Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 mai 2014

clic clac !

en ce moment se tient la 10e édition de la Biennale de la photographie à Moscou...

ça vaut le coup... d'oeil !

Construction de métaphores |Photo prise le 17/04/2014  ©  Evgueni Mironov - 2014|/sites/default/files/2014/04/17/883592/images/mironov.jpgStudents of Moscow University's mechanics and mathematics department. 1969|Photo prise le 17/04/2014  ©  Vladimir Lagrange - 2014|/sites/default/files/2014/04/17/883602/images/lagrange-5.jpgGlobe. 1986|Photo prise le 17/04/2014  ©  Alexander Lapin - 2014|/sites/default/files/2014/04/17/883610/images/lapin-alex-029.jpg

21:33 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

04 mai 2014

La maison de Totoro

ce n'est pas un secret, et je ne veux pas que ce le soit, je suis une fan inconditionnelle du travail de Hayao Miyazaki.

et là, je trouve ça fabuleux : on peut visiter la maison de Totoro au Japon.

en fait, en 2005, une réplique grandeur nature de la maison de Mei et Satsuki a été créée pour l'Exposition universelle tenue près de Nagoya au Japon. 

Goro Miyazaki (le fils de Hayao, celui qui a réalisé "La colline aux coquelicots") a conçu et sueprvisé la construction de la maison...

il ne manque que les boules noires et le gros Totoro dans le jardin..

 

original.jpg

original-1.jpg

original-2.jpg

original-3.jpg

original-4.jpg

 

22:06 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

28 avril 2014

breake

elle a dit : repos complet pendant dix jours, vous avez déjà pris assez de retard dans la réparation.

elle a appuyé, soulevé, poussé, tordu et j'ai serré les dents. du début jusqu'à la fin.

pas de sport pendant dix jours ? glups !

par contre, pas de repos aussi long complet mais avec une ceinture lombaire et des granules appropriés, je devrais tenir.

cassée, fracassée, morcelée... me voilà revenue à trois semaines en arrière. j'ai déconné semble-t-il, je le paie chèrement.

cette fois, je n'ai plus le choix... je dois ranger baskets maillot de bain et choré de zumba... je breake.

mais une fois réparée, faites-moi confiance, je reprendrai...

Illustration : COUREUSE A PIED FOND BLANC

08:55 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (3)

ballet of bodies

quand les corps s'emboitent et s'empilent, quand ils forment un ballet graphique si esthétique, quand ils se mêlent sans se repousser...

ça donne ça et franchement c'est impressionnant !

 

(c) JR The New York City Ballet Art Series

08:46 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

26 avril 2014

et si...

... j'allais m'installer ailleurs ???

réponse : demain !!!

 

1480515_706123326079546_1149604981_n.jpg

photo Louise Markise

21:41 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (6)

des bulles et des lumières

je faisais des bulles dans la nuit, espérant trouver les petites lumières nécessaires pour trouver la bonne direction, je bullais dans tous les sens, comme des messages dans des bouteilles jetées à la Lune, je tournais en rond, bulle après bulle...

et puis, une d'entre elles a éclaté et ce fut comme si un pan du ciel sombre se déchirait, ouvrant un horizon plus clair..

il faut continuer à lancer ces bouteilles à la mer, ces bulles aux étoiles, pour que la lumière soit...

10255760_581264141988552_7708653081089554711_n.png

(c) Mila Marquis

13:16 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

comme des rames

son nom est déjà une invitation au délire, au fantasque à la dérision tout en charme et voyages vers l'ailleurs, on se croirait dans les histoires de fantasy de mon cher amour.

Klô Palgag traverse les portes des autres mondes, les mondes parallèles... on y croit assez.

et sa voix, ses textes, sa musique ne démentent pas cet ailleurs dans lequel on nous emmène.

je vous laisse écouter.

08:37 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

20 avril 2014

Pâques en chocolat

et une dernière parce que j'aime bien aussi et la petite nana et le travail : Emilie Alenda et ses oeufs en chocolat...

10295701_10203890933501698_8815251102781061783_n.jpg

21:52 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

Red Pâques

une autre façon de fêter Pâques, confortablement alanguie sur un sofa rouge.

c'est en tout cas ce que nous propose David Jamin dont j'aime beaucoup le travail.

chacun son style...

 

10272715_543552172431809_7771446997965977632_o.jpg

21:45 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

Pâques

jolies Pâques à vous tous, du chocolat et du rutabaga, des oeufs et des voeux et puis... tout ce que vous voulez, les cloches, les lapins, les poulets !!

 

10155646_577611195687180_1078678535610826589_n.png

(c) Mila Marquis

10:52 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

19 avril 2014

une minute de solitude

- Gabriel Garcia Marquez est mort.

elle me regarde comme si je venais de lui annoncer le nom du prochain président d'Algérie, un air qui signifie "je le connais, lui ?" mêlé d'un "qu'est-ce que je suis sensée en avoir à faire ?"...

- ah...

- tu ne connais pas ?

- ben non..

- c'est un auteur espagnol ou mexicain, je ne sais plus trop. il a écrit "cent ans de solitude"...

son visage se tourne vers la vitre de l'auto, elle préfère observer l'extérieur, les paysages qui défilent, les routes sinueuses.

la littérature elle dit qu'elle ne sait pas à quoi ça sert si ce n'est à la faire suer cette année surtout, et à la stresser pour son bac qui arrive dans quelques semaines. lire ne lui plait pas, aller au théâtre, au musée, voir des ballets, bref l'art en général la culture, elle ne sait pas à quoi ça sert.

je ne lache rien je me dis que ça viendra avec le temps.

- Cent ans de solitude c'est un bouquin qui a eu le prix Nobel tout de même, un super livre, écrit sur plusieurs générations, j'aime beaucoup ce genre de scénario, des histoires imbriquées...

- ah... tu l'as lu ?

- euh... non !

là, elle se tourne vivement vers moi, elle ne doit plus rien y comprendre, elle doit penser que je fais ma maligne à lui donner des leçons de littérature dans la voiture juste avant de la déposer au lycée.

et là, je me dis : tiens c'ets vrai, depuis le temps que j'en entends parler de ce bouquin je ne l'ai même pas lu. ben voilà, faut que je l'achète. y'a pas..

adios Gabriel Garcia Marquez.

 

17 avril 2014

men for life

l'un est à poil :

10013178_10151982975902121_7982497823467262236_n.jpg

l'autre est à pois 

923199_10202109303358221_7483424294553571008_n.jpg

et je dois avouer que le choix est difficile...  si je n'avais qu'un voeu à faire.. je dirais...

"aidez-moi !!!!"

22:33 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (8)

16 avril 2014

"je m'en vais"

comme vous semblez apprécier Miossec, je vous en glisse une autre de lui.

j'adore l'homme, sa fossette quand il sourit malgré son visage qui se creuse et se taille à la serpe, le clip, la chanson, le petit clin d'oeil final...

"je n'ai aimé que toi... je t'embrasse jusqu'à en mourir..."

hummmmm...

18:32 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

15 avril 2014

mis au sec

il s'appelle Miossec.

Christophe.

oui, ben, il y a des exceptions, c'est tout !

et c'est extrait de son dernier album... huuummmm !

15:12 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (6)

13 avril 2014

rencontres 9e art et belles foulées

et voilà un autre salon qui se tenait par chez moi, ce weekend et où je n'étais malheureusement pas conviée... pfffuuu !

mais ce n'est pas très grave car c'était "la" reprise ce weekend, avec mon corps toujours en vrac mais une motivation d'enfer... car j'ai participé à cette belle course, qui se tenait à Aix aussi, et je me suis régalée...

10 kms sous le soleil et les encouragements...

un vrai bonheur, une vraie drogue..

16:32 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

09 avril 2014

Sohn

une découverte qui me parle.... 

 

07:39 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

05 avril 2014

bam !

j'ai, depuis quelques années, en tête cette éventuelle disparition subite des gens que j'aime.

je ne vis pas avec ça en permanence en tête, mais presque. c'est en filigrane de tout ce que je fais, dis, de cette vie en trépignation incessante, de ce bouillonnement insatiable... peur de ne pas assez profiter de ceux qui m'entourent, de ce qui m'entoure, comme si tout cela pouvait disparaître soudainement.

mais, jusqu'à ce que cette voiture vienne percuter mon corps, je n'ai, il me semble, pas pensé que je pouvais disparaître.

que cela pouvait s'arrêter, pas seulement "à cause" de la disparition des autres, mais aussi à cause d ema disparition.

penser à toute vitesse qu'on n'aurait pas pu rendre le conte pour Winnie, le texte pour Hachette, le cours sur la communication environnementale, pas pu finir le recueil pour Quadrature et pas pu embrasser mes petits une ultime fois, pas refait Marseille-Cassis, pas découvert la plongée à haute dose, pas fait de la boxe, laissé mes élèves en plan, mes amis aussi...

un départ en plein chantier.

d'un coup.

crac.

tout en plan.

tout à finir.

et hop. tout s'arrête.

je réalise qu'il faut que je termine au maximum tous ces projets en attente, que j'écrive tous ces textes qui gémissent d'impatience dans ma tête... parce que demain, peut-être si une autre voiture me percute, ce sera la dernière fois..

07:31 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (5)

01 avril 2014

prochain mandat...

il y a 6 ans j'étais élue conseillère municipale.

la belle affaire.

je voyais déjà la belle piste de skate dans le village, les projets avec l'école, mon association décupler, les réunions avec Matignon (non, là, je plaisante), le tourbillon des conseils et des avancées...

il y a 6 ans, j'habitais une grande maison avec une famille complète, des parents, déjà quelques ouvrages à mon actif, des corrections chaque mois, des doutes, des envies, je faisais du théâtre et je courais.

6 ans plus tard, je ne suis plus conseillère, il n'y a toujours pas de piste de skate, mais j'ai participé à l'ouverture d'un centre aéré, je n'habite plus une belle maison et la famille s'est réduite, j'écris toujours, corrige moins, enseigne, attache-de-presse, je cours beaucoup plus et plus vite, je nage, je ne suis toujours pas allée à Matignon mais j'ai visité pas mal de pays, je mets des chaussures à talons et du rouge-à-lèvres, j'ai beaucoup plus de rides.

on s'est dit rdv dans 6 ans, pour les prochaines élections municipales.

je m'interroge... je n'ose imaginer tous les changements qui auront eu lieu d'ici-là...

dans 6 ans, on sera en 2020... ouh là !!! ça paraît si loin...

et vous, qu'avez-vous vécu en 6 ans ???

16:37 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

30 mars 2014

Pamela Campa

elle s'appelle Pamela Campa et j'ai découvert son travail et j'aime bien...

donc je vous laisse découvrir...

 

19:26 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

29 mars 2014

conseil municipal

je ne serai plus conseillère municipale.

je ne serai plus.

mais je serai tant d'autres choses, tant d'autres pages inconnues s'ouvrent à moi alors que celle-ci se ferme. un pan, une petite période, six ans, où je n'ai pas pu explorer ça correctement.

peu importe, je passe à autre chose, la page se tourne.

je me sens presque impatiente de savoir ce qui m'attend demain...

16:04 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)