Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2013

toi le matin

09:48 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

oncle Vania

ce soir je vais voir mes amis jouer "Oncle Vania" d'Anton Tchekhov au théâtre, et je sens que je vais passer un très bon moment...

que raconte cette pièce ?

c'est un patchwork des sentiments humains : jalousie, fainéantise, égoïsme, amour, solitude...

savoureux non ?

oncle-vania dr

09:44 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

26 mai 2013

Roquefavour

et ce matin de bonne heure 12,5 kms dans la caillasse et le vent, un truc à s'étaler au sol et se fracasser la main, l"épaule, la cuisse...

un parcours dans un village tout en hauteur où ça sentait le thym et la menthe à chaque foulée...

que du bonheur !!!

(Ga(z)ëlle, c'est pour toi !! ;) )

 


La Roquefavour 2013 12,5km

15:47 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (6)

Woodkid in Marseille

hier soir, l'enfant des bois a enflammé la Belle de Mai et j'y étais...

un délire !!!

15:40 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (2)

22 mai 2013

Fauve

lâche prise, laisse tomber tes illusions...

13:00 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (5)

21 mai 2013

l'univers vers Michel

quel émouvant moment, hier en fin d'après-midi, alors que j'ai allumé presque par hasard la télévision que je regarde tellement peu que je ne sais même pas pourquoi j'ai appuyé sur l'interrupteur, bon bref, donc je vois soudain devant moi, hormis Patrick Cohen que j'écoute tous les matins et que pour une fois je vois donc, Michel Jonasz.

Moment d'hésitation avant que l'émotion ne me gagne, je n'étais pas certaine de le reconnaître.

Jean, si tu me lis...

je l'ai vu en concert plusieurs fois ce Michel-là, ce Jonasz de mon adolescence, et la dernière fois c'était il y a quatre ou cinq ans, pas plus. mais là, j'ai eu du mal à le reconnaître de prime abord.

avec ma taille de gamine, mes baskets et mes fringues de quatorze-seize ans, j'ai oublié de voir que le temps passe. 

Michel a vieilli, comme les autres je le rassure, mais quand même... ce fut vraiment un choc.

plus encore quand il a chanté "j't'aimais tellement fort que j't'aime encore" une si merveilleuse chanson, qu'il peinait à chanter, forçant sur sa voix, grimaçant (oui, je sais, il a toujours grimacé en chantant mais là, l'effort était visible)...

j'en aurais pleuré.

j'en ai pleuré.

si j'avais su, je n'aurais pas allumé le téléviseur... je sais maintenant pourquoi je préfère la radio...

alors juste te dire Michel Jonasz : " peu importe ce temps qui file, j't'aimais tellement fort que j'taime encore !"



15:28 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (5)

19 mai 2013

le blues de nous tous

22:21 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

18 mai 2013

love song

09:00 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (16)

"c'est quoi ce temps pourri"

elle est là en noir, souriante en face de moi. elle court, moi aussi. elle descend, je monte.

elle sourit

il pleut et le vent nous pousse sur le côté. j'en suis à mon huitième kilomètre, la fin n'est pas pour tout de suite. et elle ? est-ce qu'elle commence ? finit ? 

quand elle me croise, elle me lance : "à croire que ça devient une drogue à partir d'un moment".

au même moment Mathieu Boggaert chante dans mes écouteurs : "c'est quoi ce temps pourri ? on est pourtant lundi..."

c'est vrai, une drogue...

un samedi à 7h du matin sous la pluie et le vent, s'enfiler presque vingt kilomètres, sourire aux lèvres, se faire "mal" et aimer ça... c'est une drogue.

je pense alors : finalement, le sport c'est comme l'amour, on pousse les limites, on s'enivre, on se passionne, ça nous emporte, on a envie d'aller plus loin, plus haut, plus fort, d'y croire encore et encore sauf que... si on est déçu ça ne peut être que par nous. pas par un autre...

 

08:58 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

14 mai 2013

Loïc Lantoine

un drôle de chanteur, qui parle plus qu'il ne chante, avec sa voix rapeuse et tendre...

des paroles touchantes, vraies et sensibles.

et là, le titre, il me va comme un gant !!

23:03 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

13 mai 2013

mère et filles

Qui a dit que pour qu'elles poussent correctement, il suffisait d'arroser les petites filles d'amour et d'attentions ?

Qui a dit qu'il suffisait de les sauproudrer de bons conseils et de leçons de vie ?

Qu'en leur montrant le bon exemple, elles ne pouvaient que réussir la leur, de vie, devenir des guerrières, des battantes, des championnes ?

Parce que celui qui a dit ça, il a intérêt à changer de trottoir s'il me croise, tant il risque chèrement sa peau...

187413_1315897588_918142398_n.jpg

22:05 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (4)

Diagana à Aix...

j'ai longtemps été admiratiuve de cet athlète, c'était toute une génération qui m'a fait rêver alors que je m'entraînais sur les pistes du stade Léon Lagrange...

hier quand j'ai franchi la ligne d'arrivée, il était là...

bon, je délire, il ne m'attendait pas, moi, il était là pour encourager tous les coureurs, pour montrer qu'il est toujours là, toujours l'athlète qu'on aime et respecte...

n'empêche, quel plaisir pour moi de le voir... c'est enfantin peut-être mais... bon, voilà !

Stéphane, quoi !

594671-stephane-diagana-lors-du-35eme-637x0-3.jpg

22:00 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (4)

11 mai 2013

the Queen Christine

pour mon amie Christine qui est une reine... et pour toutes les reines... déjantées, joyeuses, fortes et lumineuses... déhanchées gracieuses décoiffées... des reines...

18:38 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

10 mai 2013

iron man

ce matin sur mon écran d'ordinateur, j'ai trouvé cette photo qui m'attendait.

je ne comprendais pas bien ce qu'elle faisait là quand j'ai su que mon internénette numberone me l'avait déposée là, "pour me faire plaisir", une sorte de cadeau qu'elle voulait me faire, suite à notre escapade cinématographique...

Robert-Downey-jr.jpg

suis-je donc si transparente que ça ? ou me connait-elle si bien ?

j'en connais certaines qui vont encore dire que "bof, vraiment, les hommes type méditerranéen, avec des biscottos et des tatouages, ce n'est pas très original ni très sexy, mais là, je dois bien reconnaîtire que Robert Downey Jr est vraiment pas mal sur cette photo...

après, n'allez pas croire que je ne pense qu'à ça, loin s'en faut mais là, c'était un cadeau... alors..

21:59 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

08 mai 2013

effort et réconfort

aujourd'hui est un "grand" jour de reprise de compétition, si on peut appeler ça "compétition" pour moi.

bizarrement, j'ai le ventre serré, je ne sais pas pourquoi.

donc, alors que partout on commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale, je vais fouler une piste de running en l'honneur d'une association.

je suis super entraînée, enfin je crois mais j'ai quand même une sorte de trac, allez savoir.

alors, pour conjurer cette appréhension, rien de mieux qu'un petit réconfort, que réalise une accro aux desserts qui nous offre ses recettes sur facebook : il était une fois la pâtisserie

et une grosse pensée pour la ga(z)ëlle qui a changé ma vie sportive !!

08:04 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (5)

07 mai 2013

pépette !

c'est frais, dansant et j'aime vraiment bien...

15:41 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

06 mai 2013

the good son

moi les dimanches soirs, j'aime. mais alors les lundis matins, c'est difficile de retoruver la motivation... trop de choses à régler avant de se remettre sérieusement au boulot, trop de (mauvaises) surprises qui déboulent, trop peu de sommeil, et le rythme de fous qui reprend.

alors, bon, pour le moral (au moins le mien, tant pis pour celles qui n'aimeront pas) voilà de quoi se dire qu'il y a encore sur cette terre de quoi nous ravir, nous plaire, nous emporter...

et le film (l'avez-vous reconnu ?) qui va avec ce beau gosse était tout autant savoureux...

12:52 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (6)

05 mai 2013

daffodil lament

je suis fan archiifan et en ce moment j'y replonge...

18:30 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)

01 mai 2013

la voce toa

tant de douceur et comme une certaine folie en dessous... un délice !

10:15 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (1)

29 avril 2013

Carmen

ce matin, en roulant sous la pluie alors que le ciel était assez gris, j'ai vu apparâitre sur le côté de la route Carmen.

oui, vraiment, la même Carmen Cru que celle dont Lelong a régalé ma jeunesse.

elle n'avait pas de parapluie mais un gros chien qu'elle trainait au bout d'une laisse.

mais vraiment, c'était la même.

alors si c'était un clin d'oeil de Lelong depuis ses cieux nuageux, je l'en remercie. parce que voir Carmen un jour de pluie, c'est un vrai beau cadeau...

 

10:18 Publié dans lamiendo | Lien permanent | Commentaires (0)