Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 mars 2011

pink lady

et en rose, je vous plais ???

dessin de François Reynaud

concours

une toute petite note pour vous révéler l'air penaud que je suis arrivée 29e/502 au concours de nouvelles Skypods dont le thème était "la volonté" et que je n'ai pas été sélectionnée pour le texte "Soyez mauvais genre" pour les éditions Flammarion organisé par Weloveworks...

tant pis, la vie continue...

lazy

ce matin je me suis réveillée fiévreuse. j'ai passé la nuit à penser à toi à nos projets nos erreurs nos caresses nos espoirs. j'ai passé la nuit à essayer de respirer fermer les yeux et m'endormir mais il y avait nous deux au milieu de mes draps et je ne trouvais pas de place. j'ai passé la nuit à me demander si tout avait une raison et à espérer trouver le sommeil...

ce matin je mes suis réveillée fiévreuse.

Lazy, hazy summer days

(c) Kathy Hare

26 mars 2011

endormie...

et si je deviens rousse, qui viendra me réveiller ??

La Belle au Bois Dormant - Tirage d’art Giclée A4 - Edition limitée à 25 exemplaires

(c) Kmye Chan

24 mars 2011

antibio

il a appelé tard le soir : Excusez mon appel tardif, mais j'ai reçu vos résultats d'analyse...

- Ah, bonjour docteur ! non, vous ne me dérangez pas, je vous écoute.

il a une voix chaude et rassurante. quand elle se trouve en face de lui dans le petit cabinet au bout du chemin perdu, elle ne se sent jamais l'envie d'aller mal. ou du moins c'est comme si elle déversait chez lui les mauvaises ondes et qu'elle se savait repartir forte et combattante.

elle attend la suite. elle n'a pas été très sérieuse, elle n'a pas suivi le traitement proposé à la lettre, elle avait un espoir que ce ne soit pas utile...parce que cette fois-ci son corps lui avait fait comprendre qu'il était prêt à résister, qu'il ne se laisserait pas aller, qu'il...

elle attend la suite...

- Eh bien, je ne comprends pas mais... vous n'avez rien.

- Quoi ?

- Ben oui, je viens de regarder attentivement, vous les avez eus vous ?

- ... Non... Je ne suis pas allée au laboratoire aujourd'hui... pas eu le temps... ma fille est malade... J'irai demain...

- Ok. En tout cas, voilà, plus besoin de prendre les antibiotiques prescrits, vous n'avez rien...

- Et pourtant la douleur physique, la souffrance, le..

- Oui, je sais... Cependant...

- A vrai dire, docteur, je n'avais pas encore commencé les antibio...

- Je m'en doutais... je commence à vous connaître.

elle l'entend sourire dans le téléphone. sa voix chaude... sa patience... ses mots toujours réfléchis posés aimables.

elle pense à ses racines, ses racines qui ont péri et ont souffert. elle se dit qu'elle s'en sortira. que l'arbre pousse encore et que les feuilles bourgeonnent...

- Merci d'avoir appelé pour cette belle nouvelle, même tard !

- Mais non, c'est normal.

encore le sourire dans sa voix. elle le salue, raccroche et saute de joie. va embrasser ses enfants tout partout. la vie est belle !



23 mars 2011

teinture...

petite question existentielle du jour : nouvelle coiffure envisagée... cheveux courts, un carré, des mèches ?

mais en rousse, finalement, ça pourrait être sympa aussi... non ?? ;-)

(c) Kmye Chan (Mademoiselle Colombe)

21 mars 2011

promesse

en souvenir de la première fois où je l'ai entendue...

17 mars 2011

double ?

un cadeau de Jean-Luc... apparemment ça donne mal à la tête !!!!!

une prémonition ?

couverture.jpg

10 mars 2011

faena

à la radio ils ont dit : deux carrés de chocolat noir et un verre de vin rouge pour vivre vieux. par jour bien sûr.

les copines ont dit : rester sur les rails et avancer pour tenir le coup. chaque jour. sans défaillir bien sûr.

le vin le chocolat les rails les vidéos les mots les promesses les défis les souvenirs.

elle mélange tout écrit des mots en rouge remonte ses cheveux colore ses yeux met les boucles d'oreille de Sabrina fait des promesses.

elle écoute les mots dans le téléphone lit les mots sur l'écran. ne sait plus à qui ils s'adressent ni qui elle est. il y a si longtemps. une autre femme. une autre flamme.

ils sursautent : tu te souviens, bien sûr !

oui. eux, il, elle. elle se souvient. elle tire un trait. elle boit du café mange du chocolat noir. a mal aux dents. ailleurs. ne sait plus bien.

elle vit. tous les jours bien évidemment. et bien au-delà...

 

 

15 février 2011

photo

elle regarde la photo comme si celle-ci appartenait à ses souvenirs. les deux fillettes ne sont pas les siennes, et pourtant... moment volé de bonheur partagé. deux billes rondes et noires d'un côté, grand sourire hilare de l'autre. deux fillettes soutenues par un homme présent, solide, tout en confiance.

l'homme est là, placé derrière.

il est plus jeune que dans ces clichés à elle.

elle a l'impression de l'avoir connu ainsi. que déjà à cette époque ils s'aimaient. ses yeux fixent l'objectif et elle y lit une vie en demi-teinte. cette même vie qu'elle croisera plus tard. Lisiane regarde la photo et elle sait qu'elle a toujours aimé cet homme. même si les fillettes ne sont pas les siennes. 

sa bouche semble murmurer un message. peut-être est-ce pour cela qu'une des fillette rit. rit aux éclats. elle y devine un message où il dit qu'il l'attend. qu'il saura l'attendre. qu'un jour, ils seront deux, unis, ensemble.

Lisiane voit les mains de l'homme et reconnait celles qui se posaient sur son corps. rondes, douces et fortes. elle ne sait plus pourquoi cette photo est là devant elle, ou plutôt si, elle le sait si bien. elle ferme le livre, ferme les yeux, ferme l'histoire. ça, c'était avant.

avant.

avant.

14 février 2011

13 février

hier mon Hautetfort ne fonctionnait pas alors avec un jour de retard, je dépose juste une goutte d'absolu pour souhaiter un "tout merveilleux anniversaire"...

après tout, on est la St-Valentin aujourd'hui...

21-nu-artistique-21740

07 février 2011

lettre

 

"Mon grain de sable,
si important,
si merveilleux,
Mon grain de sable, pareil à une planète d'amour, 
Mon grain de sable qui prend tant de place en moi,
Mon grain de sable qui n'est pas du tout un grain de sable,
Un monde, une goutte d'absolu, pas un grain de sable.
 
(...)
Je t'aime.
Si fort que si tu étais vraiment un grain de sable je te retrouverais au milieu des dunes du désert juste en me guidant à la boussole de mon âme. Aimantée à la tienne.
Je t'aime."

 

01 février 2011

en pile...

en ce moment, les propositions papillonnent, vont et viennent, j'écris, je m'amuse, je ne me lasse pas...

et je trouve cette illustration de Mila Marquis très à-propos...

alors je vous la glisse, histoire de partager...

18 janvier 2011

guerrière

il a écrit : je suis désolé de t'avoir blessée. mais c'est trop tard. ça ne sert plus à rien.

elle pense : je ne laisserai personne me malmener. jamais. jamais plus.

on lui a appris à être une guerrière, de génération en génération, elle ne sait être que ça, une guerrière. arme au poing, partie au combat.

campée sur ses hanches rondes, regard qui brille.

affrontement.

lutte.

tenir.

résister.

être forte.

il a écrit : je suis désolé de t'avoir fait perdre ton temps. regarde de l'avant.

elle pense : personne ne dirige ma vie, ne décide à ma place. elle fait ses choix. elle vit ses aventures.

on lui a appris à rester libre, à se méfier, avoir peur. rester sur ses gardes. elle ne sait faire que ça, rester sur ses gardes.

bras en armure, sourire charmant.

distance.

éloignement.

tenir.

résister.

être forte...

 

16 janvier 2011

pink...

merci pour ce cadeau...

05 janvier 2011

café

ce cher Nicolas m'a "offert" cette vidéo, rapport à mon besoin vital de café le matin...

alors je vous la glisse là, histoire de partager... en plus tout en dessins... un bonheur !

04 janvier 2011

rêve

69767_171698369527669_100000625219201_403342_599140_n.jpg

 

ouvre tes poumons et respire

tend la main et sens, sous tes doigts ma peau
sous tes doigts mon plaisir mes humeurs ma sueur
ouvre tes yeux et découvre
le sourire sur mes lèvres sur les joues sur mon coeur
laisse les odeurs de terre envahir tes narines les odeurs de mer de nous de chair de vie
tend ton âme et sens la vie qui palpite
pose tes pieds sur le socle
celui qui ne s'enfonce pas ne tangue pas
le socle qui s'est ébréché mais tient encore
te porte et nous soutient
c'est maintenant que la vie nous attend
maintenant qu'elle nous appelle
ne soyons pas sourds
osons !

02 janvier 2011

Jim

- comment t'appelles-tu ?, demandait-il.

- tu connais mon nom

- non, ton vrai nom.

- fut un temps je m'appelais Jim.

- non, ce n'est pas ton nom...

et pourtant, mes années collège portaient ce prénom-là... Jim... à cause de ceux-là.... les Stray Cats.

je trouvais Brian très beau mais j'ai utilisé le surnom de Slim Jim. Jim... le batteur.

alors en souvenir de cette période-là...

28 décembre 2010

chut !

silence tant que revient le calme 

si lent ce temps pour que revienne le calme

douceur du vent

danseur pour vous

sérénité des jours

serrée ni tes jours ni tes nuits

nuisible cette vie partagée

paisible cette nudité âgée

repos de l'âme

repas de l'homme

silence en émoi

si lancinante en moi

l'envie de calme de doux de chaud

chou

dos

clame : silence !

chut !

 

27 décembre 2010

pause

pause

appose

repose

pose-toi

dépose-moi

opposé

oser…

…se poser

pause

dispose

dis…

… ne suppose pas

s'imposer

s'exposer

postiche

pause ? chiche ?!

 

33-nu-artistique-15045