Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 janvier 2013

2013

je l'aime bien celle-là !

429034_402346113185275_1524076233_n.jpg

04 janvier 2013

intrépide

fallait-il qu'on en vienne là, que je souffre, que je meure, pour que mon pays accepte d'ouvrir les yeux, les oreilles et l'âme ?

ils étaient six. et moi ? 

moi je n'étais pas seule. il y avait mon compagnon.

mais je suis une femme.

ils m'ont attrapée au fond du bus et tout a été si rapide. j'entends les rires, mes vêtements qui se déchirent, la brûlure entre mes jambes, le sang qui coulait, leurs rires, leurs mains sur moi je les sens, leurs yeux avides je les vois...

ensuite les coups. si durs. ils avaient des abrres de fer.

ils m'ont tapée encore et encore et encore.

jetée sur le trottoir. ils riaient encore. ils disaient qu'ils ne craignaient rien, qu'ils étaient intouchables, protégés..

ils se sont trompés.

fallit-il qu'on en vienne là, que j'y laisse ma vie et ma pureté pour que le pays se révolte, la justice se révolte, le gouvernement tremble de cette révolte ?

la loi contre le viol portera mon nom mais moi je ne porterai jamais plus rien.

je reste "l'intrépide", celle qui a fait bouger le pays. au prix de sa vie.


le 16 décembre, à New Delhi, une jeune étudiante de 23 ans a été violée par six hommes puis rouée de coups à l'aide de barres de fer avant d'être laissée mourante dans la rue. ainsi que son compagnon fort mal en point aussi.

elle a décédé de ses blessures à l'hôpital. un vent de révolte souffle dans le pays, les femmes veulent être entendues dans leurs conditions au quotidien si mal connues et les avocats commis d'office ne veulent pas défendre les 6 accusés. la loi contre le viol qui se prépare en Inde portera le nom de cette jeune femme ou à défaut s'appelera "Intrépide"...

01 janvier 2013

p"an"sée

j'ai tout piqué : la photo et la phrase sur le FB de mon amie Sophie Gallo-Geider.

pour que l'année débute en sagesse et sérénité...

sophie.jpg

 

"la non-violence est une arme puissante et juste qui tranche sans blesser et ennoblit l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit."

Martin Luther King

31 décembre 2012

bonne année !!!

ongles rongés X

cheveux coupés  X

robe mouillante rouge X (ah si ! quand même... ça j'ai !!!)

sourire glamour 0

collier de diamants 0

bon, ben, on peut pas être parfaite tout le temps !!

j'allais oublier le rouge à lèvres aussi X

Photo

image volée sur le FB de Fandomverse Comics

 

28 décembre 2012

Anaïs

belle surprise aujourd'hui dans un des magasins de la plus grande chaine de meubles suédois...

je l'avais vue en concert il y a cinq ans je pense, trop heureuse de pouvoir hurler des gros mots dans une salle assez guindée, et là, petite causette simple et sympa entre le lit mandale et l'étagère expedit...

une chouette occasion de lui faire un peu de pub....

27 décembre 2012

jamàs sera vencido

"Des femmes qui s’effondrent par dizaines. La scène est surprenante. Elle devient presque choquante lorsqu’on voit les visages tuméfiés, parfois méconnaissables, de ces victimes anonymes. Ce dimanche, vers 13 heures, à deux pas du centre Pompidou, l’association Ni putes ni soumises avait choisi de marquer, à sa manière, la journée contre les violences faites aux femmes. Avec le tournage d’un film publicitaire, qui ressemblait fort à un happening médiatique, les militantes voulaient "montrer l’indifférence dans lesquelles ces femmes battues peuvent vivre, et qu’elles peuvent en mourir". Une manifestation organisée en marge des annonces faites ce même jour par François Hollande qui a promis un "plan global" pour les femmes victimes de violences visant à la fois à mieux "punir" les auteurs, "informer" et accompagner les victimes."Tournage de la nouvelle campagne choc de Ni putes ni soumises, dimanche à ParisTournage de la nouvelle campagne choc de Ni putes ni soumises, dimanche à ParisTournage de la nouvelle campagne choc de Ni putes ni soumises, dimanche à ParisTournage de la nouvelle campagne choc de Ni putes ni soumises, dimanche à Paris

 

70 femmes ont joué, dimanche, dans la nouvelle campagne de Ni putes ni soumises, pour dénoncer les violences faites aux femmes. Photo : Zoé Ducournau/Metro


26 décembre 2012

ça continue...

après les festivités, les rangements, nettoyages et grands bains...

alors, bonne mousse à tous !

25 décembre 2012

25 décembre

j'espère que pour vous Noël ce fut ça :

Sapin de Noël avec des cadeaux

ou ça :

Famille heureuse, jouant avec des cadeaux de Noël Banque d'images - 10106197

avec un peu de ça : 

et pourquoi pas ça :

La chorale paroissiale Saint-Martin de Vitré.

mais j'espère surtout que ça vous a réchauffé le coeur comme quand vous étiez enfant, ou comme si vous le deveniez... avec ce sourire angélique au coin des lèvres...

(c) Cyril Delacour "le bonheur d'être simplement là"

24 décembre 2012

Noël

bon voilà, je n'ai rien vu arriver, mais on y est... Noël...

chaque Noël, depuis quelques années, est différent.

celui-là aura un goût de retour en arrière, pas déplaisant au demeurant. de béton qui sèche, de ciment qui durcit.

je vous le souhaite sucré partagé décoré parfumé chaud et doux chocolaté et épicé inoubliable...

64664_4439703303086_603511280_n.jpg

(c) Mila Marquis

18 décembre 2012

loup, cochon et Mario...

le regarder dessiner...

Adios Ramos

je lisais avec plaisir et petit sourire dans les yeux ses livres. alors quand je l'ai vu en vrai à Montreuil il y a six ou sept ans, je me sentais comme une gamine.

son accent a été un enchantement.

sa bouille d'"ado" aussi.

il y avait l'auteur, et l'homme certainement que je ne connaissais pas. il reste ses livres et beaucoup d'autres choses certainement..

Photo : Un grand monsieur s'en est allé...
Beaucoup de tristesse...

16 décembre 2012

Adam et eux

je déteste cette école, rien que de passer le portail je sens la haine monter en moi.

je la dtéeste à cause d'elle.

elle, ma mère. enfinn si on peut dire ça.

elle a toujours été si compréhensive, une "bonne enseignante" disaient les parents et l'équipe pédagogique quand ils parlaient d'elle. elle recevait de chouettes cadeaux à la fin de l'année en remerciement de son superbe travail auprès des enfants.

des enfants oui.

les autres.

pas moi.

avec mon frère et avec moi, elle est intraitable. je n'ai jamais été assez bien pour elle. Ryan, lui, a réussi ce challenge d'être un bon fils, il la rend fière.

pas moi.

dans ses yeux, je ne suis qu'un raté et ça la dérange aux yeux de ses collègues. d'ailleurs elle ne dot jamais parler de moi.

hier elle a été tellement humiliante au téléphone, je ne peux plus le supporter. elle a accompagné tant d'enfants dans leur construction d'avenir.

pas moi.

moi, elle m'a détruit.

cette école... cette école où elle m'emmenait quand j'étais enfant, qu'elle avait du travail, des réunions, du rangement à faire...

je déteste cette école.

je la déteste elle.

je ne la laisserai plus faire. elle a dépassé les bornes. elle va le regretter.

quelle classe déjà ? ah oui, salle 24. le couloir de gauche, la porte avec les dessins des enfants affichés. je vérifie par la petite vitre de la porte. c'est bien elle, elle est bien là.

avec ces enfants si gentils, si comme elle les aime.

pas comme moi.

je la déteste.



Vendredi matin à l'école Sandy Hook de cette petite bourgade de 27.000 habitants située à 128 kilomètres de New York, 27 personnes, dont 20 enfants, ont été tuées lors d'une fusillade dans une école primaire de Newtown, dans le Connecticut, au nord-est des Etats-Unis.

Le tireur a été retrouvé mort dans une salle de classe. Il se serait suicidé. Au moment de ses actes, il portait un masque, un gilet pare-balles et avait quatre armes sur lui.

Après plusieurs heures de confusion autour de son identité, et selon plusieurs médias américains, le tireur serait un homme de 20 ans s'appelant Adam Lanza. Il aurait tué sa mère.

13 décembre 2012

cours particuliers en ligne

j'ai entendu ce matin dans ma radio préférée, ce sujet intéressant traitant des cours particuliers que donnent certains profs dans certains établissements de certains départements (oui, bon...) après leur journée d'enseignement présentiel.

payées 35 euros chacune, ces heures imposées de façon fixe (mais qui restent au libre arbitre de l'enseignant, tout le monde ne se sent pas prêt à continuer une journée de cours derrière un ordi), ont l'intérêt de faire travailler les élèves avec leur enseignant, de les motiver et leur permettre de s'entraîner ou de poser les questions qu'ils n'osent pas formuler en cours de peur d'être ridicules aux yeux de leurs camarades...

les professeurs des établissements des départements concernés déclarent que cela a de vrais bons résultats et comme ça, à vue de nez, je suis favorable à ce système.. mais il se trouve que le nombre d'heures est réduit cette année.

alors, bon...

12 décembre 2012

douze

douze mois, douze signes du zodiaque, les douze salopards, le nombre de vers dans un alexandrin, le département de l'Aveyron, une commune de Dordogne, une rivière du sud-ouest, les douze mariages de Mahomet, un jour chanceux pour se marier en Chine car il est de bon augure, un théâtre à Paris, les douze apôtres, les douze travaux d'Hercule, deux fois douze heures dans une journée, une galerie d'art à Nantes...

bref aujourd'hui on est le 12/12/12...

et ça fait bien couler de l'encre tout ça...

radieux Ravi

Ravi Shankar est un sitariste connu internationalement parce qu'il influença moult chanteurs de rock qui cherchaient dans l'exotisme une inspiration nouvelle.

en 1967 (belle année) il a créé une école de musique à Los Angeles qui a eu sa part au fameux Woodstock deux ans plus tard.

c'est aussi le père de la voluptueuse (je parle de sa voix) Norah Jones et de la compositrice Anoshka Shankar.

il s'est éteint. une douce mélodie au firmament..

 

11 décembre 2012

le roi Messi

vous serez nombreux à penser qu'on s'en fout bien, mais pour ma copine Cécile qui est fan du Barca, j'ai envie de saluer le "meilleur joueur de foot de l'Histoire" qui a à son actif 86 buts réussis.

moi qui rêvait juste d'en mettre un décisif un jour de ma vie pour être une héroïne, me la pêter grave (le genre de truc que j'aurais mis en gras sur mon CV), je salue la performance...

Lionel Messi, un "bonbon" très fort... ;)

Lionel Messi

06 décembre 2012

adios Oscar

on disait de lui que c'était un génie révolutionnaire qui rêvait d'une société plus égalitaire.

c'était un archutecte brésilien mort à Rio de Janeiro hier à l'âge de 104 ans.

tous les jours, il se rendait à son atelier en fauteuil roulant mais il y allait quand même.

Oscar Niemeyer.

70 ans de carrière et plus de 600 oeuvres à son actif, ça scotche.

05 décembre 2012

Sarin d'Alep

là, franchement, ça fait peur...

va falloir peut-être que ça réagisse quelque part...

un responsable américain affirmerait que Damas est en train de mélanger des composants nécessaires à la militarisation du gaz sarin.

le gaz sarin, histoire de faire la fille qui se la pête grave, est un gaz organophosporé (même famille que certains pesticides...), puissant neurotoxique, qui bloque la transmission de l'influx pouvant entraîner un arrêt de la respiration et donc du coeur, ce qui signifie pour faire court : la mort !

A faibles doses, il sera à l'origine de forts maux de têtes et de pupilles qui se dilatent... après, ça peut aller jusqu'aux convulsions musculaires, à l'arrêt de la respiration, voire au coma...avant l'issue fatale.

ce gaz, inodore et incolore, est considéré quand même comme le pire poison que l'homme ait pu mettre au point, même s'il lui faut des conditions météo clémentes et qu'il n'agit pas sur le long terme...

eh ben, voilà, en Syrie, ils stockent ça en grande quantité et il paraît même qu'ils auraient en réserve un autre gaz encore plus pourri...

après tout, c'est peut-être vrai cette histoire de fin du monde, moi je dis ??!!! soudain, j'ai comme un doute !

Le régime syrien de Bachar al-Assad est en train d'assembler les précurseurs chimiques nécessaires à la militarisation d'armes chimiques, vraisemblablement du gaz sarin, a affirmé à l'AFP un responsable américain sous couvert d'anonymat.

le Louvre à Lens

faire un Louvre à Lens, fallait oser !

l'inaugurer le jour de la Sainte Barbe, fallait y penser aussi...

parce que Sainte Barbe c'est tout de même la patronne des mineurs et que Lens est quand même une région drôlement malmenée économiquement...

implanter un ilôt de culture dans une région où le chômage est important résoudra-t-il l'économie des Lensois ?

pourquoi pas ?

pourquoi pas...

il faut des infrastructures touristiques adaptées, une émergence d'emplois locaux et... un peu de soleil ! (non, là, c'est mon naturel qui revient...) 

bon, on a tout ça ??

ben...

 

04 décembre 2012

last night...