Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 juin 2015

sep sep sep...

je n'entends plus que ce nom comme une ritournelle aux informations. un coup, il magouille, un coup il est réélu, un coup il démissionne.

franchement, le cas du bonhomme m'importe peu, sauf que je n'ai jamais été pour un pouvoir sans limite, reconduit systématiquement de mandat en mandat, mais là, je n'en peux plus de lui.

cette façon de raccourcir son nom qui donne une sorte de patois incompréhensible.. 

Sep Blatter.

en vérité il s'appelle Joseph Blatter. Joseph, c'est vraiment un beau prénom alors pourquoi ce "Sep", qui ressemble à un saut de kangourou facétieux.

donc, ce "Sep" est devenu tellement connu dans le milieu du foot, tellement tentaculaire, que plus personne ne l'appelle plus par son prénom mais par son "petit nom", comme un membre de la famille, de la grande famille du foot et des médias. une sorte de tonton populaire qui a prise sur toute la famille...

j'ai hâte qu'il parte à la retraite, parce que je n'en peux plus de son "nom" dans ma radio préférée...

07:01 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

01 juin 2015

to build a home

c'est de circonstance !

 

19:36 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

écolo-home

ne croyez pas que je sois obsédée par les maisons mais quand même, avec mon livre pour La Martinière sur l'écologie, je suis tenue de regarder ce qui se fait en terme d'habitat écolo..

alors, je vous laisse admirer cette maison rélaisée paraît-il en 6 semaines pour un coût de 7000 euros et qui me semble juste trop... fabuleuse...

elle se trouve dans une plantation de mangues en Thaïlande. la place était restreinte, l'imagination de l'homme a oeuvré.

 

dome2dome6dome10dome19dome12dome16dome13dome17

18:46 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

message

je voudrais lui parler de l'odeur de l'herbe fraîchement coupée du matin, de mon haut-le-coeur sous la douche, des cerises si craquantes, du caillou sous ma voiture hier et du message autour de mon nombril.

lui parler des luminaires originaux que je veux pour ma cuisine, de mes claquettes argentées, de la tâche sur le mur, du bouchon de champagne qui part, des images qui restent.

 

nombril.jpg

18:44 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

31 mai 2015

spelling bees

chaque année aux Etats Unis sur la chaine sportive ESPN est lancé le concours des spelling bees (les abeilles qui épèlent), réunissant des millions d'ados de 10 à 15 ans.

"Contrairement à la tradition française de la dictée, où l’instrument de torture est l’imparfait du subjonctif, les Américains se concentrent sur l’orthographe des morphèmes les plus emberlificotés. Et quoi de plus alambiqué qu’un mot français ? Les finalistes ont correctement orthographié «bayadère», «consommé», «bordereau» ou «bruxellois». Mais ils se sont aussi joués des pièges de «lathyrism», «cocozelle» ou «cytopoiesis»."

cette année encore, ce sont des ados originaires des Indes qui sont sortis victorieux de ce concours, laissant les Américains perplexes.

"Vanya Shivashankar, 13 ans, du Kansas, et Gokul Venkatachalam, 14 ans, du Missouri, sont devenus champions des Etats-Unis d’orthographe".

et vous savez quoi ? ça me fait craquer !

 

21:00 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

28 mai 2015

pince, alors !

je suis devenue accro à ces petites pinces qui empêchent mes cheveux de s'échapper de leur attache..

et en clin d'oeil à mes petites élèves chéries, voilà une belle planche..

11011638_978855162125844_4851201291150780194_n.jpg

22:24 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

home sweet home

voilà, c'est fait, c'est OK, accepté, accordé, enfin ! 

je vais pouvoir acheter "ma" maison, la faire restaurer entièrement et m'installer chez moi, là où plus personne ne pourra m'imposer quoi que ce soit, où il y aura un jardin devant, un jardin derrière, de l'espace, du soleil, des copains autour, du bonheur partout...

j'ai tant attendu que je ne réalise pas tout à fait mais... j'y suis enfin arrivée !

youpi !!

 La maison de tante Zila (Winnie du mois d'avril 2015 - illustrations Corinne Bittler)

 

22:22 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (3)

26 mai 2015

losts

hier, le 25 mai, c'était la journée internationale des disparus..

ces enfants enlevés dont on n'a jamais retrouvé la trace.

je regarde la carte publiée sur le site et je frissonne en imaginant passer des années (pour certains, plus de 30 ans) à espérer retrouver mon enfant, à le chercher, ne penser qu'à ça, je frissonne en ayant conscience des idées qui me viendraient en tête en me questionnant sur ce qu'il a pu advenir de lui, défilé de suggestions morbides quant à son devenir.

comment peut-on enlever un enfant à ses parents ?

je frissonne, sans réponse.

15:12 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

23 mai 2015

biodiversité

hier c'était la 15e journée pour la biodiversité.

"Les Nations Unies ont désigné le 22 mai, journée internationale de la biodiversité afin de mobiliser chaque année le public, partout dans le monde, sur une thématique spécifique. Cette 15e édition s’articule autour de « la biodiversité pour le développement durable », thème qui correspond à l’objectif de préservation de l’environnement, fixé par les Nations Unies pour l’après-2015.

Crédit photo : Arnaud Bouissou / MEDDE

La biodiversité pour le développement durable

La protection de la biodiversité permet de le maintien d’écosystèmes qui sont indispensables au développement durable. Maintien de la qualité de l’air, prévention des catastrophes naturelles, production de médicaments, ressources alimentaires : la nature joue un rôle vital dans le quotidien de nombreuses populations à travers le monde. Partant de ce constat, les Nations Unies ont décidé d’organiser la journée internationale de la biodiversité 2015 sur le thème de « La biodiversité pour le développement durable ».Pour elles, biodiversité et économie doivent être étroitement liées pour amener de véritables changements dans nos styles de vie et nos processus de développement. La Convention sur la diversité biologique (CDB) cherche à promouvoir la diversité biologique à travers l’opportunité qu’elle représente d’atteindre des objectifs économiques et sociaux durables. Ce plan stratégique engage la voie de la durabilité et tente de mettre fin aux systèmes de production et de consommation qui n’y correspondent pas. 

 

19:27 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

22 mai 2015

Palmyre

ceci est la cité antique de Palmyre... croisons les doigts (ou bougeons-nous le c...) pour que ça le reste...

 

Résultat de recherche d'images pour "cité antique de palmyre"Résultat de recherche d'images pour "cité antique de palmyre"Résultat de recherche d'images pour "cité antique de palmyre"Résultat de recherche d'images pour "cité antique de palmyre"Résultat de recherche d'images pour "cité antique de palmyre"

Faada Freddy

ce chanteur hyper talentueux chante sans instruments de musique.

ici, une reprise d'une chanson de Grace : Lost. (j'aimais déjà beaucoup quand c'était Grace qui la chantait, mais là...)

Faada Freddy.

19:15 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

20 mai 2015

qui est-ce ?

continuons les devinettes, même si la famille Barbapapa est toujours incomplète..

j'ai découvert un type vraiment craquant à la télévision dont je vous glisse la photo en dessous.

donc, encore une fois, sans avoir la tentation de chercher dans Goggle images, dites-moi, si vous le connaissez, qui est-il ?

huuuummmm !

21:10 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (5)

Lila

une petite fleur, subtile et délicate a éclos dernièrement, et comme son "jardinier" est un fidèle de ce blog, je voulais déposer pour elle un message parfumé : bienvenue Lila !

20:10 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

19 mai 2015

Barbapapa

les Barbapapa ont été créé le 19 mai 1970, il y a 45 ans par la française Anette Tison et l'américain Talus Taylor.

j'ai toujours été fan de ses personnages transformables "à volonté" et mon internénette number two aimait surtout Barbouille qui était "beau comme un as" (dans un des épisodes).

vous les connaissez tous, j'en suis certaine.

alors sans tricher, en faisant juste appel à votre mémoire, je vous propose de me donner le nom de chacun d'entre eux.. (en précisant la couleur de celui-ci).

barbatruc, c'est parti !

20:25 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (4)

au revoir Aurélie !

La danseuse étoile Aurélie Dupont lors d'une conférence de presse à Paris, le 15 avril 2015

"Une pluie d'étoiles scintillantes et les acclamations du public ont salué lundi soir les adieux de danseuse étoile d'Aurélie Dupont à l'Opéra de Paris, à l'issue du ballet "L'Histoire de Manon", retransmis en direct du Palais Garnier au cinéma.

Très émue, l'étoile a salué le public qui s'était levé pour une longue ovation. Les deux petits garçons (4 ans et 7 ans) qu'elle a eus avec le danseur étoile Jérémie Belingard sont venus sur scène lui remettre un gros bouquet, bientôt suivis de leur papa.
Aurélie Dupont quitte la scène à 42 ans, l'âge légal de la retraite des danseurs de l'Opéra de Paris, mais reste en tant que maître de ballet dans la prestigieuse maison où elle a fait toute sa carrière.
Lundi soir, elle incarnait l'une des grandes héroïnes tragiques du répertoire, "Manon", aux côtés de la star du ballet de la Scala de Milan, Roberto Bolle. "A chaque fois que je meurs à la fin j'adore!", avait-elle confié lors de l'annonce de son départ en avril. "Je suis complètement le personnage, je suis Manon, je suis Juliette!"

Aurélie Dupont aura marqué le ballet de l'Opéra de Paris par sa beauté, son élégance technique et son engagement dramatique. Elle a passé 32 ans à l'Opéra de Paris, qu'elle a intégré toute petite à l'Ecole de danse, et 17 ans en tant qu'étoile.
Cette perfectionniste a dansé tous les grands ballets du répertoire mais sa vraie personnalité s'est révélée après sa rencontre avec Pina Bausch, qui l'a choisie pour incarner le rôle de l'Elue dans "Le Sacre du Printemps" en 1997.
"Pina Bausch est arrivée à un moment où j'avais des doutes. Elle ma dit: 'Je t'ai choisie pour tes faiblesses, c'est ça qui me plaît chez toi.' J'ai compris que si j'acceptais de baisser la garde, j'allais sortir du carcan où je m'étais mise", avait-t-elle confié.
La chorégraphe allemande lui a appris à sortir du "monstre technique" qu'elle était devenue et à danser "avec son âme". Une qualité qu'elle a eu pleinement l'occasion de montrer lundi soir, dans ce rôle dramatique.
A l'issue de la représentation, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a remis à la danseuse les insignes de Commandeur de l?ordre des Arts et des Lettres "pour rendre hommage à son immense talent, à tout ce que lui doit le ballet de l'Opéra de Paris et, au-delà, la danse d'aujourd'hui".
Le ballet, filmé par Cédric Klapisch, était retransmis en direct lundi soir dans 350 salles de cinéma en Europe. 
France 3 lui consacrera le 30 mai une soirée spéciale avec le documentaire "Aurélie Dupont, l'espace d'un instant" de Cédric Klapisch, suivi de la diffusion du ballet enregistré lundi."

20:16 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

17 mai 2015

homo-day

ce dimanche 17 mai, c'est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie.

cette journée a pour but de promouvoir des actions de sensibilisation et de prévention pour lutter contre l'homophobie, la lesbophobie la biphobie et la transphobie.

il n'est pas inutile de rappeler la situation des personnes homosexuelles dans certains pays.

en Afrique, il y a encore beaucoup à faire en la matière. il est difficile de déterminer, avec certitude, le nombre d’homosexuels victimes de discriminations. des actes homophobes sont souvent perpétrés sans que leurs auteurs soient poursuivis, et dans certains pays, c’est la loi elle-même qui punit les homosexuels.

quand on est homosexuel, mieux vaut vivre en Afrique du Sud (seul pays du continent à avoir légalisé le mariage homosexuel depuis déjà 2006 et ces couples peuvent aussi adopter des enfants) plutôt qu’au Cameroun, au Soudan, en Ouganda ou encore dans d’autres pays qui appliquent, tous, une législation très répressive contre les homosexuels.

c’est également le cas au Sénégal où les homosexuels encourent de un à cinq ans de prison ferme et une amende de 100 000 à 1 million 500 000 francs CFA (entre 150 et 2 300 euros).

au Maghreb aussi, le Code pénal marocain punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe, de six mois à trois ans de prison ferme. deux homosexuels devront comparaitre, d’ailleurs, lundi 20 mai, devant la justice marocaine.

et puis, l'homosexualité peut même être punie de peines de mort, pour les hommes, dans le nord du Nigeria, au Soudan, et dans certaines régions de Somalie. En Ouganda, les relations homosexuelles peuvent aboutir à des peines de prison à la perpétuité.

pour justifier ces poursuites en justice, la plupart des pays avancent des valeurs culturelles, traditionnelles ou encore religieuses et assimilent l'homosexualité à une déviance ou une pratique importée de l'Occident. 

22:09 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

nuit des musées

hier soir, se tenait la 11e édition de la nuit des musées, évènement qui a pour objectif de donner envie aux jeunes qui sortent le soir de venir au musée et de fêter l'art et la culture de cette façon.

certains musées, en plus d'ouvrir leurs portes gratuitement, proposaient des animations originales.

au Mucem à Marseille, il y a eu projection de films en extérieur au Port Saint-Jean.

au pavillon Vendöme à AIx-en-Provence, en plus de la visite de la collection d'art du XVIIe et XVIIIe siècles, la collection d'art moderne te contemporain, toute la nuit, enfants et adultes pouvaient assister à des ateliers créatifs dans les jardins.

peut-être en avez-vous profiter près de chez vous ?

 

Nuit des musées 2015 : Pavillon Vendôme d'Aix en Provence

22:06 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

14 mai 2015

Cannes et les films

le festival de Cannes a ouvert ses portes et c'est Lambert Wilson qui s'est chargé hier du discours d'ouverture.

un discours dans lequel il a comparé Cannes à une femme parce que, dit-il, il veut opposer la femme mise en lumière par le cinéma à celle qu'on tient dans l'ombre, à qu'on bâillonne, celle qu'on violente, qu'on vend.

je n'irai pas à Cannes cette année, mais j'espère bien que l'an prochain, j'aurai carrément un pass pour assister à certaines projections.

après, le glamour, voir des acteurs en vrai, je m'en fous, mais voir des films dans de telles conditions, le rêve.

du coup, je voulais parler d'un film qui ne m'a pas laissé indifférente, loin s'en faut, un film d'animation plutôt, voire un dessin animé, que je trouve vraiment génial, même s'il date un petit peu, un film où la condition de la femme est mise en parallèle avec la vie politique, et un film tellement de circonstance...

 

 

 

 

07:17 Publié dans Film, lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

12 mai 2015

réserve citoyenne

on en parle dans Le Figaro, alors, je vous informe... (clin d'oeil à  ma grande soeur)

La ministre de l'Éducation nationale lance ce mardi 12 mai, la réserve citoyenne.

A ce jour, 4 660 personnes se sont préinscrites en trois mois sur le site dédié du ministre.

Au regard des 12 millions d'élèves qui fréquentent les établissements scolaires français, le chiffre apparaît encore modeste alors que Najat Vallaud-Belkacem et François Hollande ont annoncé à plusieurs reprises la création de cette structure. L'idée lancée en janvier par le gouvernement est d'inviter des intervenants à participer à la transmission des valeurs de la République.

Les préinscrits recevront dès aujourd'hui un mail leur proposant de compléter et confirmer leur inscription. Parmi les 4660 préinscrits, on compte 46 % de femmes, 54 % d'hommes. Les académies franciliennes représentent 28 % des inscrits. Parmi les thèmes, les préinscrits ont sélectionné «Citoyenneté et valeurs de la République» pour 2614 d'entre eux ; «Monde professionnel» pour 1729 intervenants ; «Actualité et médias» pour 1390 ; «Histoire et mémoire» pour 1007 ; «Arts et culture» pour 933 ; «Droit» pour 874 ; « Santé et prévention », 863 ; « International », 748 ; « Environnement », 548.

La « réserve citoyenne », inspirée par celle qui existe dans l'armée, repose sur le bénévolat. Rien de très neuf car l'école s'appuie déjà sur des réseaux sociaux et des milliers d'intervenants extérieurs, à commencer par les parents d'élèves. Aujourd'hui, ce sont les établissements qui sollicitent directement ces bénévoles ou associatifs selon les affinités ou les connaissances de tel ou tel professeur ou chef d'établissement avec telle ou telle association ou parent d'élève. Désormais tout va être décidé par chaque rectorat par le biais d'un «référent» interne. L'idée est de centraliser les milliers d'initiatives existantes. La ministre signe aujourd'hui des conventions avec des «ambassadeurs» de la réserve: l'ENA, la Ligue de l'enseignement, les CEMEA, les Francas, le Cnous, la Conférence des présidents d'université (CPU) et la Conférence des directeurs des écoles françaises d'ingénieurs (Cdefi). Tous s'engageront ainsi à promouvoir la réserve citoyenne non seulement auprès de leurs membres, en faisant par exemple intervenir les élèves de l'ENA dans les écoles et établissements scolaires, mais aussi auprès du grand public.

S'agirait-il aussi de "gérer la pénurie" en aidant les collectivités qui ont parfois du mal à trouver des intervenants dans le cadre des activités périscolaires imposées par la réforme de Vincent Peillon ?  

"Les collectivités territoriales ou EPCI compétents peuvent solliciter les services académiques pour faire intervenir un réserviste citoyen de l'éducation nationale, dans le cadre des activités périscolaires qu'elles assurent directement ou via d'autres acteurs dont les associations" apprend-on dans la circulaire relative à la réserve citoyenne de l'Éducation nationale publiée cette semaine, et précise que la réserve s'inscrira dans le cadre défini par la mission confiée par le président de la République au Vice-président du Conseil d'État, Jean-Marc Sauvé et au sélectionneur de l'équipe de France de handball, Claude Onesta.

19:18 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

is it you ?

cette voix d'un autre temps, si cristalline, délicate et emplie d'une belle lumière...

Nathalie Prass..

19:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)