Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 avril 2014

Bienvenue à Futurville

je travaille avec une école du VAr sur le thématique de l'environnement.

cette classe-ci, des CM, a décidé de prendre le thème de la ville... avec tout ce que cela implique en termes de pollutions.

nous avons décidé d'écrire un conte... "à l'ancienne".

sacré défi, je dois le reconnaître mais défi relevé..

jugez pas vous-même :

------------------

Début :

Futurville a gagné le concours de la ville la plus propre. Ils ont créé la déchetterie la plus moderne, la plus sophistiquée et la plus efficace.

Tous les seigneurs des royaumes sont invités avec leurs fées « Bonnes Consciences » à venir à l'inauguration de cette magnifique déchetterie.

 

Evenement perturbateur :

Un des seigneurs a oublié d'inviter sa Bonne Conscience. C'est la Bonne Conscience de la qualité de l'air.

La fée en colère va renverser tous les déchets dans la super déchetterie et elle leur donne un jour pour tout trier. Elle va jeter un sort au royaume du seigneur qui l'a oublié et le plonger dans une pollution toute noire et irrespirable (tornade noire = colère). Elle enlève le seigneur et le retient prisonnier.

Pour les protéger la bonne conscience de l'eau les enferment dans des gouttes d'eau et le fils du roi, Sacha, qu'on disait inutile va chercher de l'aide car son peuple risque de mourir si l'on ne fait rien.

 

1ère épreuve : Nettoyer la déchetterie

« On ne peut t'aider que si la déchetterie est remise en état » disent les Bonnes Consciences. La Bonne Conscience des saisons fait gagner un jour. La Bonne Conscience du tri des déchets trie, la Bonne Conscience de l'eau nettoie. La Bonne Conscience de la Nature appelle par une formule magique (à trouver) les Trolls à l'aide et ils participent au nettoyage de la déchetterie.

 

2ème épreuve : Enlever la pollution

Le fils du seigneur s'occupe de la pollution du royaume. La Bonne Conscience de la Nature va ajouter d 'un coup de baguette magique beaucoup de végétation pour absorber au plus vite le gaz carbonique qui pollue la planète et rejeter de l'air propre. La Bonne Conscience des saisons fait pousser les plantes plus vite grâce au soleil et la Bonne Conscience de l'eau grâce à son arrosage . Mais cela ne suffit pas.

Un ami de Sacha vient le voir et lui dit qu'il connaît, au royaume du tri des déchets, une jeune fille, Camélia, qui a aidé à la construction de la déchetterie et qu'elle invente des tas de choses et qu'elle aurait peut-être une solution pour l'aider. Il la rencontre et elle a dans son bric à brac un aspirateur géant avec filtre de particules. Elle le lui installe et nettoie le royaume de sa pollution.

 

3ème épreuve : délivrer le seigneur

Le roi est prisonnier sur une mini-planète secrète où la méchante fée a enfermé le seigneur dans un donjon. Cette planète est cachée par un immense tourbillon d'air et gardée par deux géants d'air qui aspirent tout ce qui s'approche. Le tourbillon s'ouvre de temps en temps dans la journée en laissant un tunnel pour entrer.

Camélia qui passe son temps libre à observer le reste de la galaxie a repéré une zone étrange où il semble que les vents soufflent toujours. Elle a même remarqué qu'un espèce de trou apparaît et disparaît plusieurs fois par jour dans ce tourbillon.

 

Elle se demande si ce n'est pas une cachette de la Bonne Conscience de l'air d'autant que depuis quelques jours elle voit plus de trafic dans cette zone de l'espace d'habitude plus calme.

 

Elle prévient Sacha et il arrive à pénétrer dedans. Il découvre un immense donjon fermé à clé avec en haut son père...

La clé est autour du cou d'un des géants. Ils attendent qu'il s'endorme et grâce à un super aimant magnétique retire la clé sans réveiller le géant.

Ils vont vite délivrer le seigneur mais la Bonne Conscience de l'air les surprend et ordonne au géant de les aspirer. Heureusement, Camélia a plus d'un tour dans son sac et ils s'étaient encordés. Elle lance une flèche et s'accroche à leur vaisseau et quand le géant tente de les aspirait il n'y arrive pas, alors de colère il aspire encore plus, tellement fort qu'il finit par aspirer la Bonne Conscience elle-même.

 

Fin :

On n'entendra plus parler de la méchante fée. Le fils du seigneur tombé amoureux de la belle jeune fille se rend compte qu'elle aussi l'aime et ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Le royaume était devenu magnifique grâce à toutes les plantes. La déchetterie fonctionna à merveille et Futurville resta la ville la plus agréable de la galaxie.

 

19 mars 2014

haikus des saisons

aujourd'hui, j'ai été animer un atelier haïkus dans la librairie La petite fabrique, située à Venelles et gérée par la délicieuse Perl.

un atelier dans le cadre du Printemps des poètes, avec comme thématique "les saisons".

et c'était génial, vraiment génial !

25 janvier 2014

web-nouvelles

au salon du livre jeunesse de Six-Fours les plage,s j'ai initié un projet avec des élèves de 4eme sur l'écriture d'un recueil de nouvelle autour d'Internet et de ses mésaventures...

je crois que ça va donner un chouette résultat.. je les revois en mars.

Zoom, et ça kamishibaï !

au salon de Six-Fours les plages, j'ai travaillé avec des classes de primaire sur les textes franco-anglais édités aux éditions Zoom, grâce à des kamishibaï et un butaï de fortune..

le travail fut passionnant...

de l'eau !

au salon du livre jeunesse de Six-Fours les plage,s j'ai eu le plaisir de travail avec des CM1/CM2 sur l'écriture de haïkus, autour de la thématique de l'eau...

le résultat fut vraiment probant...

sf5.JPG

Photo : Anne, celle-là c'est pour toi, pour que tu vois ma nouvelle tête de Ponyo... en plein travail !! :p

 

21 janvier 2014

Six-Fours et le livre jeunesse

il est temps de vous en parler :

je pars jeudi pour Six-Fours, dans le Var, où je vais rencontrer des classes de primaire et collège, et mener des ateliers trop sympas avec des élèves (écriture graphique de haïkus, écriture de nouvelles, travail sur kamishibaïs...).

et ensuite, je serai samedi et dimanche en dédicace sur le salon du livre jeunesse, qui se tient dans la salle A. Scarantino, avec bien d'autres auteurs et illustrateurs, dont le décalé Christophe Galfard, astrophyisicien passionnant...

alors, bon, si vous passez par là, ce sera un bonheur de vous voir un peu...

 

13 octobre 2013

recueil de haïkus

lors de mes ateliers dans les classes à Gradignan, alors que les élèves et moi travaillions sur les haïkus, ils m'ont offert un recueil, pas réellement réalisé dans les règles, mais tellement beau, de haïkus qu'ils avaient écrits pour moi. je n'avais pas eu le temps de le feuilleter, c'est chose faite. un vrai bonheur !

 

07 octobre 2013

Gradignan : end !

voilà le salon Lire en Poche c'est fini, de beaux souvenirs, des beaux moments, une vraie belle complicité, une sensation d'être à Gradignan comme chez moi, des rencontres du tonnerre, des illustrateurs tellement adorables...

bref, que du bonheur !!

Photo : Calouan Auteur en pleine action :)Photo : n'a pas du tout l'intention de laisser fleurir des rumeurs fausses....

(et la photo de mon idylle naissante avec un grand de la littérature française...; bon, ça va, je peux faire ma crâneuse un peu, parfois !! spéciale dédicace pour mon Internénette numberone qui en est fan...)

05 octobre 2013

black in Gradignan

deuxième et dernière journée d'interventions scolaires vendredi dans le cadre du salon du livre Lire en poche... suivie d'une merveilleuse soirée sous une pluie battante...

de très beaux moments partagés...

dra0.JPGdra1.JPGdra2.JPGdra3.JPGdra4.JPGdra5.JPGdra6.JPG

03 octobre 2013

pink in Gradignan

aujourd'hui, à Gradignan, dans le cadre du salon Lire en poche et j'ai rencontré des classes avec lesquelles j'ai travaillé sur les haïkus : on a créé un arbre à haïkus, un oiseau de le liberté à haïkus et de bien jolies choses...

gradi4.JPGGradi1.JPGgradi2.JPGgradi3.JPGgradi5.JPGgradi7.JPG

02 octobre 2013

red in Mouans-Sartoux

aujourd'hui j'étais en interventions à Mouans-Sartoux dans des classes de cycle 1, avec lesquelles j'ai travaillé sur les lettres de l'alphabet, rapport à mon ouvrage "les comptines de A à Z"... et ceci en préambule du salon du livre de Mouans-Sartoux, où je ne serai pas en dédicaces ce weekend. 

normal, puisque je serai à Gradignan, au salon "Lire en poche".

j'attaque demain avec des interventions dans des classes, mais avec des élèves plus âgés. je vous raconterai.

aujourd'hui, c'était journée "rouge" alors voilà un patchwork de photos en attendant que celles des enseignantes me parviennent.


MS1.JPGMS2.JPGMS3.JPGMS4.JPGMS5.JPGMS6.JPG

12 juin 2013

gourmandise et réseaux sociaux

voilà des photos des ateliers animés durant le salon du livre francophone de Vienne, un sur la gourmandise, un sur Internet et les réseaux sociaux...

des rencontres avec des enfants ingénieux et drôles...

1011085_534779759911931_1224150037_n.jpg

1017200_534779776578596_773364961_n.jpg

1011071_534779816578592_87780469_n.jpg

983949_534779756578598_1208754878_n.jpg

DSC01372.JPG

DSC01373.JPGDSC01374.JPG

DSC01376.JPG

DSC01377.JPGDSC01379.JPGDSC01383.JPG

10 juin 2013

interventions à grinzing

voilà les photos de mes interventions à l'école maternelle française de Grinzing, en Autriche...

un régal de mélange culturel et d'enfants curieux...

grinzing4.jpg

grinzing2.jpg

grinzing3.jpg

grinzing1.jpg

09 juin 2013

gourmandise à Vienne

dans le cadre du salon de la francophonie, j'ai animé hier des ateliers avec des enfants d'âge différents.

dont un sur le thème de la gourmandise.

et voilà le petit texte que nous avons écrit, puis que les enfants ont retranscrit grâce à des "lettres pâtes" (celles qu'on mettait petits dans notre soupe...).

il y avait Edouard, Luca, Héloïse, Baltazar, Léopold, Bastien, Caroline, Mia, Alice,...

Menu à l'envers

Gâteau au chocolat, crumbble

Ou bien bricohe

Un moment de régal

Ratatouille ou choucroute

Mangeons tout ça

Attentions aux kilos

Non, j'ai envie de patates

Dégustons pizza et sushis.

14 mai 2013

Sortilèges à Vitrolles suite et fin

je vous ai déjà parlé de Baptiste, Sacha, Suzanne, Anaïs, Ryan, Jordan, Mona, Déborah, Charline avbec qui j'écris le tome 2 des 3 héros de "Sortilèges à la bibliothèque" en visite de la tour en ruiines de Vitrolles, dans laquelle ils vont découvrir, lors d'un voyage dans le temps grâce au pouvoir supposé du nombril magique de Prune, un prisonnier bien usé.

qu'adviendra-t-il de ce vieux prisonnier ?

sauront-ils le délivrer ?

le vous livrerai la suite quand les collégiens l'auront rédigée (même si je la connais !) parce que franchement, ça vaut le détour !

un vrai plaisir à nouveau avec cette équipe-là, accompagnée de Sylvie la documentaliste et Emilie la prof de français...

un grand merci à tous ! (et les petits gâteaux n'ont pas fait un pli dans la voiture au retour...)

la photo c'est pour bientôt..

21 avril 2013

Ramonet et Montesquieu

je vous en ai parlé plusieurs fois de cet atelier d'écriture initié lors du slaon du livre d'Arcachon. voilà ce que donne le texte une fois terminé.

je suis épatée ! du super travail !

---------------

Le jour se lève, les hirondelles trissent déjà nombreuses autours des tours du château de La Brède. Dans les douves de la bâtisse féodale, deux enfants pêchent le brochet, la perche et le gardon. L’un des drôles, prénommé Ramonet, le petit Raymond, à cause de sa petite taille, est pauvre, mal vêtu, les pieds nus, sans sabots. L’autre, Charles, vêtu d’une belle chemise à jabot, est fils des nobles du château, endimanché mais débraillé, les pieds chaussés de souliers à boucles. Ils se

chamaillent pour la raison que Madeleine, la tendre et sublime paysanne, est éprise de Charles alors

même qu’elle avait été la belle et bien-aimée de Ramonet.

Après cette dispute, Ramonet, fou de colère, se rend au poulailler pour dérober des oeufs pourris. Charles, énervé, décide de se calmer en courant vers la forêt ; il tape sur tout ce qu’il trouve.

Quand il entend des poules caqueter de peur. Il s’empresse de se diriger vers le poulailler pour voir ce qui s’y passe. Il voit Ramonet, il s’enquiert de ce qu’il fait là, l’accuse de voler des oeufs. Ramonet se justifie, en expliquant qu’il veut se venger de Madeleine, en lui jetant des oeufs pourris, lors du carnaval.

« Comment ? Qu’ai-je entendu de ta part ? Mon pauvre ! Si tu commences comme ça, tu finiras dans une geôle, car qui vole un oeuf vole un boeuf… si mon père l’apprend, il va te flageller… et puis jeter des oeufs pourris sur elle, ce n’est pas galant … et méfie-toi : Qui sème le vent récolte la tempête… pourris ou pas, ces oeufs ne sont pas à toi… tu devrais plutôt prendre exemple sur ton digne père comme tel père, tel fils… Madeleine a le droit de choisir, quand on n’a pas ce qu’on aime il faut aimer ce qu’on a… et si la maréchaussée t’attrape, y songes-tu ? … tu t’en repentiras… et puis, de toute façon, rira bien qui rira le dernier. »

L’après-midi, au carnaval, Ramonet prépare son lance-pierre et se munit d’oeufs pourris. Il entreprend de se déguiser pour ne pas être reconnu : il va dans la vieille grange, prend un sac de chanvre, le troue, l’enfile, puis il se barbouille de cendres et de terre. Sur la place de l’église, les villageois en liesse, déguisés, s’impatientent, en attendant le coup de canon qui donne le départ du défilé. Seul Ramonet est tendu : A-t-il eu une bonne idée ? Comment Madeleine va-t-elle réagir ? Il est

attentif, concentré, le regard dur et mystérieux. Charles quant à lui, s’est vêtu d’un costume plus

recherché.

Ramonet fouille dans sa sacoche, il vise Madeleine et projette ses oeufs pourris. Au même moment, Charles arrive pour offrir à Madeleine un biscuit en forme de coeur acheté à un colporteur. Malencontreusement, notre petit noble se trouve alors sur le trajectoire des oeufs et ces projectiles souillent son beau costume de Grand Turc ; Madeleine reçoit quelques éclaboussures. Charles est ridiculisé tellement l’odeur qu’il dégage est nauséabonde. Gênée, Madeleine s’éclipse avec un autre garçon qui l’amène au bal. Alors Charles et Ramonet réconciliés partent aux douves se baigner.

 

( Quelques années plus tard, Charles deviendra baron de Montesquieu et seigneur de La Brède ; Ramonet, le petit Raymond, sera son intendant. Charles de Montesquieu sera propriétaire de terres à Mios. )

02 avril 2013

Ramonet... enchanteur...

après le partage de leur travail suite à mon intervention autour de Montesquieu et Ramonet (que je vous ai glissé hier), voilà un extrait du courrier reçu ce jour, envoyé par les élèves de la classe de Mios qui m'ont adressé leur journal d'école et des mots d'amour sur 8 pages...

de quoi me rendre écarlate jusqu'à la fin de mes jours...

j'adoooooooreeee !

ramonet_calouan.jpeg

ramonet_calouan2.jpeg

ramonet_calouan3.jpeg

01 avril 2013

Montesquieu et moi...

je vous avais parlé de ce travail avec une classe des environs d'Arcachon autour de l'écriture d'une nouvelle concernant Montesquieu et son homme à tout faire Raymond, surnommé Ramonet.

ce travail initié ensemble s'est poursuivi dans la classe, sans moi...

voilà le premier chapitre.

délectation de la richesse du vocabulaire et de l'émulation née en ce fameux jour de fin de mois de février...

je vous laisse juger :

"Le jour se lève, les hirondelles trissent déjà nombreuses autours des tours du château de La Brède. Dans les douves de la bâtisse féodale, deux enfants pêchent le brochet, la perche et le gardon. L’un des drôles, prénommé Ramonet, le petit Raymond, à cause de sa petite taille, est pauvre, mal vêtu, les pieds nus sans sabots. L’autre, Charles, vêtu d’une belle chemise à jabot, est fils des nobles du château, endimanché mais débraillé, les pieds chaussés de souliers à boucles. Ils se chamaillent pour la raison que Madeleine, la tendre et sublime paysanne, est éprise de Charles alors même qu’elle avait été la belle et bien-aimée de Ramonet."

 

01 mars 2013

Ramonet

dans une classe de CM2 autour d'Arcachon, nous avons travaillé sur le principe des petites nouvelles de "Héros d'ailleurs" sur Montesquieu et son homme de main Raymond dit Ramonet.

voilà le synopsis de la nouvelle que les élèves vont rédiger...

un pur moment de création, de bonheur et de partage en classe qui se prolonge...

"Ramonet, un paysan se fait piquer son amoureuse, Madeleine, par Charles, le noble du château. (présentation de Ramonet et Charles )

Ramonet veut se venger d’elle en lui jetant des œufs pourris le jour du carnaval

Au poulailler, il se fait surprendre par Charles, explique ce qu’il fait ; Charles le sermonne à la manière du Sctroumpf à lunettes.

Lors du carnaval, Ramonet vise Madeleine , mais c’est Charles qui reçoit l’œuf.

On apprend que Charles est Montesquieu."

29 janvier 2013

sortilèges à la médiathèque..

Prune, Agathe et Benoit ont repris vie grâce à Jordan, Suzanne, Baptiste, Ryan, Sacha et Anaïs cet après-midi au CDI d'un collège de Vitrolles.

mes 3 héros de "Sortilèges à la bibliothèque" sont repartis vivre une chouette aventure dans la tour Sarrazine du rocher de Vitrolles. de quoi donner des frissons dans le dos...

je vous en reparlerai..

en attendant; merci à eux tous (avec Sylvie-la-documentaliste et Emilie-la-prof-de-français).

photo-2.JPG

photo-3.JPG