Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 octobre 2017

rencontre à Royat

à Royat Chamalières, j'ai eu le bonheur de participer à une rencontre avec de jeunes lecteurs, leurs parents, Clotilde Bernos et Emmanuelle Cosso, deux autres auteurs jeunesse.

je vous laisse découvrir : 

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes assises et intérieur L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes assises, salon et intérieurL’image contient peut-être : 3 personnes, personnes assises et intérieur L’image contient peut-être : 1 personne, assis, salon, table et intérieur

 

11 octobre 2017

Nemo en danger

"Le Service national américain de la Pêche maritime et la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) envisagent d'ajouter le poisson-clown du Pacifique sur la liste des espèces menacées.

Le petit poisson est notamment affecté par les modifications que le réchauffement climatique fait peser sur son habitat, les récifs coralliens.

La surpêche a également ravagé la population du poisson, dont la popularité a explosé en 2003 avec le succès du film d'animation Le Monde de Nemo

Le poisson-clown du Pacifique se différencie des autres espèces de poissons-clowns grâce à ses trois lignes blanches et ses nageoires noires.

Ils vivent dans certains types d'anémones de mer, avec qui ils ont une relation symbiotique.

Résultat de recherche d'images pour "poisson clown et anémones"

Ils y passent presque toute leur vie, profitant du caractère urticant de l'anémone, normalement mortel pour les poissons.

Mais les récifs coralliens qui abritent les anémones sont particulièrement vulnérables au réchauffement et à l'acidification des océans.

e commerce des poissons-clowns du Pacifique menace également l'espèce: environ 200.000 ont été importés aux États-Unis en 2005, deux ans après la sortie du Monde de Nemo.

Dans les aquariums, il ont une durée de vie moyenne de 3 à 6 ans, mais les femelles peuvent atteindre la trentaine dans la nature."

(article trouvé dans Huffpost"

salon du livre de Royat Chamalières

samedi 7 et dimanche 8 octobre, j'étais à Royat Chamailères, pour rencontrer des lecteurs et dédicacer mes ouvrages... retrouver mes copains aussi...

 L’image contient peut-être : une personne ou plusL’image contient peut-être : 1 personne L’image contient peut-être : 1 personne, assisL’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes assises

 

 

le bel âge

"à force d'être déçu par les autres, tu finiras par croire en toi..."

pour mon fils, mon étoile, mon soleil, celui qui doute, est déçu et cherche...

10:02 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

02 octobre 2017

Anne Bert et Charcot

elle s'appelle Anne Bert. elle est auteur. elle souffre de la maladie de Charcot qui ma prive chaque jour de son indépendance, la rendant "handicapée" et donc dépendante de quelqu'un pour l'aider dans le moindre de ses gestes.

sans parler de la souffrance, difficilement tolérable.

je l'ai écoutée, avec émotion, sur ma radio préférée, alors que Léa Salamé l'interviewait.

je ne l'entendrait plus. vous, non plus.

aujourd'hui, elle s'est rendue en Belgique pour vivre, de son plein gré, sa mort. on appelle ça "euthanasie". je dirais "choix de vie ou de mort".

ça me rend profondément triste, je ne sais dire pourquoi. je pense à mes enfants, si je devais souhaiter le même genre de traitement. je pense à l vie, à ses mots, à sa voix si grave l'autre jour, répondant à Léa Salamé.

voilà le livre témoignage qu'elle laisse, que je n'ai pas encore lu..

Le-tout-dernier-ete.jpg

Catalogne et référendum

le référendum qui s'est tenu hier en Catalogne un référendum sur l'indépendance de la région, référendum que le gouvernement espagnol considère comme illégal (des bureaux de vote fermés, des bulletins de vote confisqués et interdiction aux administrés de se rendre à ce vote). pourtant, ils étaient des dizaines de milliers à tenter de résister en allant dans les bureaux resté ouverts, défiant les forces de l'ordre en place.

pour le gouvernement catalan le "oui" est largement majoritaire, malgré une abstention à plus de 57%. Carles Puigdemont a en effet affirmé que les habitants de la région avait gagné "le droit d'avoir un Etat indépendant qui prenne la forme d'une République".

en représailles, hier soir, le premier ministre espagnol Mariano Rajoy a estimé qu'il n'y avait "pas eu de référendum d'autodétermination en Catalogne" et que cette consultation n'était qu'une "simple mise en scène"

 

5194795_6_29bf_a-barcelone-le-1er-octobre_8d41a7094ecafd69ff23541def6eb44a.jpg

11:07 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

01 octobre 2017

festival pour l'école de la vie

à Montpellier, au château de Flaugergues, en septembre, chaque année se tient le festival pour l'école de la vie afin de "proposer un panel des divers outils, techniques, activités qui existent autour de l’éducation pour le bien-être de nos enfants."

conférences, spectacles, animations, exposants, tout est là pour vous permettre de vous enrichir...

c'est sûr l'an prochain, j'irai..

 

AFFICHE_FEDLV_2017_VF_PRINT-724x1024.jpg

21:07 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

30 septembre 2017

Chrotomis

ma copine Stéphanie crée des univers cotonneux, imagés, délicats... 

avec ces Chrotomis, elle a inventé une autre approche de la vie...

le numéro de septembre du magazine Vivre Bordeaux lui consacre un bel article :

22096298_2012586685642972_6482556028557494961_o.jpg

17:11 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

le maître est l'enfant

Il y a dix-sept ans, je faisais mes débuts d'enseignante Montessori, à l'école Jean d'Arc de Roubaix (dans le Nord) et sur le temps de pause du repas, Christian Maréchal m'apprenait tout ce que je ne savais pas de la partique.

quelle émotion de retrouver Christian et l'école, l'essence même de cette pédagogie, sa pratique dans sa vraie exploitation. tellement envie de revivre ça.

17:08 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

enfin

22089723_133571607373777_7290442090639397401_n.jpg

 

 

en silence tu attendais

que les douleurs s'en aillent vraiment

que les doutes s'estompent lentement

que je retrouve ce que j'avais perdu, cassé

que je me relève, que je marche à nouveau sans boiter

en silence tu espérais

que je reparte en avant

que je retrouve mon allant

que reviennent nos fougues d'avant

que je cesse enfin de trembler

comme tu as eu raison...

22 septembre 2017

culture sans eau

et comme le vendredi, c'est e jour écolo-agricolo-sans-eau, voilà un agriculture qui est particulier et qui remet le monde en cause, en douceur..

Mon garçon

par contre, Guillaume Canet, qui ces derniers temps, ne semble pas attirer l'intérêt des spectateurs, joue bien, juste et sincère..

un joli film, un brin poignant...



10:13 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Mother !

Javier Barden est un bel homme et Jennifer Lawrence une bonne jeune actrice...

Mais que ce film est insupportable... j'ai tenu parce que mon corps en vrac ne me permettait pas de m'éclipser.. mais beurk, beurk, beurk !

Résultat de recherche d'images pour "affiche mother"

10:06 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

hauts et bas

pour celle qui me donne l'énergie tous les jours de me lancer un défi..

10:04 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

15 septembre 2017

Noël... déjà !

dans le sud, l'été se termine à peine, on a du mal à sortir les petits pulls et à quitter les nus-pieds, mais chez Hemma, on ne perd jamais une occasion de prévoir les bons moments, les moments festifs, décorés, enluminés et heureux.

c'est presque déjà Noël pour les petits lecteurs et c'est sûr, ils vont adorer !

21754412_1509257472464150_1651346011_n.jpg

pirates

les pirates écument les mers à la recherche d'un trésor, d'une merveille, d'une surprise..

retrouvez-les dans ce recueil Hemma qui sort dans quelques jours..

pirates.png

dommage

souvent, on hésite, on n'ose pas, on se dit que c'est "la honte" qu'on pourrait se prendre un refus, qu'on a le temps, que notre heure viendra, que...

et évidemment, rien ne se passe, rien de beau, rien de nouveau, rien de salvateur, puisqu'on a rien fait, rien changé, rien osé...

cette chanson de Bigflo et Oli est tellement émouvante...

je vous laisse la déguster :

15:05 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

10 septembre 2017

Eva, little princess

on l'appelait "la petite princesse", sa mère, les amis de sa mère, les dandys anglais.. mais elle a vécu une enfance tyrannique, exploitée par une mère abusive, un brin dérangée qui a bafloué son image et son intégrité.

Eva Ionesco raconte cela dans un film d'abord "My Lillte Princess" en 2011 et aujourd'hui dans un livre "Innocence" 

ionesco_jpg_890_jpeg_6848.jpeg_north_469x687_white.jpg

"Père flou, mère abusive... Pour chasser les images noires de son enfance, Eva Ionesco s'en remet aux mots, les siens, lumineux et incisifs.

Le beau titre du livre évoque ce transfert pervers de la photographe qui entacha la pureté de sa fille, et se drapa sa vie entière derrière un alibi artistique pour évacuer toute culpabilité. Innocence : le bilinguisme ­­— qu'Eva Ionesco doit à une parenthèse enchantée de sa petite enfance, à San Francisco — fait aussi forcément tinter ce titre à l'anglaise : « in no sense », littéralement « dans le non-sens ». Récit d'une avancée insensée vers l'âge adulte, ce livre funambulesque marche au-dessus d'une béance incompréhensible : l'absence de père. Toute la force de l'écriture d'Eva Ionesco, incisive et lumineuse, fend le brouillard que sa mère a toujours maintenu autour de l'identité de son géniteur. Question de regards croisés, encore et toujours : les rares photos de la petite Eva avec son père ont été prises par sa mère avant ses 3 ans, mais les images imprimées sur la ­réti­ne de l'enfant lui appartiennent.

Celle qui aime tant les vêtements, les étoffes, les chiffons, livre le tout dans un patchwork cousu serré, une tapisserie de réparation faite de lambeaux de souvenirs. « Très vite, j'ai ­voulu apprendre à apprivoiser ma solitude dans toutes sortes de lieux », confie-t-elle. Puisque ses parents défaillants ne parviennent pas à lui donner l'amour qu'elle attend, la fillette a développé une hyper-acuité à son environnement. Troènes, menhirs, sable, bitume, briques, sans oublier les cinq pierres paternelles glissées dans sa main lors d'une rencontre éclair... ­Innocence n'est jamais aussi beau que lorsqu'il se laisse gagner par une force immobile, venue de très loin. Celle qui a permis à Eva Ionesco de rester debout. — Marine Landrot (Télérama)"

Sisley à Caumont

l'hôtel de Caumont qui accueille le centre d'art où sont visibles de belles expositions est un lieu enchanteur.

on peut découvrir la salle de musique et la chambre de Pauline de Bruny, épouse de Caumont qui n'a pas vécu longtemps avec son époux.

Les Rolland de Réauville ont fait de ce lieu un monument classé historique.

actuellement, on peut y voir une exposition consacrée à Alfred Sisley, un impressionniste qui ne peignait jamais des personnages, seulement des paysages. on le disait "peintre des ciels", tant il accordait de l'importance à cette partie de la nature.

"Culturespaces et le Bruce Museum de Greenwich (Connecticut) coorganisent cette exposition monographique itinérante sur le peintre impressionniste Alfred Sisley (1839-1899). Une soixantaine d'oeuvres, dont certaines ont rarement été présentées au public, sont réunies pour cette exposition qui parcourt les différentes étapes de l'oeuvre de Sisley à travers les lieux de prédilection du peintre.

Pour cette première exposition monographique consacrée à cet artiste en France depuis 2002, des institutions internationalement reconnues ont accordé d'importants prêts. Parmi elles : le Metropolitan Museum of Art de New-York, la National Gallery de Washington, le Cincinnati Art Museum, la Tate Gallery et la National Gallery de Londres, les Musées royaux des Beaux-Arts de Bruxelles."

l'impressionniste n'est pas le courant de peinture qui me plait le plus, mais l'exposition est vraiment belle à voir.

 

sisley_pont_villeneuve_l.jpg

Le Pont de Villeneuve La Garenne (1872)

Sisley-le_pont_de_moret-1893_huile_toile-orsay.jpg

Le Pont de Moret (1893)

54baf7f8288c87badf5f2dfb62baa1c3.png

A la lisière de la forêt - Les Sablons (1884 - 85)

alfred-sisley.-la-place-du-chenil-a-marly-effet-de-neige-1876-.jpg

La Place du Chenil à Marly, effet de neige (1876)

 

11:44 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

08 septembre 2017

Barbara

Barbara, j'aime.

pour beaucoup de raisons, et surtout pour elle, toute entière.

mais là, j'avoue que... je n'ai pas bien saisi...

Résultat de recherche d'images

09:24 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)