque... et puis, les Darden, à force, on se dit que c'est toujours du mélo, du pathos, des cas sociaux, des pauvres gens...

il se trouve que ma radio préférée m'a offert deux places.

alors, j'ai fini par y aller.

et... ben... je dois avouer que... c'est juste... un très bon film... à tous points de vue.. le jeux des acteurs, le déroulement, la morale finale, les pleurs, les sourires, les poings serrés...

donc, si vous n'y êtes pas allés, je vous y encourage... allez-y...

 

23:52 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (2)

19 mai 2014

pas son genre

ma radio préférée en a bcp parler pour vanter le merveilleux travail de l'actrice, ma soeur me l'avait chaudement recommandé, alors du coup, pour le peu que j'en avais vu, j'étais moyennement emballée.

rien à voir avec ma soeur, ou la radio, mais quand tout le monde crie "waouh" je réponds "méfie !"

eh bien franchement, je me suis sortie de la séance avec un goût amer, non pas à cause de la qualité du film, mais au contraire grâce au merveilleux rendu des acteurs et de la mise en scène.

bref, je me suis laissée piéger par le bonheur de voir ce film.

et puis bon, faut avouer que le Loïc Corbery est ab-so-lu-ment craquant !!! faut croire que les acteurs de la Comédie française sont tous de vrais "craquants"...

alors...

22:51 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (1)

27 avril 2014

Pepper land

je me suis trompée de séance, je pensais voir un autre film et je suis restée pour celui-ci...
et je n'ai pas regretté...
pas de têtes d'affiches, pas de promo surdimensionnée mais un sujet important : le peuple kurde, la guerre, les magouilles, la loi parallèle...
alors, si ça passe près de chez vous, allez-y...
 

23:12 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

11 avril 2014

Noé

voilà un film devant lequel je me suis dit : "pétard, heureusement qu'il n'est plus là pour le voir"...

entendre : "elle s'appelait Naëlle, elle était innocente, il n'y avait aucune méchanceté en elle", après avoir vu la fameuse Naëlle sacrifiée pour la reconquête de l'humanité... c'est terrible !

et forcément, forcément...

un film magnifique.

un film pour ceux qui aiment...

22:14 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

30 mars 2014

Her

ce film, très particulier (mais pas aussi bon que ce que j'imaginais) interpelle sur la solitude qui étreint chacun de nous, derrière l'écran de notre ordi, avec nos écouteurs dans nos oreilles si souvent, cette solitude qui nous sépare des autres, nous éloigne et nous amène à rechercher les amis FB ou Twitter, mais autant de clics sur une page postée sont-ils autant de marques d'amitié ?

et les échanges virtuels avec des inconnus comblent-ils cette solitude dans laquelle on reste une fois l'ordi éteint ???

de ces relations virtuelles, j'effleure le risque dans mon roman Toile d'@raignée mais surtout en terme de piège de l'inconnu malhonnête mais vivant de l'autre côté du clavier. mais là, il s'agit de l'inconnu artificiel,  non humain, non palpable et pourtant tellement sensible parfois...

un film très perturbant...

19:33 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

09 mars 2014

un été à Osage County

cela faisait longtemps qu'un film ne m'avait pris aux tripes ainsi. et pourtant des films, j'en vois, je peux vous l'assurer.

pas du misérabilisme, pas du fataliste mais une profondeur vertigineuse dans les relations de famille, quand secret et souffrance se mélangent, quand l'enfance ne s'oublie pas, laissant des cicatrices béantes, quand tromperie rime avec obligations...

je n'ai pas nourri de secret de famille envers mes enfants et la relation mère/fille est, par essence, une des plus difficiles au monde. alors je dédie ce film à mes filles, mes enfants, mes amours...

Sam Shepard, Merul Streep, Julia Roberts...

20:13 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

17 février 2014

le vent se lève

"le vent se lève, il faut tenter de vivre"
 
Paul Valéry
 


(mais quelle magie ces dessins, quel art, quel travail !! je suis baba de cette richesse dans ce trait, la beauté des tissus, les visages si touchants, les paysages, les...)

23:59 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

11 février 2014

Ronya, fille de brigand

je vais faire ma maligne, étaler ma science mais sans "mon" musclé préféré, je n'aurais pas pu.

fan de Myiazaki je suis, père et fils, parce qu'il n'y a pas de raison quand il y en a pour un, il y en a pour deux, surtout que Hayao, le père, a annoncé sa retraite (ggrrrr !) et que Goro (en traduction littéraire : le 5e fils) 

"Fin de semaine dernière a été annoncé que Goro Miyazaki (Les Contes de Terremer, La Colline aux Coquelicots) réaliserait cette année une série TV nommée Sanzoku no Musume Ronia, adaptée du roman "Ronja Rovardotter" d'Astrid Lindgren, publié en France sous le titre "Ronya, fille de brigand" par Hachette. Si la plupart des sites orientent l'info comme la première série TV produite par Ghibli, je remarque surtout que le studio n'est pas à l'origine de ce projet ni à la tête de la production, et que le fils de Hayao Miyazaki s'en va donc en fait réaliser son nouveau projet ailleurs. En effet, cette série est produite par NHK Enterprise, avec en deuxième ligne la société Dwango, l'animation sera quand à elle assurée par le studio Polygon Pictures, et entièrement en 3D. Le Studio Ghibli ne sera impliqué qu'en assistance à la production, le copyright du projet ne les mentionnant d'ailleurs pas du tout (© NHK - NEP - Dwango, licensed by Saltkrakan AB, The Astrid Lindgren Company). Bref, si comme moi vous avez entendu certaines rumeurs ces derniers temps, c'est peut-être le signe supplémentaire d'un changement assez radical cette année chez Ghibli (sauf que contrairement à d'autres je préfère attendre respectueusement une annonce officielle avant d'en parler).


Voici la première image de cette série (en 3D donc) qui sera diffusée cet automne sur la chaîne japonaise NHK."

 

vous ne trouvez pas qu'elle me ressemble un peu cette Ronya ??

allez, un peu, quand même !!

18 novembre 2013

il était temps

j'ai adoré, j'ai adoré, j'ai adoré... quelle leçon de vie, quel bonheur, quel élan en sortant de ce film...

que tout le monde aille le voir et votre vie, votre vision de la vie changera...

vraiment.

je ne fais jamais ça, sauf pour les films de George Clooney mais j'achèterai le DVD...

c'est bon, je vous ai convaincus ?? I hope...

il était temps ! ;)

19:05 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3)

14 novembre 2013

Inside Llewyn Davis

je ne suis pas archifan du cinéma des frères Cohen et là, j'ai aimé...

évidemment la voix et les chansons de Oscar Isaac n'ont rien gâché, rien de rien...

je vous glisse cette chanson qui débute le film, vous arrache d'entrée les tripes et vous laisse yeux hagards en attente de la suite..

"hang me", chante le "poor boy"' et ça nous donne juste envie de le suivre...

19:35 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

28 octobre 2013

prisoners

je vous parlais il y a deux jours de ces parents qui maltraitent leurs enfants et il y a aussi ceux qui feraient n'importe quoi pour eux.

ce n'est qu'un film, OK, mais il est réellement hallucinant et si j'ai beaucoup sursauté, planqué ma tête dans le siège du cinéma, j'ai vraiment aimé...

06:10 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

15 octobre 2013

un Belmondo à Lyon

quand j'étais jeune, j'étais fan, et c'est peu de le dire, de ce comédien. et que dire de son fils quand il s'est mis à faire de la course automobile... glups !! bon, passons...

hier, pour le festival des Lumières, il a été mis à l'honneur (le père, pas le fils..) et c'était certainement bien mérité (j'ai eu peur sur le coup d'avoir à entendre l'annonce de son décès mais non... on peut aussi rendre des hommages aux personnalités encore vivantes, faut croire !!) et en ouverture, les spectateurs ont pu voir "un singe en hiver", un film que j'ai revu, à l'époque, plein de fois, tant j'adore ces moments entre Gabin et Belmondo, ces délires dans la rue noire...

évidemment, le comédien a vieilli, beaucoup même mais je trouve extra cet hommage qui lui est rendu...

pourvu qu'il vive encore longtemps pour voir d'autres hommages, dis donc, hein !!

 

Un singe en hiver affiche ()

09:37 Publié dans Film, lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

23 septembre 2013

Jimmy P

Jimmy dit dans ce film que les rêves sont là pour nous faire prendre conscience de certaines choses, pour nous envoyer des messages.

soit.

il en est un qui me taraude et dont je ne comprends qu'à demi le sens.

quoi qu'il en soit, France Inter m'a offert les places et j'ai bien apprécié ce film d'Arnaud Desplechin.

je n'ai pas beaucoup aimé un "conte de Noël" mais là, j'avoue que je me suis laissée embarquer..

et ce Benicio del Toro a un petit quelque chose de Benjamin Biolay qui ne m'a pas laissée indifférente...

jugez plutôt... et il mesure 1m88 !!!!

Benicio del Toro

22:06 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (3)