Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mai 2011

muguet

je vous glisse un brin de bonheur pour cette année qui vient... que ces clochettes blanches tintinnabulent dans vos coeurs et vos âmes tout joliment...

21 avril 2011

la vieille dame et le chauffard

j'ai entendu sur ma radio préférée (pas la peine de lui faire de la pub, elle cartonne d'après les résultats dernièrement annoncés..) cette jolie anecdote, et j'adore !

 

une vieille dame, marchant lentement et courbée sur le poids des âges, décide d'aller faire trois courses au magasin du coin. son petit panier bien calé sur l'épaule elle se met en route et descend l'avenue.

jusqu'au passage piétons qu'elle doit traverser pour arriver jusqu'à son petit commerce. elle regarde à droite à gauche, prudente la petite dame âgée, et ne voit rien. donc s'engage...

c'est alors que surgit à une allure dépassant bien plus les 50 km/h préconisés dans une agglomération, une grosse berline luxueuse aux vitres teintées. les vitres teintées on s'en fout, en fait, sauf que ça dénote déjà le type d'individus... non non aucun préjugé, je ne me permettrais pas...

voyant la vieille dame lente et courbée avancer sur le passage piétons, le conducteur freine ostensiblement, stoppe de justesse et baisse sa vitre, certainement avec une bonne dose d'adrénaline dans les veines et le palpitant... qui devait vraiment palpiter justement. j'ai entendu dire un jour : "la meilleure défense c'est l'attaque", il devait connaître ce dicton aussi, et sans aucune gêne, le conducteur abaisse sa vitre et apostrophe notre courageuse citadine :

- alors mamie, on voulait se faire écraser ?

mais notre mamie, justement, n'était pas née de la dernière pluie (ça ne veut rien dire mais j'aime ces expressions usuelles qui ne veulent rien dire..) s'arrête, le regarde fixement et lui répond à haute et intelligible voix (faudrait pas croire que parce qu'on est vieux, qu'on ne sait pas crier, que nenni !) :

- rien que ta bagnole est une insulte à la démocratie. j'ai honte pour toi, espèce de sale type !!

ben voilà, fut un temps on disait : "il n'y a plus de jeunesse" en suggérant un irrespect caractérisé, moi je dirais "youpi ! y'a encore une vieillesse !"

30 mars 2011

don't know me...

25 mars 2011

"lire, aimer, j'en peux plus..."

un cadeau... moi, Nicolas, je suis pas déjà mariée !!! ;)

un verre de vin ?

en ce moment je suis en plein dedans pour un roman ados et franchement je ne sais plus si j'aurai le même plaisir désormais à trinquer sur la terrasse au soleil...

je vous laisse regarder ça

c'était sur "Envoyé spécial" et voilà la présentation qui l'accompagne :

"Le vin est-il toujours un produit naturel ?

Mots clés : Consommation Santé Enquête

Un reportage de Céline Destève, Christophe Kenck et Pierre Toury

 

C’est "la plus hygiénique des boissons" selon Louis Pasteur. Depuis toujours, en France, le vin est considéré comme un breuvage sain, sans artifice. Un produit du terroir bon pour le moral et les artères. Pourtant, dans cette enquête inédite, nous avons découvert qu’aujourd’hui, le vin n’est plus toujours le produit naturel que l’on imagine.

Dans la plupart des bouteilles, même les grands crus, se cachent des substances chimiques que le consommateur ne soupçonne pas. Des dizaines d’additifs chimiques sont utilisés dans la fabrication de certains vins. A quoi servent ces additifs ? Pourquoi ne sont-ils pas mentionnés sur les étiquettes de nos bouteilles ? Nous avons aussi découvert que, pour vendre plus cher leur vin et tromper le consommateur, certains producteurs rajoutent encore plus d’additifs. Au-delà de la limite légale. Et ce n’est pas tout. Certains pesticides cancérigènes se retrouvent dans nos verres sous forme de résidus. Tous les vins sont-ils contaminés ? Et sont-ils dangereux pour le consommateur ? 
Pendant des mois nous avons enquêté dans le vignoble français pour comprendre pourquoi et comment sont fabriquées ces cuvées chimiques. "

21 mars 2011

Istanbul

et en août... ici ???

18 mars 2011

Yola

bienvenue à Yola, fille de Joël et Maryse... qu'elle sache éviter les tourmentes, les séismes, les tsunamis qui pourraient survenir dans sa belle et longue vie...

 

Yola.jpg

17 mars 2011

Japon et tsunami

des artistes ont regroupé leur création sur leurs ressentis au sujet de la catastrophe qui a grandement blessé le Japon, sur un site qui s'intitule "Tsunami".

j'y ai découvert des oeuvres d'une beauté et d'une émotion particulières dont je glisse certaine ici même :

(c) ABy

(c) Daniel Brecht

(c) Carole Maurel

12 mars 2011

en descendant la rivière

pour un matin douceur caresse sur la joue sur le haut de l'épaule souffle d'âme en harmonie... pour oublier les jours de tempête les mots qui grondent les nuages qui pleuvent...

08 mars 2011

femme

il parait que c'est la journée de la femme...

dimanche c'était la fête des grands-mères...

à quand la fête des femmes de 40 ans, de celles de 30, des femmes mariées, des célibataires, des qui ont un boulot artistique, d'autres un salaire merdique, celle qui porte des cheveux longs, et celles qui mettent des escarpins à talons ????

non, mais des fois...

on n'a pas fini de faire couler l'encre à notre sujet...

allez, j'ai trouvé ce petit clip touchant et l'actrice très belle... touchante et vraie...

07 mars 2011

Tentation d'Eve

au Palace, en ce moment (8, rue du fbg Montmartre dans le 9e à Paris), se contemple "la Tentation d'Eve", véritable voyage chorégraphique et poétique à travers la mémoire des femmes.

je rêvais d'y aller mais le temps fut trop court et l'envie pas partagée... je crois.

alors si vous pouvez, allez-y !

MARIE CLAUDE PIETRAGALLA

Marie-Claude Pietragalla dit au sujet de ce spectacle : "je suis multiple, à travers cette histoire collective, qui nous révèle nos peurs et nos chimères, j'avance, je tatônne, je trébuche mais je reste "l'éternel féminin"".

alors tenté ?

23 février 2011

Puggy

ramené ça de Bruxelles :


Clip Puggy - When You Know

(c'est moins piquant qu'une soupe d'escargot mais tout aussi savoureux !)

16 février 2011

Afrique...

l'article est un peu long, mais très intéressant... je me musèle depuis quelque temps mais là, je voulais vous proposer ça :

 

"Tripoli, Libye - La vague des protestations qui a secoué depuis près de deux mois la Tunisie, puis l’Egypte, ont clairement révélé l'impuissance de l’Etat-Providence à venir à bout  des problèmes sociaux  que les populations rencontrent dans leur vie quotidienne. Le chômage, la famine, la pauvreté, le manque de justice sociale, la marginalisation, la corruption et d’autres maux sociaux, poussés à leur paroxysme, au nom d’un certain libéralisme, ne peuvent conduire qu’à l’explosion sociale qu’ont connue la Tunisie et l’Egypte.


Les Etats du Tiers-Monde, aussi bien que ceux du monde industrialisé, ne sauraient être à l’abri de ces problèmes de l’heure, sans une reforme politique mettant l’Homme au centre de leurs préoccupations.

Mais que peuvent les dirigeants arabes et africains, face à ces soulèvements populaires qui réclament, au prix de vies humaines, un 'changement' que désormais les micronationalismes ne sauraient s’offrir le luxe d’entretenir, hors des exigences de la globalisation dont les grands blocs socio-économiques ne cessent de démontrer le bien-fondé ?

La rue a certes mis en déroute en Tunisie comme en Egypte, deux régimes dont la politique anti-démocratique, pour avoir muselé toute velléité de libre expression au sujet des maux qui gangrenaient la société, n’avait réussi qu’à repousser l’échéance et favoriser l’autre forme d’expression, plutôt explosive, de rancoeurs longtemps comprimés.

Zine El Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak partis, l’euphorie des premiers instants de la « libération » consommée, il va falloir revenir à la réalité et s’interroger sur la capacité de ces pays et de leurs nouveaux dirigeants à réduire le fossé tant décrié entre les riches et pauvres, satisfaire les besoins en logements, en soins de santé et résoudre l’équation  produits alimentaires dont les prix ne cessent de flamber au niveau mondial.

Des observateurs de la vie politique africaine se demandent si la liberté d’expression retrouvée, l’accès à l’Internet, aux tweeters, aussi bien que la liberté d’association avec sa longue liste de partis d’opposition  pourront faciliter le dialogue et le consensus autour des meilleurs moyens de réduire la file des chômeurs, nourrir les affamés, sans qu’il soit besoin de retourner de nouvelles fois à la rue.

En Tunisie et en Egypte, comme dans tout pays d’Afrique, l’ère de l’Etat-providence, autant que celle du microétat, semble révolue. Elle relance le débat au sujet de l’intégration arabo-africaine qui, à l’instar des autres blocs socio-économiques européennes, américaines et asiatiques,  apporte l’appui nécessaire aux démembrements les plus fragiles, en faisant sien l’adage populaire selon lequel « l’Union fait la force ».

La leçon est si cinglante que l’on se rend à l’évidence, souvent trop tard, qu’un continent uni et solidaire vaut mieux qu’un allié puissant, et qu’aujourd’hui, plus qu’auparavant, les relations internationales sont fonction des intérêts en jeu.

Les chefs d’Etat égyptien et tunisien l’auront appris à leur dépens, au regard de la manière dont leurs relations avec les Etats-Unis ont tourné court, au plus fort de la crise qui a secoué leurs régimes respectifs.

De nombreux observateurs estiment que le président tunisien déchu, Zine El Abidine Ben Ali n’a  pu être sauvé par les excellentes relations qu’il entretenait avec les administrations américaines depuis 23 ans passés à la tête de l’Etat ni par ses services rendus plusieurs années avant son accession au pouvoir en Tunisie.

Le même scénario s’est répété en Egypte, mais sous une forme quelque peu compliquée, eu égard au poids prépondérant de l’Egypte et à son rôle stratégique au Moyen-Orient et dans cette région  arabe en proie à l’agitation.

Mais à Tunis comme au Caire, il s’agit pour les puissances étrangères de s’assurer les faveurs des nouveaux dirigeants, dans le prolongement des intérêts stratégiques que confèrent leurs relations avec ces deux pays.

L’exercice n’est pas si aisé, à observer de près les sorties de certains Etats islamiques qui, comme l’Iran de Mahmoud Ahmadinejad, brandissent la menace d’opérer une réelle mutation des rapports de force au sein du  Moyen-Orient."

15 février 2011

again...

va falloir que j'arrête avec la semaine "love" sinon ça va finir en année, mais là, impossible de résister :

 

c'est toujours de Mila Marquis... oui oui !

14 février 2011

Saint-Valentin

pour tous les amoureux, et j'espère qu'ils sont nombreux !!

169056_198754766816982_100000473809726_727108_6689894_n.jpg

(c) Marie-Pierre Emorine

10 février 2011

aussi...

et ça, c'est spécialement pour Anne... euh moi aussi.. et toutes les filles !

si ! l'amour c'est ça aussi ! l'envie...

calendrier rugbymen nus

calendrier rugbymen nus

calendrier rugbymen nus

romantic love

je ne sais pas pourquoi mais ce que fait cette Mila Marquis, ça me plait vraiment...

09 février 2011

love paint

et en peinture, l'amour ça donne quoi ?

voilà quelques toiles sur le sujet :

Adam et Eve de Tamara de Lempicka

 

La vie, l'amour de Pablo PIcasso

 

Fichier:Gustav Klimt 016.jpg

le fameux Baiser de Gustave Klimt

ou le même de Théodore Guericault : 

ImageShack, share photos, pictures, free image hosting, free video hosting, image hosting, video hosting, photo image hosting site, video hosting site

 

celui-là, je l'adore :

Pluie d'amour de Géraldine Cornière

 

et bien d'autres encore... des suggestions ??

 

08 février 2011

toi

Volo

"tu es"- Jours heureux (2007)

On est tout en partage

Grand ciel bleu sans aucun nuage

On se connaît tout en douceur

On se promet tout en couleur

Je suis, je parais souvent trop sûr

Tu es tout ce qui me rassure

Tu es ce qui peut me tuer

Ce qui peut me tuer{x13}

 

On est tout en échange

Tout ce qu’on est se mélange

Nos odeurs, nos caresses

Notre sueur tout en tendresse

Nous sommes, on le sait, tout en blessures

Tu es tout ce qui me rassure

Tu es ce qui peut me tuer

Ce qui peut me tuer{x13}

déclaration

mais, oui, c'est le moment, alors allez-vous vous adonner au plaisir d'écrire une lettre d'amour ?

si cela vous tente, venez vous entrainer ici... j'attends vos messages...