Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 octobre 2007

happy day !


Mary Poppins - Supercalifragilisticexpialidocious

pour une belle journée... et allez hop !!

le premier qui arrive à le dire d'un seul trait sans se mélanger les papilles est invité à boire un coup...
si si !

29 octobre 2007

arrête ton Char...

René Char est un poète français né le 14 juin 1907 à L'Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, donc par ici.
enfin, par là où je vis.
il est décédé à Paris le 19 février 1988.

06eafab6bf0fb0c2c0db6565816e5b5b.jpg


cette année, c'est l'année René Char.
alors je ne peux résister à vous glisser un extrait de ses écrits :

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima?

Il cherche son pareil dans le voeu des regards. L'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit. Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.

Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son essor, ma liberté le creuse.

Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas ?


extrait de "Eloge d'une soupçonnée", collection Poésie - éditions Gallimard.

26 octobre 2007

b.b.

oui, je sais, vous allez finir par vous lasser, mais les vacances sont enfin là, alors je voulais fêter ça avec vous...

moi je suis "folle de lui"... (façon de parler bien entendu..)



elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi
lui : as-tu fait bon voyage ?
connaissent-ils l'heure du rendez-vous ?
elle : te donnent-ils tes pilules ?
vas-tu un jour avouer tout
elle : je suis folle
lui : de penser à ça
elle : tu es fou
lui : de ta robe à pois
elle : je m'étiole
lui : ne dis jamais ça
elle : je m'en fous
lui : ils ne m'auront pas
elle : dans ma main j'ai caché le soleil
lui : dans la cour, on peut voir le ciel
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : on le dit parfois
elle : ça m'affole
lui : d'être loin de toi
elle : je l'avoue
lui : j'ai peur quelques fois
elle : lisent-ils toujours tes lettres ?
as-tu arrêté de fumer ?
lui : ça n'a pas d'importance
ils vont bientôt me libérer
elle : je suis folle
lui : mais c'est malgré toi
elle : tu es fou
lui : je l'étais déjà
elle : je m'étiole
lui : ça suffit comme ça
elle : je m'en fous
lui : ne mens pas
elle : ce n'est qu'un mauvais tour
que nous joue la vie
lui : tout est dit la messe est finie
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi
elle : je suis folle
lui : d'être folle de moi
elle : tu es fou
lui : je suis fou de toi






(au cas où : elle c'est Chiara Mastroianni... fille du grand Marcello et de la belle Catherine... Deneuve bien sûr... ; lui...)

"IL" est là

le voilà enfin débarqué dans nos librairies :

d7d727d58bd90897f8f6ebff1fd3732c.png


la France entière en haleine va pouvoir enfin connaître la fin des aventures de ce sorcier pas ordinaire qui nous auront tant captivés.

et avec ma "dévoreuse" de livres maison, je sais que je ne vais pas y couper...
merci qui ? merci m'ame Rowling !!!

25 octobre 2007

Trash Yéyé

partage du jour...
mon disque du moment : Benjamin Biolay, ses mots écorchés, sa bouche immense, son talent grave et épicé...

17 octobre 2007

feu sur la montagne

voilà pour vous, qui me faites grimper sur la montagne des émotions, qui mettez le feu aux mots, qui êtes là, toujours et encore : cadeau !!

14 octobre 2007

planète

pour rester dans le sujet, voilà un poème de Marc Alyn, extrait des "Compagnons de la Marjolaine" (1986) :

63b1590931ee8dd35136c386c0ca0dcd.jpg


La planète malade

Je ne sais pas ce qui se passe,
Dit la Terre ; j'ai mal au coeur !
Ai-je trop tourné dans l'espace
Où bu trop d'amères liqueurs ?
Les boues rouges, les pluies acides,
Le vert-de-gris dans l'or du Rhin,
Les défoliants, les pesticides,
N'en voilà des poisons malins !
C'est si fort que j'en perds la boule,
J'en ai les pôles de travers,
Ma tête à tant rouler se saoule :
Je vois l'univers à l'envers !
J'étais rouge et bleue, j'étais verte:
Air pur, eau pure, oh ! mes enfants !
La vie partout, la vie offerte
À profusion, à coeur battant !
Puis vint la guerre : chasse à l'homme,
Puis la chasse ; guerre à la bête;
À bat l'oiseau ! Mort à l'énorme !
Il faut mettre au pas la planète !
À présent, la chimie me ronge,
Je compte mes baleines bleues,
Mes pandas, mes oiseaux de songe
Qui ferment un à un les yeux.
Au secours, les enfants des hommes !
Le printemps perd son goût de miel;
Redonnez sa fraîcheur de pomme
À la terre, fruit du soleil !



je ne sais pas vous, mais moi j'aime beaucoup.

13 octobre 2007

un jour sur terre

1110d7322e620ff23bfa4fcd7f3759ea.jpg


dans une salle quasi déserte aux fauteuils rouges affaissés, je suis allée admirer un jour sur terre, film magique sur l'état de notre planète, qui a nécessité 5 ans de tournage à Alastair Fothergill et son équipe, 2000 jours de présence et de flexibilité dans des endroits les plus inaccessibles, les plus féeriques qui soient donnés de connaître...




ce film d'une durée de 90 minutes nous transporte de l'océan Arctique au printemps à l'Antarctique en plein hiver...
c'est poignant et tellement navrant aussi de découvrir à la fin de ce voyage que nous sommes responsables du déclin de cette beauté de la disparition de ces magnifiques créatures.
il est temps d'agir. le cinéaste nous le propose.

alors, allez visiter le site et agissons..

je vous offre le début du film :


la voix c'est Anggun.

12 octobre 2007

à "elle"

Nobel

la romancière britannique Doris Lessing a obtenu jeudi, à 87 ans, le prix Nobel de littérature (il y a eu une longue hésitation, parait-il... Gérard était bien placé aussi... ;-)).

1aa63023b7c3e992f1c4d7bc0c0fa422.jpg


pour Doris Lessing, c'est un prix qui récompense une oeuvre vaste et diverse marquée par l'Afrique et la cause féministe.

c'est dire si cela me touche : l'Afrique, les femmes.

"J'ai remporté tous les prix européens, tous ces sacrés prix, et j'en suis ravie. C'est une quinte flush", a-t-elle commenté, employant un terme du poker pour décrire un jeu imbattable.

née en Iran en 1919, alors que son père était capitaine dans l'armée britannique, Doris May Taylor a ensuite vécu la première partie de sa vie en afrique, dans l'ancienne colonie britannique de Rhodésie du sud (aujourd'hui Zimbabwe), ce qui marquera son oeuvre.

cet ancien membre du parti communiste britannique, qu'elle a quitté en 1956 lors de l'écrasement de la révolte hongroise, a souvent été comparée à la Française Simone de Beauvoir pour ses idées féministes.

"Le Carnet d'or", son livre le plus connu publié en anglais en 1962 mais en 1976 seulement en français, raconte ainsi l'histoire d'une femme-écrivain à succès qui tient son journal.

pour le comité Nobel, ce livre "est considéré comme une oeuvre pionnière par le mouvement féministe et appartient à la poignée de livres qui ont marqué la manière de voir les relations homme-femme au 20e siècle".

l'écrivain a su explorer tous les styles, n'hésitant pas à faire des incursions dans la science-fiction avec les cinq tomes de sa série "Canopus in Argos" écrite entre 1979 et 1983.

dans ce cycle, Doris Lessing évoque le monde après un conflit atomique et parle des antagonismes entre les principes féminin et masculin mais aussi du colonialisme et des catastrophes écologiques.

maniant aussi l'ironie, la romancière a été en 1984 l'auteur d'un canular en publiant un livre "The Diary of a Good Neighbour" ("Le Journal d'une bonne voisine") sous un pseudonyme. son propre éditeur, qui ne connaissait pas la véritable identité de l'auteur, avait refusé de le publier. comme quoi... on ne cesse d'y penser : quand on est déjà connu, c'est plus facile !!

sa jeunesse lui a inspiré sa première saga, rédigée de 1952 à 1969 : les cinq volumes des "Enfants de la violence" ("Children of Violence"), qui mettent en scène le personnage d'une Martha Quest, étonnamment proche de Lessing.

deux fois mariée et deux fois divorcée, elle estime que "le mariage est un état qui ne lui convient pas". elle a eu trois enfants de ses différents mariages.

parmi ses autres ouvrages figurent notamment "Going Home" (1957) où elle dénonce l'apartheid en Afrique du Sud et "The Good terrorist" (La terroriste, 1985), sur un groupe de jeunes révolutionnaires d'extrême-gauche.

dernièrement, elle a publié en France le roman intitulé "Un enfant de l'amour".

bien voilà qui me redonne du courage. je me mets au défi : dans 20 ans, ce sera moi... chiche ???

09 octobre 2007

illustration

un jour Stéphane Girel m'a envoyé cela :

85fe7b0b9b31290f0ab1f340a52dcabc.jpg


cadeau !

et franchement, ça y ressemble...

74f2443fb0ed11663ba03d76e2b477f9.jpg



non ?

02 octobre 2007

là...



elle, je l'aime.

30 septembre 2007

long walk home

6b52326de99f0b4c9dcb1cbd072c6012.jpg


click here : long walk home and watch video...

so magic !

ec03c8d89b9a430d7a786c2acf5dffcd.jpg

29 septembre 2007

un rêve

jour de pluie jour mélancolie...


day dream - Ilene Barnes

28 septembre 2007

ring the bell

et pour toutes ces émotions étoilées...

21 septembre 2007

petite fée

ne me demandez pas pourquoi...

parce que je voudrais écrire des scénarios de films...
parce que je ne sais pas me séparer de mon âme d'enfant...
parce que les petites fées sont depuis toujours de vrais bonheurs...
et qu'on en a écrit à leur sujet de jolis ouvrages dorés...
parce qu'il ya les deux miennes...
et toutes les autres...

17 septembre 2007

engrenage

regardez ce petit film jusqu'au bout si le courage vous tient... ça vaut vraiment la peine...

après n'allez pas penser que ce soir j'ai le moral dans les chaussettes tricotées maison...
mais bon...



je ne vous lancerai pas le défi du plus chouette court-métrage à filmer... déjà avec les haïkus, j'ai bien du mal à choisir...
mais si vous en connaissez des aussi "épicés" je suis preneuse...

et messieurs pas de "oh la la" ni de sifflets s'il vous plait...
y'a du vrai dans ce petit film... je trouve...

12 septembre 2007

hope

parce que c'est tellement important d'être là pour les autres...



Anthony and the Jonhsons - Hope there's someone
(je suis fan archifan...)

10 septembre 2007

divine

cette chanson nous a accompagnés tout l'été.

je la glisse ici comme une photo dans un album.
été 2007.
un bien bel été.
à cause de Lucien. et du reste.
ça vaudra le coup de s'en souvenir.
même dans longtemps.

et en même temps, je me dis que pour Tiloulou elle est belle aussi cette chanson.
alors voilà.



on pourrait y penser à réaliser des carnets de voyage où on glisserait des chansons symboliques d'un moment un instant fugace une danse dans un bal un fond musical dans un grand magasin au moment d'un coup de foudre la chanson des vacances en Italie ou je ne sais pas quoi...

non ?

09 septembre 2007

démons

à l'heure où mes vieux démons se réveillent :



un moment de pure magie... si si...