Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07 août 2016

nuit des étoiles

ce weekend se tenait la 26e nuit des étoiles.

les étoiles qui font rêver, voyager, imaginer.

ces étoiles qui filent et donnent de l'espoir.

c'était l’occasion d’apprendre à regarder le ciel, y compris de chez soi avec des outils simples.

en réalité, le meilleur jour de l’été 2016 pour observer les étoiles sera dans une semaine, le vendredi 12 août, à 15heures plus précisément.

Ganymède, l'un des satellites de Jupiter, observé par le télescope de la NASA Hubble en 2008.

c’est le moment où la Terre croise une région de son orbite où il y a beaucoup de petites particules, du coup nous pouvons voir plein d’étoiles filantes.

alors, je vous en souhaite des milliers, d'étoiles filantes et tout autant de voeux.

pour que votre bonheur soit céleste.

17:16 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

27 juillet 2016

les mères de Key Heyman

en ce moment, se tiennent les rencontres de la photo à Arles.

une belle occasion de vous parler de cette découverte qu'a faite Ken Heyman, un reconnu et primé photographe, chez lui : un trésor presque oublié, une boîte de photographies étiquetée « Mères », contenant une belle série d’images qu’il a tirées il y a près de cinquante ans et intitulée "des mères dans le monde".

le photographe de 83 ans avait tiré les images pour un livre qu’il a co-rédigé avec l’anthropologue de renom Margaret Mead en 1965.

Margaret Mead avait été son professeur au début, mais plus tard ils ont décidé de travailler ensemble sur cette question et encore d’autres livres ou projets. leur collaboration anthropologique argumente la maternité à travers le monde, et non seulement du point de vue de toute une culture.

je vous laisse admirer... (moi, j'aime beaucoup !)

un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans9un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans10un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans12un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ansun-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans1un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans6un-photographe-de-83-ans-a-trouve-une-boite-dimages-etiquetee-meres-datant-de-50-ans4

 

 

 

 

23:06 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

25 juillet 2016

gymnastique rythmique

ne me demandez pas pourquoi, alors que les travaux envahissent mon quotidien actuellement, je suis en admiration devant ces gazelles bulgares, et même si septembre 2015 est assez loin maintenant, c'est un bonheur de voir ce spectacle.

alors, je partage..

15:13 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

22 juillet 2016

love

il y a longtemps, diraient certaines.

c'est vrai, je répondrais.

mais là...

parce qu'il y a ces liens qui sortent de notre esprit, qui s'enroulent et se multiplient, se colorent et fleurissent.

ceux qui sortent du corps, en haut, en bas, en banderoles, en lianes, en circonvolutions, en rubans que l'on ne peut dénouer..

et au bout, à chaque fois, ce petit coeur qui nait..

parce que..

13716026_1034168496698112_7312294992050986882_n.jpg

00:53 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

18 juillet 2016

un samedi soir sur la Terre

des samedis soirs sur la Terre il y en a tant, que l'on soit ou non des enfants

des samedis soirs pas ordinaires, sur la Terre avec la Lune qui nous éclaire

des samedis soirs qu'on n'oublie jamais, parce que c'est ce jour-là que tout a commencé

des samedis soirs où on rencontre l'amour en se jurant que ça va durer toujours

des samedis soirs où les lèvres se frôlent en attendant qu'on ose plonger dans la vraie farandole

02:12 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

Eric-Emmanuel et monsieur Ibrahim

c'est un auteur qui sait choisir ses mots avec finesse et pertinence. et j'apprécie.

c'est un homme à la classe irréfutable.

j'ai découvert que c'était un comédien investi.

Eric-Emmanuel Schmidt.

son récit "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran" ressemble étrangement à "La vie devant soi" de Romain Gary (décidément..) et pourtant il relate de façon fictive l'enfance de Bruno Abraham-Kremer.

à Avignon, j'ai vu Eric-Emmanuel Schmidt jouer le rôle de Momo et interprêter ce texte seul sur scène avec beaucoup d'élégance et d'émotion..

Afficher l'image d'origine

02:03 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

La promesse de l'aube

j'aime depuis bien des années ce texte et j'en parle bien souvent à mon fils, par ce qu'il contient, sa puissance d'amour, son unicité d'amour, sa beauté d'amour.

j'ai eu le grand plaisir de voir ce texte joué aujourd'hui au festival d'Avignon et c'est peu dire comme il m'a touchée.

Afficher l'image d'origine

(Comédiens : Céline Dupuis et Stéphane Hervé)

"Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu'à la fin de ses jours.
L'humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qui lui arrive.
Je prenais encore la vie pour un genre littéraire. "

"Ce que je veux dire, c'est qu'elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n'ai jamais su où aller depuis."

"On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passé à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait, dès la première lueur de l'aube, une étude très serrée de l'amour et vous avez sur vous de la documentation. Je ne dis pas qu'il faille empêcher les mères d'aimer leurs petits. Je dis simplement qu'il vaut mieux que les mères aient encore quelqu'un d'autre à aimer. Si ma mère avait eu un amant, je n'aurais pas passé ma vie à mourir de soif auprès de chaque fontaine."

"Il n'est pas bon d'être tellement aimé, si jeune, si tôt. Ca vous donne de mauvaises habitudes. On croit que c'est arrivé. On croit que ça existe ailleurs, que ça peut se retrouver. On compte là-dessus. On regarde, on espère, on attend. Avec l'amour maternel, la vie vous fait à l'aube une promesse qu'elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu'à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu’une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont plus que des condoléances. On revient toujours gueuler sur la tombe de sa mère comme un chien abandonné. Jamais plus, jamais plus, jamais plus. Des bras adorables se referment autour de votre cou et des lèvres très douces vous parlent d'amour, mais vous êtes au courant. Vous êtes passé à la source très tôt et vous avez tout bu. Lorsque la soif vous reprend, vous avez beau vous jeter de tous côtés, il n'y a plus de puits, il n'y a que des mirages. Vous avez fait, dès la première lueur de l'aube, une étude très serrée de l'amour et vous avez sur vous de la documentation. Partout où vous allez, vous portez en vous le poison des comparaisons et vous passez votre temps à attendre ce que vous avez déjà reçu."

01:55 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

15 juillet 2016

Bruce go to the river

il y avait une excitation certaine, même s'il y avait eu d'autres rendez-vous depuis, mais là, ça marquait les 30 ans du tout-premier rdv, alors que ma vie était à venir, que j'aurais pu "le" croiser ce jour-là car il y était aussi.

parce que Bruce Springsteen a bouleversé ma vie quand j'avais 14 ans ou 15 et que depuis, il y a toujours une bonne raison pour qu'il la bouleverse encore.

je n'étais pas seule ce 13 juillet 2016, complètement fondue dans une masse d'inconditionnels de tout pays.

mon coeur s'emballait, palpitait et puis... soudain... le Boss a chanté "The River". j'avais presque oublié. mon coeur s'est arrêté un instant. j'ai pleuré doucement. parce que je savais qu'il aurait aimé être là...

The River...

C'était "notre" chanson...

il m'avait écrit : 

"But I remember us riding in my brother's car

Her body tan and wet down at the reservoir

At night on them banks I'd lie awake

And pull her close just to feel each breath she'd take

Now those memories come back to haunt me

they haunt me like a curse

Is a dream a lie if it don't come true

Si tu as le temps, j'aimerais te parler de ces cocons qui se tissent en nous pour isoler les moments clefs de notre existence, faire en sorte que jamais ils ne se dissipent et nous permettent d'être ce que nous sommes."

 

je connais aujourd'hui l'existence de ces cocons... ils m'ont permis d'être ce que je suis aujourd'hui, et de vivre intensément ce que je vis..

 

11:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

11 juillet 2016

L'Attentat

je n'ai jamais lu un ouvrage de Yasmina Khadra.

mais au festival d'Avignon, j'ai pu découvrir et apprécier un de ses textes "L'Attentat" mis merveilleusement en scène.

époustouflant et remuant.

l-attentat-0hsz.jpg

l-attentat-bonlieu-171-3.jpg

l-attentat-bonlieu-171-4.jpg

21:44 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (3)

plaisir d'été

pour répondre au commentaire de la charmante Betty, voilà donc des propositions délicieuses pour un été plus joyeux :

(je vous laisse écrire 1, 2, 3, 4, 5 ou 6 pour votre option préférée)

1) lire paisible dans un petit coin de paradis

cfa71c28e0cd9618a312de4a636262d6.jpg

2) plonger au milieu de trésors aquatiques

IMG_9178.JPG

3) se reposer dans un lagon de rêve

images.jpg

4) escalader au coucher du soleil

c37afd5c43c7b5f124d5ae13fe8512d6_large.jpeg

5) promener et découvrir en amoureux

etre-amoureux-300x225.jpg

6) partager les balades en famille

3476313-famille-de-marche-sur-le-chemin-d-acc-s-se-tenant-par-la-main-en-souriant.jpg

 

 

21:36 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (3)

07 juillet 2016

tellement, déjà

19:40 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

nécrologie

Elie Weisel était hongrois, juif, écrivain, docetur en philosophe, enseignant, militant des droits de l'homme, prix Nobel, il a témoigné de la Shoah... il avait 87 ans quand il est mort le 2 juillet.

Michael Comino est un réalisateur, écrivain, producteur, scénariste. Voyage au bout de l'enfer, L'année du dragon, Meryl Streep, c'est lui. Il avait 77 ans quand il est mort le 2 juillet.

Kyle Calloway était un ancien joueur de foot. Il avait 29 ans quand il est mort le 2 juillet.

Patrick Macnee était l'incontournable Jonh Steed, le chapeau melon d'une série ultra connue. Il avait 93 ans quand il est mort le 25 juin.

et j'en oublie plein.

l'été, la canicule, la vieillesse... allez savoir pourquoi ça se passe comme ça...

 

 

19:38 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

03 juillet 2016

Michel Rocard

j'avais vingt ans, j'avais débarqué en Guyane pour y rester quelques jours, une dizaine je crois, profiter de ma mère et découvrir Cayenne que je ne connaissais pas.

la température était étouffante et je m'émerveillais des fleurs immenses et colorées qui sortaient de chaque jardin, je marchais des heures pour tout voir.

ce jour-là, sur la place des Palmistes, un évènement me fait stopper. un rassemblement autour de l'arrivée en grande pope d'un homme politique français avec un petit défilé militaire.

le premier ministre nouvellement nommé, Michel Rocard, était en déplacement aux Antilles pour évaluer la situation et le développement économique des Dom ainsi que les relatons avec la France et le racisme existant.

c'était fin février 1988.

j'ai ressenti une vive émotion à voir ainsi Michel Rocard à quelques mètres de mois. j'en garde un souvenir fort.

Michel Rocard est mort hier, samedi 2 juillet, lui qui n'a jamais réussi à devenir président de la République.

A Paris, en octobre 2008.

 

 

05:26 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

29 juin 2016

Danone et HEC

voilà un discours qui secoue les médias actuellement et qui remet les choses à leur place, dans un monde tellement perché.

il s'appelle Emmanuel Faber, c'est le directeur général du groupe Danone.

Emmanuel; pas étonnant, moi je dis.

18:21 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

27 juin 2016

les nouvelles

le Brexit est clôturé, fini, voté, et le Royaume Uni se réveille depuis quelques jours avec une gueule de bois.

les "erreurs" que les leaders ont parsemées sur les ondes avaient convaincu, maintenant, elles redeviennent ce qu'elles sont : des erreurs.

heureusement, la paix a été signée en Colombie. Juan Manuel Santos a mené une guérilla durant 3 longues années mais désormais entre les Farc et le gouvernement, c'est la paix.

la consultation pour l'aéroport de Nantes a été couronnée d'un oui, qui laisse démunis les Zadistes mais à Saint-Jean de Braye, il n'y aura pas de centre commercial sur une vingtaine d'hectares de terres cultivées.

en Espagne, les élections législatives ont permis au parti populaire de consolider sa position. bon, le PSOE résiste mais l'ambiance est étrange actuellement.

mais l'Allemagne a été formidable sur la pelouse du stade Pierre Mauroy de Lille. MÛller, Ösil, Draxler.. vous avez été au top. j'ai la sensation de revenir en arrière, d'être une jeune femme passionnée...

on trouve les (bonnes) nouvelles où on peut..

60095551_11527713.jpg

09:41 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

24 juin 2016

coupe d'Europe

pas facile de choisir entre Daniel Carter et Frédérick Michalak.

RC Toulon d'un coté (le sud) et le Racing92 entraîné par le duo des Laurent (Labit/Travers) de l'autre.

Afficher l'image d'originemais finalement le talent a tranché et le Racing a gagné.

et la joie de Daniel Carter vient balayer tous les doutes...

22:47 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

23 juin 2016

Edith et Théo

en ce moment, il y a une image qui hante mon esprit : Edith Piaf et Théo Sarapo

la petite bonne femme et le grand bonhomme.

leurs différences, leurs similitudes, leurs partages, leur passion...

6b6abd0ac044d957f430cd1b39107e9d.jpg

23:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

22 juin 2016

Edgar Pisani

il a été résistant, chef de cabinet, sous-préfet, directeur de cabinet, préfet, sénateur, maire.

il a participé à la mise en place d'une politique de dissuasion nucléaire.

il a été ministre de l'Agriculture et participe à la mise en place de la Politique agricole commune. Puis ministre de l'Equipement.

il a été nommé à la commission européenne puis haut-commissaire de la république en Nouvelle-Calédonie et enfin chargé de mission auprès du président de la République, François Mitterand.

un homme bon, cet Edgar.

un homme bon.

il est mort le 20 juin 2016 à l'âge de 97 ans.

 

Edgar Pisani  est décédé lundi soir à l'âge de 97 ans.

15:17 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

21 juin 2016

calendrier Pirelli

ces derniers jours à Londres s’est tenue la nouvelle édition du célèbre calendrier pour hommes Pirelli.

au lieu de présenter de superbes créatures aux jambes interminables, comme d’ordinaire, le calendrier a choisi de valoriser 13 femmes qui ont marqué notre époque par leur talent professionnel, social, culturel, sportif et artistique.

je vous laisse juger le travail de la photographe Annie Leibovitz qui présente une séance photos aussi exceptionnelle que polémique :

couverture : la Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés en Chine, Yao Chen

janvier : le mannequin Natalia Vodianova

 février : la productrice de cinéma Kathleen Kennedy

mars : la collectionneuse et directrice du Musée d’Art Moderne de New-York, Agnes Gandhi, et sa petite-fille Sadie Rain Hope Gand.

avril : la championne de tennis Serena Williams

mai : la documentariste Fran Lebowitz

juin : la productrice et défenderesse de l’égalité raciale Mellody Hobson

juillet : la directrice et scénariste Ava DuVernay

août : la journaliste Tavi Gevinson

 septembre : la cinéaste iranienne et artiste Shirin Neshat

Octobre : l’artiste Yoko Ono

Novembre : la chanteuse et poète Patti Smith

Décembre : la comédienne Amy Schumer

10:23 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

Brexit or not Brexit ?

je ne suis pas une pro de l'économie politique anglaise mais le grand sujet du moment c'est Brexit or not Brexit ? (Brexit voulant dire "British exit" et signifianbt ainsi la possible sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne)

voilà ce que l'on peut lire sur la toile, sur le site de "20 minutes" exactement.

"Et si le Royaume-Uni quittait l’Union Européenne ? Cette décision est entre les mains des millions d’électeurs appelés à s’exprimer lors du référendum du 23 juin prochain. Si le « Leave » (pour « quitter » l’UE), en tête dans les derniers sondages, l’emportait et que le gouvernement britannique mettait en œuvre une sortie de l’Union, en invoquant l'article 50 du Traité le Lisbonne, les conséquences pour l’économie, les frontières, et la vie politique du royaume seraient nombreuses. Voyage dans un Royaume-Uni post- Brexit.

Plusieurs études dévoilées ces derniers mois prédisent un scénario noir pour l’économie britannique en cas de Brexit. Le PIB pourrait chuter de 3 à 9 % selon plusieurs estimations émanant d’organismes publics ou privés. Certaines entreprises étrangères ont affirmé qu’elles délocaliseraient leur siège britannique en cas de sortie de l’UE."

L'aéroport d'Heathrow à Londres.

09:48 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)