Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 septembre 2014

Pierre Emmanuel en images

aujourd'hui j'ai poursuivi mes ateliers avec les CM1 sur les poèmes de Pierre Emmanuel.

on va tenter de réaliser une fresque avec ce que les poèmes ont inspiré aux élèves.

voilà pour la poème "Océan"

10534597_754034051319833_2254683584125011091_n.jpg

10660176_754034061319832_5613260460111768760_n.jpg

10516864_754034034653168_2859114419715552075_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

voilà pour le poème "Bouche"

10612657_754036581319580_8125284065392250170_n.jpg10406781_754036577986247_9048876454949207085_n.jpg10599357_754036574652914_2124592791988590573_n.jpg

 

 

04 septembre 2014

Pierre Emmanuel

je débute aujourd'hui des ateliers d'écriture graphique avec deux classes de CM1, et le projet tourne autour de Pierre Emmanuel, poète né dans les Pyrénées Atlantiques mais de parents vivant aux Etats Unis.

poète, prof, journaliste, c'était un homme engagé et très cultivé.

j'ai choisi deux de ses poèmes pour bosser avec les enfants. je vous montrerai ce que ça donne...

océan

Hymne à Soi-même phrase auguste Soi Océan se respirant Se dilatant de son abîme comme un chantre de son plain-chant Sans cesse ensemble plein et vide nourri du Souffle dont
il crée S'imaginant une étendue qui tienne en chaque atome d'or

Se concevant une substance hors de son œil éblouissant Qui se ressent comme une taie de chatoyante nescience Faisant écran pour que s'y jouent l'un en l'autre se reflétant
Ciel et mer indifféremment zénith et nadir l'un à l'autre

Pourtant le Soi demeure seul vierge d'aucun commencement Quoique sensible au moindre éveil d'une vague prenant le vent Aucune ride ne fait ombre sur sa totale attention

A son essence sans surface à son Vide éveillé sans fond

Océan blanc qui s'abolit et se refait à tout instant

De son écume retombée rejaillie du barattement

Dont immuable il s'éjouit sans qu'un instant se forme ou fuie

Tout étant nul simultané dans son immutabilité

 

bouche

Imaginer un désert rond sans vent ni ciel ni horizon

Un gris sans fin pareil au gris non-lieu n'ayant nulle substance

Ubiquité inétendue où le regard aurait fondu

Dont tous les points seraient des trous micropores d'un même abîme

Et que partout sourdant de rien soudain le pourpre l'envahît

Que bourgeonnât ce néant gris de fleurs charnues mimant des lèvres

Qu'ainsi la vide éternité crépusculaire suspendît

Sa propre attente dont l'objet fût l'intense incarnat du rouge

De cette attente sans durée le point du jour va-t-il percer Où gris et rouge ne soient qu'un qui s'y décante s'y distingue De l'une à l'autre commissure entre eux il filtre
un horizon La bouche semble l'entrouvrir pour qu'y luise une perle au fond

Elle est si belle féminine et Quelqu'un de très loin devine Bien que n'existe rien encore quelle face elle animerait Qui s'ébauche rosant le gris dans le rêve où il se
voit naître Du rêve même qu'il fait naître dans ces yeux en miroir des siens

 

26 août 2014

la semaine où...

en octobre 2013, je participais au salon du livre "lire en poche" à Gradignan et intervenais dans des classes, vivement passionnantes.

ateliers d'écriture en tout genre.

une des enseignantes a tenu à m'adresser le résultat de cette intervention : un magnifique livre relié et vernissé dans lequel figurent le texte inventé en concert, les enfants et moi, et leurs illustrations, d'une pure beauté.

"la semaine où les animaux ont changé" a ainsi atterri dans ma boite aux lettres et j'en suis ravie...

 

 

12 mai 2014

nouvelles sur Internet

voilà le message que j'ai reçu aujourd'hui, suite à la séance menée vendredi autour des risques Internet (autour du livre Toile d'@raignée" paru aux éditions La Rémanence) :


"Chère Calouan,
Grand merci pour cette belle après-midi partagée au CDI du collège. Nous avons tellement apprécié votre spontanéité, votre faculté à établir si simplement et naturellement des contacts chaleureux avec les adolescents. Nous avons sincèrement passé un bon moment tous ensemble ! 
A très bientôt j'espère. Merci encore. Toutes mes amitiés. Anne."

et je dois dire que ça m'a beaucoup touchée !

 

dans la séance les élèves de 4e ont travaillé autour des arnaques financières, des sites de rencontre, facebook, snapchat, des faux concours, les détournements de carte bleue... autant de sujets sur les dangers d'Internet qui se sont déclinés en écriture de nouvelles.. un recueil de nouvelles en préparation... ça promet ! 

haïkus à thèmes

aujourd'hui je me suis rendue dans une école d'Aix-en-Provence pour animer des ateliers d'écriture de haîkus sur différents thèmes.

"faire pousser une racine d'amour (pour les mamans)" avec une classe de CM1 :

"l'arbre aux sentiments (pour les mamans)" avec une classe de CM1 :

"invitation au voyageavec une classe de CM2 :

"être un enfant aujourd'hui" avec une classe de CM2 :

ce fut très animé, très enrichissant et très émouvant...

07 mai 2014

la mer polluée

je vous ai parlé de ces histoires "écolos" que j'écris avec les différentes classes d'une école du Var... aujourd'hui, je retournais les voir pour travailler la suite et j'ai pu finaliser avec les maternelles un magnifique travail sur une histoire intitulée "la mer n'est pas une poubelle !".

l'histoire d'un garçonnet qui découvre au fond d'une mer toute sale et noire et polluée une famille de poissons bien malades. et qui, en plus de les amener chez le vétérinaire pour les soigner, décide avec l'aide d'une drôle de baleine (qui est grise quand ça va, bleue quand elle est amoureuse, rose quand elle est en colère et... verte quand elle trèèèès heureuse) de nettoyer la mer et la plage pour que cette famille poissons et tous les autres puissent à nouveau vivre sereinement...

ces petits "auteurs/illustrateurs" sont emplis d'idées et de belles inventions... 

un vrai bonheur !

Ollioules.JPG

28 avril 2014

Bienvenue à Futurville

je travaille avec une école du VAr sur le thématique de l'environnement.

cette classe-ci, des CM, a décidé de prendre le thème de la ville... avec tout ce que cela implique en termes de pollutions.

nous avons décidé d'écrire un conte... "à l'ancienne".

sacré défi, je dois le reconnaître mais défi relevé..

jugez pas vous-même :

------------------

Début :

Futurville a gagné le concours de la ville la plus propre. Ils ont créé la déchetterie la plus moderne, la plus sophistiquée et la plus efficace.

Tous les seigneurs des royaumes sont invités avec leurs fées « Bonnes Consciences » à venir à l'inauguration de cette magnifique déchetterie.

 

Evenement perturbateur :

Un des seigneurs a oublié d'inviter sa Bonne Conscience. C'est la Bonne Conscience de la qualité de l'air.

La fée en colère va renverser tous les déchets dans la super déchetterie et elle leur donne un jour pour tout trier. Elle va jeter un sort au royaume du seigneur qui l'a oublié et le plonger dans une pollution toute noire et irrespirable (tornade noire = colère). Elle enlève le seigneur et le retient prisonnier.

Pour les protéger la bonne conscience de l'eau les enferment dans des gouttes d'eau et le fils du roi, Sacha, qu'on disait inutile va chercher de l'aide car son peuple risque de mourir si l'on ne fait rien.

 

1ère épreuve : Nettoyer la déchetterie

« On ne peut t'aider que si la déchetterie est remise en état » disent les Bonnes Consciences. La Bonne Conscience des saisons fait gagner un jour. La Bonne Conscience du tri des déchets trie, la Bonne Conscience de l'eau nettoie. La Bonne Conscience de la Nature appelle par une formule magique (à trouver) les Trolls à l'aide et ils participent au nettoyage de la déchetterie.

 

2ème épreuve : Enlever la pollution

Le fils du seigneur s'occupe de la pollution du royaume. La Bonne Conscience de la Nature va ajouter d 'un coup de baguette magique beaucoup de végétation pour absorber au plus vite le gaz carbonique qui pollue la planète et rejeter de l'air propre. La Bonne Conscience des saisons fait pousser les plantes plus vite grâce au soleil et la Bonne Conscience de l'eau grâce à son arrosage . Mais cela ne suffit pas.

Un ami de Sacha vient le voir et lui dit qu'il connaît, au royaume du tri des déchets, une jeune fille, Camélia, qui a aidé à la construction de la déchetterie et qu'elle invente des tas de choses et qu'elle aurait peut-être une solution pour l'aider. Il la rencontre et elle a dans son bric à brac un aspirateur géant avec filtre de particules. Elle le lui installe et nettoie le royaume de sa pollution.

 

3ème épreuve : délivrer le seigneur

Le roi est prisonnier sur une mini-planète secrète où la méchante fée a enfermé le seigneur dans un donjon. Cette planète est cachée par un immense tourbillon d'air et gardée par deux géants d'air qui aspirent tout ce qui s'approche. Le tourbillon s'ouvre de temps en temps dans la journée en laissant un tunnel pour entrer.

Camélia qui passe son temps libre à observer le reste de la galaxie a repéré une zone étrange où il semble que les vents soufflent toujours. Elle a même remarqué qu'un espèce de trou apparaît et disparaît plusieurs fois par jour dans ce tourbillon.

 

Elle se demande si ce n'est pas une cachette de la Bonne Conscience de l'air d'autant que depuis quelques jours elle voit plus de trafic dans cette zone de l'espace d'habitude plus calme.

 

Elle prévient Sacha et il arrive à pénétrer dedans. Il découvre un immense donjon fermé à clé avec en haut son père...

La clé est autour du cou d'un des géants. Ils attendent qu'il s'endorme et grâce à un super aimant magnétique retire la clé sans réveiller le géant.

Ils vont vite délivrer le seigneur mais la Bonne Conscience de l'air les surprend et ordonne au géant de les aspirer. Heureusement, Camélia a plus d'un tour dans son sac et ils s'étaient encordés. Elle lance une flèche et s'accroche à leur vaisseau et quand le géant tente de les aspirait il n'y arrive pas, alors de colère il aspire encore plus, tellement fort qu'il finit par aspirer la Bonne Conscience elle-même.

 

Fin :

On n'entendra plus parler de la méchante fée. Le fils du seigneur tombé amoureux de la belle jeune fille se rend compte qu'elle aussi l'aime et ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Le royaume était devenu magnifique grâce à toutes les plantes. La déchetterie fonctionna à merveille et Futurville resta la ville la plus agréable de la galaxie.

 

19 mars 2014

haikus des saisons

aujourd'hui, j'ai été animer un atelier haïkus dans la librairie La petite fabrique, située à Venelles et gérée par la délicieuse Perl.

un atelier dans le cadre du Printemps des poètes, avec comme thématique "les saisons".

et c'était génial, vraiment génial !

25 janvier 2014

web-nouvelles

au salon du livre jeunesse de Six-Fours les plage,s j'ai initié un projet avec des élèves de 4eme sur l'écriture d'un recueil de nouvelle autour d'Internet et de ses mésaventures...

je crois que ça va donner un chouette résultat.. je les revois en mars.

Zoom, et ça kamishibaï !

au salon de Six-Fours les plages, j'ai travaillé avec des classes de primaire sur les textes franco-anglais édités aux éditions Zoom, grâce à des kamishibaï et un butaï de fortune..

le travail fut passionnant...

de l'eau !

au salon du livre jeunesse de Six-Fours les plage,s j'ai eu le plaisir de travail avec des CM1/CM2 sur l'écriture de haïkus, autour de la thématique de l'eau...

le résultat fut vraiment probant...

sf5.JPG

Photo : Anne, celle-là c'est pour toi, pour que tu vois ma nouvelle tête de Ponyo... en plein travail !! :p

 

21 janvier 2014

Six-Fours et le livre jeunesse

il est temps de vous en parler :

je pars jeudi pour Six-Fours, dans le Var, où je vais rencontrer des classes de primaire et collège, et mener des ateliers trop sympas avec des élèves (écriture graphique de haïkus, écriture de nouvelles, travail sur kamishibaïs...).

et ensuite, je serai samedi et dimanche en dédicace sur le salon du livre jeunesse, qui se tient dans la salle A. Scarantino, avec bien d'autres auteurs et illustrateurs, dont le décalé Christophe Galfard, astrophyisicien passionnant...

alors, bon, si vous passez par là, ce sera un bonheur de vous voir un peu...

 

13 octobre 2013

recueil de haïkus

lors de mes ateliers dans les classes à Gradignan, alors que les élèves et moi travaillions sur les haïkus, ils m'ont offert un recueil, pas réellement réalisé dans les règles, mais tellement beau, de haïkus qu'ils avaient écrits pour moi. je n'avais pas eu le temps de le feuilleter, c'est chose faite. un vrai bonheur !

 

07 octobre 2013

Gradignan : end !

voilà le salon Lire en Poche c'est fini, de beaux souvenirs, des beaux moments, une vraie belle complicité, une sensation d'être à Gradignan comme chez moi, des rencontres du tonnerre, des illustrateurs tellement adorables...

bref, que du bonheur !!

Photo : Calouan Auteur en pleine action :)Photo : n'a pas du tout l'intention de laisser fleurir des rumeurs fausses....

(et la photo de mon idylle naissante avec un grand de la littérature française...; bon, ça va, je peux faire ma crâneuse un peu, parfois !! spéciale dédicace pour mon Internénette numberone qui en est fan...)

05 octobre 2013

black in Gradignan

deuxième et dernière journée d'interventions scolaires vendredi dans le cadre du salon du livre Lire en poche... suivie d'une merveilleuse soirée sous une pluie battante...

de très beaux moments partagés...

dra0.JPGdra1.JPGdra2.JPGdra3.JPGdra4.JPGdra5.JPGdra6.JPG

03 octobre 2013

pink in Gradignan

aujourd'hui, à Gradignan, dans le cadre du salon Lire en poche et j'ai rencontré des classes avec lesquelles j'ai travaillé sur les haïkus : on a créé un arbre à haïkus, un oiseau de le liberté à haïkus et de bien jolies choses...

gradi4.JPGGradi1.JPGgradi2.JPGgradi3.JPGgradi5.JPGgradi7.JPG

02 octobre 2013

red in Mouans-Sartoux

aujourd'hui j'étais en interventions à Mouans-Sartoux dans des classes de cycle 1, avec lesquelles j'ai travaillé sur les lettres de l'alphabet, rapport à mon ouvrage "les comptines de A à Z"... et ceci en préambule du salon du livre de Mouans-Sartoux, où je ne serai pas en dédicaces ce weekend. 

normal, puisque je serai à Gradignan, au salon "Lire en poche".

j'attaque demain avec des interventions dans des classes, mais avec des élèves plus âgés. je vous raconterai.

aujourd'hui, c'était journée "rouge" alors voilà un patchwork de photos en attendant que celles des enseignantes me parviennent.


MS1.JPGMS2.JPGMS3.JPGMS4.JPGMS5.JPGMS6.JPG

12 juin 2013

gourmandise et réseaux sociaux

voilà des photos des ateliers animés durant le salon du livre francophone de Vienne, un sur la gourmandise, un sur Internet et les réseaux sociaux...

des rencontres avec des enfants ingénieux et drôles...

1011085_534779759911931_1224150037_n.jpg

1017200_534779776578596_773364961_n.jpg

1011071_534779816578592_87780469_n.jpg

983949_534779756578598_1208754878_n.jpg

DSC01372.JPG

DSC01373.JPGDSC01374.JPG

DSC01376.JPG

DSC01377.JPGDSC01379.JPGDSC01383.JPG

10 juin 2013

interventions à grinzing

voilà les photos de mes interventions à l'école maternelle française de Grinzing, en Autriche...

un régal de mélange culturel et d'enfants curieux...

grinzing4.jpg

grinzing2.jpg

grinzing3.jpg

grinzing1.jpg

09 juin 2013

gourmandise à Vienne

dans le cadre du salon de la francophonie, j'ai animé hier des ateliers avec des enfants d'âge différents.

dont un sur le thème de la gourmandise.

et voilà le petit texte que nous avons écrit, puis que les enfants ont retranscrit grâce à des "lettres pâtes" (celles qu'on mettait petits dans notre soupe...).

il y avait Edouard, Luca, Héloïse, Baltazar, Léopold, Bastien, Caroline, Mia, Alice,...

Menu à l'envers

Gâteau au chocolat, crumbble

Ou bien bricohe

Un moment de régal

Ratatouille ou choucroute

Mangeons tout ça

Attentions aux kilos

Non, j'ai envie de patates

Dégustons pizza et sushis.