Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2016

écoféministe 5

elle s'appelle Ellen Gabriel. Ellen Gabriel, la lutte des terres

"cette Amérindienne de la communauté mohawk, au Canada, se bat depuis trente ans avec la même ténacité pour préserver les terres et la langue de son peuple, longtemps opprimé.

 
à l’ouverture de la COP21, le 30 novembre 2015, Justin Trudeau, désigné Premier ministre du Canada trois semaines plus tôt, lance : « Les peuples autochtones savent depuis des milliers d’années comment prendre soin de notre planète. Les autres, nous, nous avons beaucoup à apprendre."
 
connue sous le nom Katsitsakwas, cette militante et artiste mohawk de la nation Kaneshsatà:ke (clan de la tortue), est connue pour son implication en tant que porte-parole officiel, choisi par le peuple de la Maison longue, au cours de la crise d'Oka (l'expansion d'un parcours de golf au Québec). elle a voyagé pour sensibiliser les populations à son problème, a fait des films, créé l'association des femmes autochtones au Québec...
 
 

20 janvier 2016

écoféministe 4

Evguenia Tchirikova, l'appel de la forêt

En Russie, Evguenia Tchirikova, s’est battue, en vain, pour qu’une forêt ne soit pas détruite. Malmenée, parfois arrêtée, cette trentenaire a su fédérer et devenir l’icône d’un mouvement citoyen.

 
Elle se dresse contre des bulldozers et accroche des icônes aux arbres. L’ange gardien des forêts moscovites, Evguenia Tchirikova, vit aujourd’hui à Tallinn, en Estonie.

Née le 12 novembre 1976 à Moscou, cette militante écologiste russe, a reçu, en avril 2012 le Prix Goldman pour l'environnement pour son combat en faveur de la préservation de la forêt de Khimki face à l'Autoroute Moscou-Saint-Pétersbourg.

En 2007, elle lance une pétition contre ce projet d'autoroute, qui prévoit 600 kilomètres de bitume sur une forêt primaire de chênes et bouleaux, qui rassemble des milliers de partisans. En 2011, elle l'est l'une des fondatrices de l'association Nacha Zemlia, Notre Terre.

15 janvier 2016

écoféministe 3

Nélida Ayay Chilòn : 

Au Pérou, cette jeune étudiante en droit se bat depuis plusieurs années contre une mine d’or qui a asséché les environs de son village. Elle est aujourd’hui l’héroïne d’un film.

 
Nélida Ayay Chilón, au nom de l'eau mère
 
 
 

 Nélida, une femme dans la Cordillère des Andes à parler aux esprits de l'eau, utilise ses pouvoirs pour faire face à une société minière qui menace de détruire la lagune qu'elle considère comme sa mère. Juste en dessous de lacunes Nélida, se trouve un gisement aurifère riche qui oppose les agriculteurs qui craignent de manquer d'eau à l'extraction de la plus grande d'or d'Amérique du Sud.

floro-recyclo

aujourd'hui je voudrais penser aux fleurs de la nouvelle maison..

alors quelques idées de recyclage florales...

pas mal, non ?

crochets pour fleurs avec pinces a linge

ampoule devient mini-vase pour fleurs

meubles palettes idée bacs à fleurs diy mural

10 janvier 2016

la mort aux trousses

j'ai entendu ce matin sur ma radio préférée une émission fort intéressante sur le taux de suicide en augmentation des agriculteurs.

atteints de cancers, à cause de l'emploi continuel et massif des pesticides, obligés de travailler leurs terres comme on leur impose, acculés à des dettes qu'ils ne peuvent plus payer et désormais seuls face aux difficultés, la solidarité ayant définitivement disparue dans les espaces ruraux, les exploitants ne tiennent plus et préfèrent en finir.

l'émission parle de ce qui se passe en Bretagne, mais ce n'est pas la seule région à subir ce fléau inquiétant.

les institutions commencent à réagir, des associations de parents de victimes se créent et il est possible aujourd'hui de recevoir de l'aide lorsqu'un malaise s'installe dans la vie d'un agriculteur.

espérons que les gouvernements réagissent vite, vraiment vite et fort pour que nous puissions continuer à manger des produits cultivés proprement et sainement. encourageons ces exploitants de notre terre à vivre mieux !

Afficher l'image d'origine

 

écoféminsite 2

Phyllis Omido, est jeune maman, allaitant son enfant, quand elle réalise que son propre lait empoisonne son enfant. elle décide de motiver la communauté de Monbassa pour se révolter contre la fonderie qui expose la population à des produits chimiques dangereux.

"L'industrie solaire en plein essor au Kenya a augmenté la demande pour le plomb, récupéré par recyclage des batteries de voiture dans les fonderies. Les bidonvilles à travers Mombasa, où les travailleurs pauvres, les marginalisés sont désespérément du travail, sont des points chauds pour une telle activité industrielle.Parmi eux se trouve Owino Uhuru, où une fonderie fumées émises chargé de plomb, souvent la nuit pour éviter la détection, et libéré eaux usées non traitées qui est déversé dans les cours d'eau que les résidents utilisent pour se laver, cuisiner et nettoyer."

que fait l'entreprise pour protéger ses salariés ? elle fournit une fois par mois des gants en coton qui se désintègrent en quelques jours.

Phyllis Omido, du plomb dans l'air des pollueurs

"Après un combat de cinq ans, cette Kényenne a réussi à obtenir la fermeture d’une fonderie qui empoisonnait des centaines d’habitants d’un bidonville oublié dans le sud du pays.

« Mama Moshi ! Mama Moshi ! » Phyllis Omido ne peut plus poser un pied dans ce quartier sans que les habitants l’interpellent. « Ce surnom signifie ’’ Mère fumée ’’ en swahili, la langue locale. Ils m’appellent comme ça depuis mon combat contre les fumées toxiques », explique-t-elle, tout sourire."

Phyllis Omido a remporté le prix "Afrique de l4est - Erin Brockovich"... tout un symbole !!

08 janvier 2016

écoféministes

le magazine Terra Eco a décidé de consacrer un article à 5 femmes : "Vandana Shiva, l’Indienne, Ellen Gabriel, la Québécoise, Evguenia Tchirikova, la Russe, Phyllis Omido, la Kényenne et Nélida Ayay Chilón, la Péruvienne qui ont, elles-aussi, inscrit dans leur ADN cette farouche nécessité de liberté."

"Pied à pied, elles ont décidé un jour d’aller affronter le lobby forestier ou celui de la fabrique dérégulée des organismes génétiquement modifiés. Elles ont vu face à elles des murailles entières se dresser. Mais sans renoncer, centimètre par centimètre, elles ont organisé leur résistance avant, quand les planètes se sont alignées, d’engager le combat contre ces puissances d’une modernité révolue.

Faisant corps avec cette terre que le capitalisme outrage, ces écoféministes sont de beaux symboles à suivre.

Tantôt semeuses comme Vandana Shiva, tantôt elfes comme Nélida Ayay Chilón, elles sont la fertile première ligne des amoureux de la nature.

Du Pérou à l'Inde en passant par le Kenya, le Canada et la Russie, ces 5 femmes combattent pour protéger l'eau, la terre, la forêt…

aujourd'hui, je vous parle de Vandana Shiva, semeuse de révolutions : 

"Cette Indienne de 63 ans milite depuis des années pour la liberté des semences et l’agriculture bio. Sa dernière bataille ? La création d’un tribunal pour juger le géant Monsanto.

Vandana Shiva, semeuse de révolutions

Les mains dans la terre, vêtue comme toujours d’un sari traditionnel aux couleurs éclatantes – rose et violet ce jour-là –, Vandana Shiva sème des graines d’ail des ours et d’épinard sauvage.

Demain, elle retournera dénoncer l’absurdité du consumérisme et défendre la liberté des semences."

Vandana Shiva est récipiendaire du prix Nobel alternatif en 1993, « pour avoir placé les femmes et l'écologie au cœur du discours sur le développement moderne », ainsi que du Grand Prix de la Culture asiatique de Fukuoka en 2012.

 

légo-écolo

paf, pif, pouf, je n'ai pas zappé le vendredi "écolo-rototo-on-y-croit-c'est-tout-beau..."

et justement, aujourd'hui, des petites nouvelles croustillantes, ça vous changera des meubles à rénover...

"Interdiction des sacs plastique à usage unique

Pour lutter contre la pollution, la distribution de sacs plastique est interdite.

A partir du 1er janvier 2016 pour les sacs plastique de caisse à usage unique ; à partir du 1er janvier 2017 pour les sacs destinés aux fruits et légumes.

La distribution d’ustensiles jetables de cuisine sera également interdite à partir de 2020. Dès aujourd’hui, j’opte pour des matières durables et des sacs à usage multiple pour préserver l’environnement. "

sauf que, initialement prévue pour le 1er janvier 2016, la publication du décret sur l'interdiction des sacs de caisse en plastique à usage unique, qu'ils soient gratuits ou payants, est reportée en mars 2016.

seuls les sacs plastique réutilisables (vendus en caisse), les sacs pour emballage de fruits et légumes en vrac ou les sacs constitués d'une autre matière que le plastique (papier, tissu, etc.) pourront être distribués pour emballer les marchandises dans les points de vente (art. 75 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte).

Résultat de recherche d'images pour "sacs plastiques à usage unique"

c'est un peu agaçant, cette manie de toujours reporter les échéances fixées.

de la même façon : "Les ampoules halogènes devaient disparaître du marché en septembre 2015; seules les ampoules fluocompactes (LFC) et LED de classe énergétique A ou B devaient rester commercialisées. Mais ce 17 avril, la Commission Européenne a voté le report de l’interdiction des ampoules halogènes à septembre 2018."

flûte, zut, flûte !

interdiction ampoules halogènes report

04 janvier 2016

boues rouges

"Le Parc National des Calanques (Bouches du Rhône)est une aire de protection depuis 2012. Depuis près de 50 ans, la Ste Alteo, site de production d'alumine (qui sert à fabriquer de l’aluminium) situé à Gardanne, près d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), bénéficie d'un droit d'expédier en mer ces résidus, à 7 km au large de Marseille et Cassis. Plus de 20 millions de tonnes de boues rouges ont été ainsi déversées sur les fonds marins de la fosse de Cassidaigne. Plusieurs associations de défense de l'environnement et de riverains dénoncent la toxicité de ces boues rouges.

L'industriel affirme avoir amélioré son procédé de production et ne plus avoir besoin de déverser des rejets solides, mais uniquement des effluents liquides.

Pour Ségolène Royal, "il aurait fallu avoir le courage d'imposer à l'entreprise une mutation du site et une dépollution". "Là, l'entreprise a obtenu une dérogation pour continuer à polluer", a-t-elle ajouté, espérant "qu'il y aura des recours pour que toute la clarté soit faite".

"Les dernières enquêtes de l'Anses (Agence française de sécurité alimentaire et sanitaire) publiées il y a quelques jours ont bien montré qu'à l'endroit des rejets, il y avait une contamination beaucoup plus forte, notamment en mercure", une pollution "dangereuse pour la santé", a-t-elle noté.

Il est impensable qu'un site naturel doive continuer à subir la pollution par une entreprise en toute légalité"

 

une pétition tourne en ce moment pour régir contre cette vile entreprise....

 

01 janvier 2016

culture et recyclage

le post du vendredi culturo-recyclo-écolo...

la littérature et la musique font partie de mon quotidien. le cinéma aussi.

puisque je suis en période immobilière/mobilière, autant allier l'utile à l'agréable et se confectionner des meubles avec des éléments culturels :

voilà donc un "bar" ou "buffet" réalisé avec des cassettes à l'ancienne, de celle que je glissais dans mon walkman pour aller en musique jusqu'au lycée chaque jour. je me souviens que j'écoutais Bruce Springsteen (bon, ça, pas de surprise) J.J. Cale, le Boléro de Ravel, Joe Jackson...

tape2.jpgtape4.jpgtable_livres.jpgd447b1b1787399f0da6baa74e732e539.jpg

Et puis cette table réalisée à l'aide d'ouvrages et ça, pour tout vous dire, ça grouille de partout chez moi.

Et enfin cette étagère confectionnée avec des cassettes vidéo..

la boucle est bouclée, vive la culture ! ça aide à sauver la planète !!

27 décembre 2015

Eunice et les pesticides

après bien des péripéties, les exemplaires de mon roman ados sur l'impact de l'utilisation des pesticides dans la viticulture sont arrivés dans ma boîte aux lettres.

autant vous dire qu'ils étaient attendus !

et bienvenus...

(je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Jean-Marie Pelt, décédé il y a quelques jours, et qui avait écrit cet ouvrage "Cessons de tuer la terre pour nourrir l’homme ! Pour en finir avec les pesticides")

26 décembre 2015

algues et plastique

je rattrape mon vendredi écolo-idéolo-nouveau... vite vite !

le plastique pollue, le plastique se retrouve partout dans nos vies.

on a interdit les sacs donnés à gogo dans les magasins pour transporter ses courses, on a cherché des alternatives mais le plastique, matériau star des années 80, n'a jamais été détrôné..

il fallait donc réfléchir à rendre le plastique compostable, recyclable, moins polluant.

c'est ce qu'a fait Algopack, une petite star-up bretonne qui utilise lez algues qui jonchent les plages bretonnes pour produire un plastique base fossile, en prenant exemple sur les ancêtres qui transformaient ces dites algues en engrais et en verre...

algopack algues

PHOTO//Algopack

 

« Une partie de l’innovation d’Algopack a été de trouver une molécule naturelle dans l’algue qui se comporte comme les molécules utilisées dans les matériaux pétro-sourcés habituels », affirme le fondateur et Président de Algopack. En plus, « on ne rajoute aucun plastifiant ou aucun autre produit, le matériau Algopack est composé à 100 % de cette molécule d’algues ».

les algues utilisées actuellement en France pour les premières applications sont des algues brunes.

 

des tests ont été menés au Japon, aux Etats-Unis et en Irlande pour vérifier que les algues que l’on y trouve sont compatibles avec son procédé. et si le procédé peut s'y adapter, les algues ne seront donc pas des algues invasives, mais bien des algues locales déjà présentes sur les zones.

une belle idée non ?

24 décembre 2015

Jean-Marie Pelt

quand je faisais mes études dans l'environnement, on nous conseillait de le lire.

aujourd'hui, il s'est effacé.

j'aurais pu, j'aurais du lui demander de préfacer "L'oeil d'Eunice" lui qui lutter pour démontrer l'impact des pesticides sur l'environnement et la santé.

il était connu du grand public, décoré de la Légion d'honneur et du Mérite, il avait été récompensé par l'Académie française, un homme sincère, discret et tourné vers l'avenir.

Jean-Marie Pelt.

10645130_1647154822212781_7526653198756994600_n.jpg

05 décembre 2015

recylum

j'ai failli laisser encore passer un vendredi...

le jour du recyclo-écolo et tout le lot..

aujourd'hui une démarche particulière "recylum" qui organise des projets dans les écoles parce que c'est dès petit que les éco-gestes s'acquièrent..

12322450_986255044769380_7274211118542987480_o.png

je vous laisse regarder le film qui suit, ça vous en dira plus long...

 

02 décembre 2015

L'oeil d'Eunice

je suis trop contente de vous présenter cet ouvrage "bio" paru aux éditions La Pimpante...

allez vite le dévorer !

 

"Eunice s’installe avec ses parents en Provence. Elle cherche à s’intégrer aux
jeunes du cru, et son cœur craque pour son camarade Maxime, un beau
gosse du collège, fils d’agriculteur. Mais les choses prennent un tour plus
grave quand Philippe, le père de Maxime, est hospitalisé pour une tumeur
au rein à l’hôpital de Marseille où le père d’Eunice est radiologue."

« J’ai été très touchée par la lecture de « L’Œil d’Eunice » qui
constitue, d’abord, un hommage à l’amitié et à la solidarité. Très
bien écrit, ce joli roman se lit d’un seul trait comme un conte
contemporain qui aborde un sujet pourtant difficile et tabou :
les pesticides. Je salue le talent de Calouan qui sait éviter avec
brio le piège du roman à thèse ou du dossier. »
Marie-Monique Robin
(réalisatrice documentaire / Arte / Le monde selon Monsanto, etc.)

 

28 novembre 2015

bio-beauté

j'ai encore loupé hier le post recyclo, alors je vais rattraper avec de l'écolo, aujourd'hui.

Résultat de recherche d'images pour "lamazuna"

Lamazuna, c'est une marque de produits bio, naturels et végans... fabriqués en France et promettant zéro déchets..

végan, ça signifie quoi ? juste que les produits n'ont pas été testés sur les animaux.

des cure-oreilles en bambous, des éponges nettoyantes en konjac, des shampooings solides en forme de cannelés...

la gamme est restreinte mais suffisante...

j'ai passé une commande, je vous en parlerai.

 

27 novembre 2015

COP 21

la COP c'est la Conférence des parties, une réunion des états membres de l'Onu initialement, en 1992. qui s'est répétée en 1995 avec cette évidence d'un besoin de suivi et de mise à jour annuels.

depuis, chaque année, les états se retrouvent et discutent des obligations à prendre pour soigner notre planète.

cette année, ce sera la 21e édition, donc COP21. tout le monde en a entendu parler, puisqu'elle se déroule à Paris, dans un climat assez singulier, voire très inquiet.

154 chefs d'état seront là, avec la ferme intention de s'engager dans un vrai processus de diminution de leurs émissions de gaz à effet de serre en vue de rabaisser l'augmentation de température à 2°C, seuil au-delà duquel la planète serait sérieusement en danger.

100 millions d'euros ont été récoltés et sont mis en commun pour aider notamment les pays les plus pauvres à pouvoir eux aussi agir pour le respect de ces engagements.

l'affaire est importante voire périlleuse, mais un premier bon point est l'investissement politique d'autant de chefs d'état, mobilisés sur le sujet.

chaque pays doit d'ailleurs avoir déjà rendu des propositions d'engagements afin de mener une vraie réflexion.

paradoxal de penser à sauver une planète sur laquelle nous ne vivons pas en sécurité ? certes.

la 21e édition de la COP débutera le 30 novembre, donc dans 3 jours.

mais pour sensibiliser la population à ces sujets climatiques, certaines initiatives avaient vu le jour. comme cette "Arche de Noé Climat" qui installait dans les jardins publics, 140 animaux.

ici dans le parc Jourdain à Aix-en-Provence.

cette oeuvre de Gad Weil a été commandée par Ségolène Royal, ministre du Développement durable.

JPEG - 310.2 ko

21 novembre 2015

les écolo-décos de Noël

j'ai encore raté le recyclo-rigolo du vendredi.

et comme il n'est pas trop tard, je vous propose de penser déjà à Noël et ses décorations.

voilà une peinture sympa et naturelle pour faire vos décos.

c’est une peinture avec de nombreux avantages : elle est économique, écologique, saine, facile à faire, simple à utiliser et surtout elle se retire facilement en laissant les fenêtres encore plus propres qu’avant. 

en 2 mots, le blanc de Meudon est une sorte de craie en poudre, utilisée dans certains travaux (peinture notamment) et surtout pour le nettoyage (vitres, miroirs, argenteries…). On en trouve dans les magasins bio ou de bricolage et, bien sûr, sur Internet.

 

La recette est simple, puisque pour faire cette peinture décorative, il suffit de mélanger 2 doses de blanc de Meudon avec 1 dose d’eau.

 Peinture noel ingredients

Peinture ecologique noel fenetre

ensuite, il n’y a plus qu’à peindre les fenêtres (et pourquoi pas les miroirs), à l’aide d’un simple pinceau. on peut également utiliser des pochoirs, c’est idéal pour les petits... et les grands !

Peinture noel enfants pochoir

si la peinture vous semble trop liquide, ajoutez du blanc de Meudon, si c’est trop épais, ajoutez de l’eau.

chacun un pinceau, un bout de fenêtre et un petit pot de peinture et c’est parti !!

Peinture noel fait maison

13 novembre 2015

socio-recyclo-chausseto

c'est vendredi, parfois j'oublie, parfois j'y pense mais c'est le jour où on recycle...

voilà donc une façon artistique de recycler les chaussures orphelines, abandonnées lâchement par leur jumelle, qui restent à jamais en attente d'un éventuel retour...

Marcia de Carvahlo a décidé de leur donner une deuxième vie...

"Fondée en 2008 par Márcia de Carvalho, l’association « Chaussettes Orphelines » s’est donné comme objectifs :

- recycler le textile, notamment de chaussettes dépareillées.

- créer des liens sociaux

- favoriser l'insertion sociale, économique et culturelle par le biais de la transmission de savoir-faire artisanaux dans le domaine du recyclage textile et de la création de mode. 

Les bénéficiaires sont formés aux techniques textiles (couture, patchwork, tricot, crochet, broderie ) et les créations sont valorisées à l’occasion d'expositions et défilés de mode.

Les stagiaires du chantier école bénéficient d’un accompagnement pour des stages pratiques en entreprise et au retour à l'emploi par des équipes spécialisées."

L'équipeChantier école

 

28 octobre 2015

nettoyeur de l'extrême

Phillipe Goitschel, recordman du monde de vitesse à ski, met ses compétences techniques et physiques au service de la préservation de la nature.

il nettoie les plus hauts sommets mais aussi les gouffres, les mers et les étangs.

c'est le neveu de Marielle Goitschel, la skieuse hyper connue... hyper fortiche.

il trouve dans la mer des tonnes de mer... enfouies au fin fond de l'eau, il ramasse, fait propre, se désole sur l'humain et son irrespect égoïste...

pour voir de quoi il en retourne, alors visiter son site : Respect Planet