Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 septembre 2015

OLF

OLF, ce sont trois lettres qui ne signifient pas : oreille/langue/front ou "On les frisera !" mais : Osez le féminisme !

une association qui espère faire évoluer la société vers une égalité homme/femme.

en ces "journées du patrimoine", que le mouvement a rebaptisées les "journées du matrimoine", certaines actions ont vu le jour.

comme renommer le nom des rues de Paris avec des noms de femmes célèbres et inoubliables...

"Chaque année depuis 1984, à l’occasion des Journées du Patrimoine, l’Europe célèbre son héritage historique et culturel, invitant le public à venir découvrir gratuitement 17 000 lieux emblématiques. Des lieux à 95% créés, dessinés, peints, sculptés... par des hommes. Alors que notre histoire regorge de scientifiques, d’écrivaines, de militantes, de femmes politiques, d’artistes, de résistantes, elles sont invisibilisées de l’espace public.

Que connaîtront les générations futures de notre patrimoine, si celui-ci occulte la moitié de l’humanité ? Il est grand temps d’évoluer ! C’est pourquoi, en partenariat avec l’association HF Île-de-France, Osez le Féminisme ! lance le projet « Matrimoine ».

Les 19 et 20 septembre, Osez le Féminisme ! propose des parcours ludiques, permettant de rendre visibles les femmes oubliées des lieux emblématiques de nos villes, à Paris et Toulouse. Dans le 13e arrondissement parisien, les visiteurs-euses pourront suivre un parcours féministorique agrémenté de performances, entre l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et la rue Jeanne d’Arc. Ces parcours seront également téléchargeables gratuitement sur le site de la campagne : www.guidedelaroutarde.eu. D’autres parcours y seront ajoutés tout au long de l’année.

Plusieurs autres événements auront lieu le weekend des 19 et 20 septembre : des parcours dans des musées (aux Musée d’Orsay, Petit Palais et Musée national d’Art moderne) organisés par HF Île-de-France, et des performances pendant les 12h du « Midi-Minuit du Matrimoine ».

Osez le Féminisme ! et H/F Ile-de-France encouragent vivement l’ensemble des lieux ouverts lors de ces Journées du Patrimoine à tenter l’expérience de mettre des œuvres de femmes en lumière afin que le l’héritage du 21e siècle intègre, enfin, toutes les composantes humaines de notre société.

Il est temps de réhabiliter la place des femmes dans notre histoire ! Exigeons des pouvoirs publics une prise en compte du matrimoine dans tous les espaces culturels et publics !""

23:48 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

18 septembre 2015

haka lumo...

c'est certainement de mon ancêtre de Néandertal que je conserve ce goût "bestial" et "animal" du combat cordial, de la détermination, de la lutte acharnée...

faut être honnête, aussi loin que je remonte dans mes gênes, les femmes de ma lignée avaient toutes la même gnak, même si toutes n'ont pas fait du rugby, de la boxe ou du judo...

alors ce spectacle-là, ça résonne en moi..

à quelques heures de la coupe du monde de rugby, je surkiffe Jonah Lumo et son haka urbain.

hhhhha ! (un clin d'oeil tout tendre pour Txomin !)

 

 

19:28 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

17 septembre 2015

les mots du malaise : part 5

on en a bientôt fini avec les mots de le discorde, et vous serez bientôt bien équipés pour éviter, affronter ou mettre en route une belle dispute dans votre couple.

le 5e mot est donc : d'accord.

ah, ça j'adore.

"d'accord" ou "ok" j'en use et j'en abuse tant ça a le don de désarmer l'autre qui était parti pour une déferlante digne du Niagara et qui se retrouve avec quelques gouttes perlant d'un robinet mal fermé.

"d'accord" ça ferme toutes les vannes. pas de discussion possible, l'autre entérine les propos lancés brutalement, s'en fout même complètement et ne prend surtout pas la peine de vous démontrer que vous avez tort, ouvrant en grand les portes d'un débat houleux.

"d'accord" et pouf ! le soufflet retombe !

de quoi vous renvoyer, comme un effet boomerang bien orchestré toutes vos critiques si habilement préparées.

- quoi "d"accord" ? mais dis quelque chose.

- ben, d'accord. si tu penses ça, c'est ton droit.

je vous assure, ça fait criser.

dire "d'accord" avec un sourire, tourner les talons et partir en sifflotant, ça vous bousille un conflit en deux-deux.

et hop ! jusqu'au prochain !

 

13:42 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

l'eau vive

j'ai toujours aimé et fredonné cette chanson et je crois que c'est à cause du béal qui était au fond du jardin de mon grand-père. 

la maison est vendue à présent et Guy Béart est mort, mon grand-père aussi d'ailleurs, mais c'est toujours aussi adorable d'entendre cette chanson.

 

13:36 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

15 septembre 2015

les mots du malaise : part 4

un grand bravo à Betty qui savait déjà que "laisse tomber" étant dans le dictionnaire amoureux des engueulades du couple.

"laisse tomber" c'est pire que peu importe.

"laisse tomber" connote une certaine agressivité qui n'a rien de la tiédeur d'un "peu importe" qui se manifeste par un tourné de talons et un haussement d'épaules.

"laisse tomber" ça veut dire : mais que tu es nul/le, tu ne comprends décidément rien, je ne vois même pas pourquoi on parle ensemble. ça veut dire "tu m'agaces profondément", ça veut dire "je n'aime pas parler avec toi" et "je suis super en colère contre toi !"..

franchement, ce "laisse tomber" acide et brusque est une vraie bombe, le pire du pire des mots de discorde, l'allumette qui met le feu au poudre, le détonateur, le bouton de la boîte rouge..

22:09 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

nage synchronisée

cette vidéo est un bonheur, ces nageuses sont des sirènes, à n'en point douter, et leur chorégraphie une pure merveille...

je vous laisse admirer :

21:22 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

true doll

j'ai envie de vous montrer des choses drôles, insolites, différentes en ce moment, alors, voilà une femme, pas si jeune de ça, qui n'a pas enore guérie son plaisir de petite fille : les poupées.

mais pas celles qui ont des yeux aux rappeuses dans le clips et des bouches en canard à la Cameron Diaz. des poupées qui ressemblent à n'importe quelles gamines "normales".

alors, elles les achète et les transforme.

et je trouve assez "cute", je dois dire...

regardez : (avant/après)

alors qui est cette dame et pourquoi elle fait ça, je m'en moque, mais le résultat est bluffant... no ?

 

21:20 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

14 septembre 2015

les mots du malaise : part 3

en réponse au commentaire de Betty, voilà donc le 3e mot (un couple de mots) qui peut faire exploser l'ambiance amoureuse entre un homme et une femme :

"peu importe".

ça ressemble au "laisse tomber" de Betty, et c'est une réplique totalement chargée de dédain, mépris, "rien à foutre de ce que tu me racontes", "tu fais toujours des histoires pour rien" "ce qui tu es pénible à chipoter pour des broutilles"...

"peu importe", ça signifie que ce qui agace l'un n'a pas d'importance" pour l'autre, que ce n'est pas la peine de poursuivre la conversation, que le débat est clos, pas de possibilité de continuer, et en plus, tu ne comprendrais pas ce que je pourrais t'expliquer.

après tout, pourquoi pas, quand les mots ne se répondent plus, autant laisser tomber, autant laisser l'autre avec sa colère et ses doutes, autant ne pas envenimer la discussion, la "dispussion" pourrais-je dire.

être entendu, vouloir faire adhérer l'autre à notre point de vue, espérer par là-même le faire changer d'avis, est-ce une bonne façon de faire évoluer les choses ?

je n'en suis pas certaine..

exposer les faits, les dire pour ne pas les garder mais ensuite ? vraiment attendre une approbation, compréhension, acceptation de l'autre ? bof..

peu importe...

10:51 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

12 septembre 2015

les mots du malaise : part 2

je vous ai parlé hier des mots qui fâchent, ces petits mots de rien du tout qui peuvent faire naître dans un couple une onde de colère et d'incompréhension que cela peut amener à la rupture...

le 2e mot est donc "sérieux ?"

demander à l'autre si ce qu'il vient de dire est sérieux, ne même pas le demander mais juste suggérer que vous en doutez avec cette petite question entraîne une réaction de vexation terrible chez celui à qui on la pose.

"sérieux ?" c'est comme "t'okasse" chez les jeunes. d'accord on doute de ce que l'autre vient de dire, mais on ne le prend suffisamment pas au sérieux que poser la question en entier est inutile.

en variante on peut avoir "t'es sérieux/se, là ?", mais là, certainement avec un ton au-dessus, qui laisse pressentir qu'il ne faut pas pousser trop loin mémé dans les orties et accuser la bonne de l'avoir fait.

je pourrais généraliser en écrivant que si une femme qui reçoit un "sérieux ?", la moutarde va monter très vite dans ses narines et il faudra prendre les jambes à son cou pour ne pas vivre l'effet Tsunami.

si c'est adressé à un homme, le retour sera un simple "laisse tomber" qui coupe raide les pieds à toute discorde annoncée.

parce que quand même oui, c'est sérieux, quand il y a un truc qui cloche et qu'on voudrait en parler...

vous me racontez un peu, vos discordes à vous ??? allez !!

 

18:52 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

bourse aux vélos

une bourse aux vélos, ce n'est pas nouveau, Décathlon en fait régulièrement et ps que..

mais là, c'est sur le Parvis de l'Hôtel de ville à Paris, alors, ça vaut le coup d'en parler.

voilà voilà :

"L’association Mieux se Déplacer en Bicyclette (MDB) a décidé d’organiser la vente géante sur le parvis de l’Hôtel de Ville.

Le concept est simple : si vous voulez vendre un vélo, vous venez le matin entre 10h et 12h et si vous voulez acheter un vélo, vous venez l’après-midi entre 14h et 17h30.

 

Dès 14h, vous pourrez aussi participer à l’opération Bicycode afin de faire marquer votre vélo (n’oubliez pas de venir avec une pièce d’identité). 

 

Vous pourrez aussi en profiter pour faire réparer votre monture grâce à un stand atelier de réparation tenu par l’Atelier Vélorution Bastille."

 

bourse2

 

Bourse aux vélos
Parvis de l’Hôtel de Ville – 4e

Dimanche 20 septembre
De 10h à 17h30
Entrée libre

 

16:18 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

11 septembre 2015

les mots du malaise : part 1

un article dans le Huffington post révèle qu'il existerait 6 mots à éviter à tout prix entre une femme et un homme qui s'aiment, s'ils veulent rester ensemble. bien sûr, si l'objectif c'est de quitter l'autre, alors, go !

quand on sait que c'est en région PACA que le taux de divorce est le plus important, on peut sourire de cette faconde réputée des méridionaux, cette réputation d'être extravertis si reconnue...

mais quels sont ces mots ?

le premier est : "rien".

ça n'a l'air de rien, "rien", quatre lettres qui normalement signifie une non-existence. mais quand le "rien" répond à "qu'est-ce qu'il y a ?" il est juste une clé à l'amorce d'une dispute qui gronde.

demander "qu'est-ce qu'il y a ?" ne vient que lorsqu'on sent que quelque chose cloche et reste tu. on cherche à gratter là où le silence couvre le mécontentement et en grattant on fait exploser la bombe. "rien" = bombe en attente d'être dégoupillée.

"rien" signifie qu'il y a quelque chose et qu'on attend de l'autre qu'il le devine. mais si la question est posée c'est que non seulement, l'autre a fait quelque chose qui nous déplait mais qu'EN PLUS, il ne sait même pas quoi. la loose totale !

"rien" qui connote "tu n'es même pas capable de t'en rendre compte, alors qu'on est ensemble depuis..."

"rien" qui crache "tu ne vaux même pas la peine qu'on en discute !"

"rien" qui est un immense "tout" de mauvaises ondes, pensées, émotions et qui va créer une belle occasion de laisser exploser notre colère.

si vous voulez sans tricher, deviner les autres mots, je vous en parlerai dans les jours à venir...

20:13 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

10 septembre 2015

illettrisme

hier c'était la journée d'action régionale de lutte contre l'illettrisme.

lire, écrire, chercher des informations sur Internet, se repérer dans l'espace,... autant de verbe que d'actions que de nombreuses personnes sont infoutues de mener à bien.

donner à tous la chance d'évoluer sereinement et complètement dans cette société qui va vite, si vite, qui ne prend pas le temps de considérer ceux qui ne suivent pas.. est un soupir à écouter.

chaque région devait mener des actions... espérons que...

09:32 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

le suicide au travail

cette semaine, le service de santé au travail ST Provence (donc en Provence) organise une sensibilisation sur le mal être et le suicide au travail.

thème délicat, voire même un peu tabou qui est, pourtant, cruellement d'actualité.

chaque période de l'histoire de l'Homme a engendré des stress : quand les Homo sapiens sapiens ne trouvaient pas à manger pour nourrir la tribu ou se gelaient les pieds nus dans la neige... quand les enfants devaient bosser à 8 ans et les femmes étaient pire que des esclaves, quand on ne savait pas si on n'aurait au moins un pauvre quignon de pain pour manger, quand on a subi des épidémies, des tremblements de terre...

bref... aujourd'hui, si on se base sur un quidam lamba, on a à manger, un toit, des souliers, un parapluie, et un travail. homme ou femme.

mais ce n'est pas le paradis.

et le travail est devenu un motif de harcèlement, d'humiliation, de revendication. il faut faire du chiffre, il faut gagner de l'ragent, être rentable, plus toujours plus. le chômage augmente et il paraît qu'une émission de télé vient d'être créée mettant en concurrence deux demandeurs d'emploi.

pas étonnant que dans un tel contexte les gens vivent mal au travail et en perdent 'abord le sommeil, ensuite l'envie de continuer.

une initiative telle que celle du ST Provence est importante et mérite d'être soulignée.

l'objectif ? "accompagner les salariés et les chefs d’entreprise qui présentent une détresse psychologique avec des idées noires. Comment prévenir ? Comment réagir ? Comment en parler au sein même de l'entreprise ?"

Du mal être au suicide au travail : une semaine thématique au ST Provence

09:26 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

09 septembre 2015

illusion

allez, je vous embobine... un tronc d'arbre, visiblement mort, un truc inutile, qu'on mettrait facilement au feu...

29-5 Trädstam konst0

on s'approche ? allez, on s'approche...

eh, mais il y a du monde là-dedans !

on s'approche !

truc incroyable ! une sculpture en toute petite dimension...

il a fallu quatre années à Chunhui pour sculpter cette magnifique fresque... aussi minutieuse que merveilleuse..

OK, il est chinois, il est habille, il est patient... mais c'est juste fabuleux !!

 

01:05 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

07 septembre 2015

la petite robe noire

Guerlain a créé la petite robe noire.

la vie s'est chargée d'inventer les émotions qui vont avec...

tout n'est que question de souvenir...

23:07 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

arts créatifs

c'est dans l'air du temps, dans le mien en tout cas, bricolage, travaux d'aiguilles, récupération et relooking de vieux meubles/objets/trucs qui servent à rien...

et pour faire tout cela, il faut savoir à qui s'adresser, où trouver les bons conseils, les bonnes idées, le bon matériel...

voilà donc, une bonne piste..

map

23:05 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

06 septembre 2015

pouvoir

dans le poste de radio, une voix dit : nous avons tous en nous ce pouvoir divinatoire de savoir ce qui nous attend. et nous ne l'utilisons pas.

(c'est la nuit. et Noëlle veille.)

c'est tellement vrai.

un pouvoir, pas comme celui d'un médium, mais nous savons si nos choix sont bons ou non, nous savons... si nous acceptons de nous arrêter, de nous écouter, nous voir.

nous savons.

lorsque le doute n'est plus permis malgré les dangers et les entraves, lorsque l'élan est plus fort que la peur, lorsque l'évidence est là, notre esprit sait déjà.

laissons parler la voix de notre inconscient, celle qui vient nous chatouiller la nuit et osons. quel que soit le risque, quelle que soit l'issue, quel que soit le temps que ça prendra.

j'ai hésité, j'ai reculé, j'ai douté. j'ai trouvé bien des excuses.

les mots sont restés coincés, les regards fuyants. le coup de poing au milieu du ventre à chaque fois.

j'ai demandé "pourquoi", j'ai pensé "tant pis", j'ai tourné les talons, baissé les bras. couru aussi vite que j'ai pu. serré les poings. fermé les yeux.

mais au fond, je sais.

23:01 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

circuits courts

chaque dimanche matin, chez moi, il y a un marché où j'achète fromages de chèvre, fruits et légumes "bio", taboulé "fait maison", miel, oeufs, jus de fruits... le tout fabriqué, cultivé, arrosé et poussé dans les environs proches.

c'est ce qu'on appelle un circuit court.

les produits sont frais, de saisons, locaux...

et délicieux, je peux l'attester...

évidemment, je n'habite pas Paris, ni même "la ville"... alors c'est plus facile.

pour les amoureux de ce type de produits, un salon va se dérouler les 19 et 20 septembre à Paris, qui s'appelle : de la cagette à l'assiette...

une belle initiative, je trouve..

 

 

11960156_1136122376417118_8699016990610419148_n.jpg11917677_1136122326417123_9215880232133235724_n.jpg11949424_1136122319750457_8333064291281659649_n.jpg11949466_1136122323083790_3787013091019838039_n.jpg

19:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

04 septembre 2015

Thalassa à Marseille

ce soir Thalassa nous faisait découvrir un Marseille magique, divin, lumineux, riche d'une population variée, concernée, pétillante, heureuse d'être là...

des lieux magnifiques, une mer dans tous ses beaux états, de la vie, des projets...

une façon de rendre hommage à la première émission de Thalassa il y a 40 ans qui avait été tournée justement dans la cité phocéenne.

cet accent... ce soleil dans la voix... on le connait, on le vit au quotidien... mais l'entendre si clairement pendant la diffusion de l'émission c'est très émouvant.

j'espère que vous avez regardé...

Plus belle la vie, Thalassa, Marseille... la cité phocéenne dans tous ses états

 

22:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

03 septembre 2015

quiet book

Maria Montessori aurait adoré.

je trouve ça extra !

Cartea Ruxandrei...

 

15:32 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (3)